• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

3 minutes de lecture (634 mots)

Visite nocturne

Visite nocturne

Même si j'ai pris l'habitude de parler aux arbres du jardin, de me promener sous leur ombre, de caresser leurs troncs et leur feuillage en soupçonnant le monde invisible qu'ils recèlent, je n'aurais jamais pu imaginer cet univers insolite et merveilleux qui s'affairait sous  notre nez, au delà de notre vue !

Il faisait chaud cette nuit du 9 Juin, je me suis couchée gardant fenêtre et volets ouverts et regardant, comme j'aime le faire souvent, cet arbre majestueux à quelques pas de la fenêtre. Je voyais parfois ses branches et son feuillage bouger la nuit, je pensais qu'il prenait vie sous mes yeux avides de déceler d'autres réalités, d'autres plans d'existence ; mais ceux-ci parvenaient tout au plus à voir circuler l'énergie, et scintiller ces milliers de points lumineux dans l'air.

J'ai fini par sombrer dans le sommeil au prix d'un certain effort.

Je ne sais pas quelle heure il était quand je fus réveillée par une étrange énergie : j'ai l'habitude d'entendre cette espèce de sifflement dans les oreilles et de ressentir l'air s'électrifier quand il y a changement de fréquence ; je savais d'avance que mon corps physique allait être paralysé,ce qui fut le cas !

Je sentais une présence, et regardant en direction de la fenêtre, je vis une jetée de lierre à fleurs blanches et des géraniums rouges s'avancer telle une rivière magique vers moi, au fur et à mesure que ça avançait des fleurs poussaient comme par enchantement jusqu'à atteindre ma portée ! je fus baignée dans un univers de fleurs ! Le mot magie semble dérisoire comparé à la beauté qui s'offrait à moi ! Je répétais dans ma tête car mes lèvres étaient trop lourdes à cause de cette paralysie : "c'est magnifique, c'est magnifique !". Enchantement, amour, reconnaissance.... message reçu !

Levant le regard vers l'arbre, je vis qu'il était grouillant de vie, il y avait des gnomes et des lutins qui s'affairaient ; ils étaient conscients que je les regardais ; ce qui me frappa, c'était leur petite taille et leur agilité car j'ai aperçu un petit lutin passer d'arbre en arbre à la vitesse de l'éclair...

Je leur ai parlé par télépathie ; sous certaines latitudes, ou plans, cela semblait simple comme bonjour ! L'un d'eux m'a dit, toujours par télépathie, qu'ils ramassaient des escargots et que c'était bon pour la santé. J'imagine raconter ça sur "Facebook" ou en parler à une personne sensée être sensée, on me prendrait à coup sûr pour folle, déjà que j'en porte l’étiquette pour certains.

Je ne sais pas combien de temps j'ai passé à les contempler ; il y avait comme une complicité tacite entre nous, et une généreuse confiance et permission de me laisser voir ! Ils sont comme nous, mais de toute petite taille avec, je crois, les oreilles légèrement pointues. La vraie différence est au niveau de l'énergie, de la vibration qui, je l'avoue était assez forte et différente mais fort heureusement bien supportable du moins pour moi !

Un certain bruit dans le jardin les a dérangés et l'espace d'un battement de cils ils se sont transformés en papillons noirs, je savais qu'ils allaient disparaitre ! En guise d’au revoir (sur ce plan point de paroles et tout est dit), de magnifiques couleurs ont pris forme sur leurs ailes d'ébène et puis plus rien ! Paralysie disparue et mes yeux scrutant le vide trop plein de l'arbre dont je voyais bouger les feuilles ! Je comprenais...

Je mis du temps à me rendormir tant j'étais enchantée d'avoir pénétré ce monde magique des gnomes et des lutins. En me réveillant le matin, je me suis adressée au peuple invisible de l'arbre en lui souhaitant le bonjour et en lui adressant un signe de la main ! Je sais qu'ils me voient !

FATEN

Une extraterrestre sur terre : Le terrible bilan !
Lettre à mon être

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha