• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

2 minutes de lecture (371 mots)

Tous les chemins mènent à Rome

Tous les chemins mènent à Rome

« Tous les chemins mènent à Rome. »

Entendre R-Om̐. Retour à l'Om̐, au son primordial, qui structure toute énergie en matière.

Retour à la symphonie que nous n'entendons plus, que nous percevons parfois dans le coin de l'oeil, dans un titillement de la pinéale, un acouphène, etc... autant de signes auxquels nous ne sommes plus attentifs. Je ne parle ici que de ressentis internes, propres à soi et sans interventions « extérieures », il en est bien d'autres tout autour, partout, à chaque instant.

Retour à l'Aum, retour à la naissance, retour à la vie, retour à la mort. Et transcendance du tout en un point qui exprime l'Univers.

Ainsi tous les chemins y mènent nécessairement.

Tant que l'on emprunte un chemin. Tant que l'on ne se soumet pas à un chemin venu de l'extérieur. Et là même, encore, je ne sais si la perfection absolue de l'Univers n'aurait prévu ce sentier..

Tous les Chem-Un mènent à R-Om̐. Suivons la loi de l'Ohm...

L'Angélique

 

Rentrer chez Dieu

Rentrer chez Dieu…
Comme on rentre chez soi

Au bout de chaque jour,
Au bout de nos voyages,
Et trouver près de Lui
Le repos de son coeur.

Apprendre auprès de Lui
Ce que veut dire Aimer…
Et rallumer ce feu
Qu‘Il est venu répandre.

Savoir Lui dire merci,
Et demander pardon,
Et L’embrasser sans crainte
À la face du monde !

Chercher dans Son regard
À se perdre sans fin…
Silence bienheureux
Des gens simples qui se comprennent.

Tristesse et joie de l’âme,
Angoisse et espérance,
Passions et inquiétudes…
Tout, tout passe dans nos yeux.

Il sait tout, c’est vrai.
Il voit tout. Pourtant…
Il attend que nos coeurs
Se posent dans le Sien.

Rentrer chez Dieu…
Comme on rentre chez soi.
Fatigués, consumés,
Mais capables d’aimer.

Être là… Juste être là…
Laisser tomber les bras…
Et puis se laisser prendre
Quand Il ouvre les siens.

Je T’aime, Dieu,
Je T’aime,
Plus loin que tout amour,
Plus fort que toute faute.

Et je me sais aimé,
Non pas tout seul, non,
Mais bien avec tous ceux et celles
Que Tu m’as confiés.

Ils sont là à mes côtés,
Et je Te les apporte :
Qu’ils entrent, eux aussi, auprès de Toi,
Comme on rentre chez soi…

Robert Lebel

 

Pour tous les enfants de la terre
Amour et paix

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
lundi 12 novembre 2018

Image Captcha