By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.les-voies-libres.com/

2 minutes de lecture (335 mots)

Toi, notre père Odin

toi-notre-pere-odin

Le vent d’hiver s’élance, audacieux et fort,
Ainsi que les Vikings, en leur nobles colères.
La tempête a soufflé sur les pins séculaires
Et les flots ont bondi… Venez, mes Dieux du Nord !

Vos yeux ont le reflet des lames boréales,
Les abîmes vous sont de faciles chemins,
Et vous êtes grands et sveltes comme les pins,
O maîtres des cieux froids et des races loyales !


Mes Dieux du Nord, hardis et blonds, réveillez-vous
De votre long sommeil dans les neiges hautaines,
Et faites retentir vos appels sur les plaines
Où se prolonge au soir le hurlement des loups.

Venez, mes Dieux du Nord aux faces aguerries,
Toi, notre père Odin, toi dont les cheveux d’or,
Freya, sont pleins d’odeurs, et toi, valeureux Thor,
Toi, Fricka volontaire, et vous, mes Valkyries !

Ecoutez-moi, mes Dieux, pareils aux clairs matins :
Je suis la fille de vos Skaldes vénérables,
De ceux qui vous louaient, debout auprès des tables
Où les héros buvaient l’hydromel des festins.

Venez, mes Dieux puissants, car notre hiver est proche,
Nous allons rire avec les joyeux ouragans,
Nous abattrons le chêne épargné par les ans,
Et les monts trembleront jusqu’en leur cœur de roche !


Nous poserons nos pieds triomphants sur les mers,
Et nous réjouirons de la danse des vagues ;
Pour nous s’animeront les brumes, formes vagues,
Et pour nous nous brilleront les sillons de l’éclair.

Les mouettes crieront vers nous et vers l’otage
Que nous apporterons dans le creux de nos mains…
Or voici qu’on entend les combats surhumains
Et le cri des vaincus sur le blême rivage.

Voici, mes Dieux, que vous riez comme autrefois
Et que l’aigle tournoie au-dessus de son aire.
Nous avons déchaîné la meute du tonnerre,
Et les falaises ont reconnu notre voix.

La terre écoutera nos farouches musiques,
Et les cieux révoltés ploieront sous notre effort…
Venez à moi qui vous attends, mes Dieux du Nord !
Je suis la fille de vos Skaldes héroïques…

 

Un poème de Renée Vivien, poétesse de la fin du 19ème siècle.
Les Dicts de la Corneille
Précis de la mythologie scandinave
 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
dimanche 9 août 2020

Image Captcha

Inscrivez-vous pour être toujours informés de nos publications

Connexion

20 octobre 2018
Bien-être - Santé
Comment se soigner et bien se porter d'après son signeÊtre imprévisible, le Verseau, avec la plus grande gentillesse, n’en fera toujours qu’à sa tête. Il vit comme il en a envie et tend à aller jusqu’...
15 novembre 2018
Histoire et Traditions
PREMIÈRE PARTIEDES PASSIONS EN GÉNÉRAL, ET PAR OCCASION DE TOUTE LA NATURE DE L''HOMME.I - Que ce qui est passion au regard d''un sujet est toujours action à quelque autre égard.Il n''y a rien en quoi...

Commentaires Articles

Invité - Coëffier La Solitude, Le Silence...
29 juillet 2020
Un simple partage ... LE SILENCEÉcoute s'approcher le Silence, ami; Entends-Le, ...
Invité - COËFFIER Les champs morphiques
29 juillet 2020
- La Matrice des Mondes -La Matrice des Mondes est ce magma d'informations, de c...
Invité - COËFFIER Les champs morphiques
29 juillet 2020
Au-delà des Champs Morphiques... ou l'Intuition libérée de la forme.Volonté et c...
Invité - COËFFIER Les champs morphiques
29 juillet 2020
Au-delà des Champs Morphiques... ou l'Intuition libérée de la forme.Volonté et c...

Please publish modules in offcanvas position.