• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

De l’œuvre au noir à l’œuvre printanière : D’un feu à l’autre…

De-luvre-au-noir--luvre-printanire1
De Samain au solstice d’hiver nous sommes l’œuvre au noir, la «  décomposition  », la séparation indispensable, le détachement nécessaire, afin de laisser place et bonne circulation aux bienfaits des minéraux contribuant à notre future croissance… La neige lors se devra de recouvrir toutes...
Lire la suite
  1312 Vues