• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

6 minutes de lecture (1155 mots)

Strawberry quick : les hoax sont tenaces

Strawberry quick : les hoax sont tenaces

 

Si Internet permet de relayer des informations, il est bon de faire preuve de prudence. Certaines fausses informations circulent d'une année sur l'autre sans que nous ne nous en souvenions... et peuvent créer a minima confusion et peur. Ainsi qu'une bonne dose d'énergie ! Un pur délice pour les vampires ;)

Les réseaux sociaux constituent (avec les diaporamas que l'on reçoit dans nos boîtes mail) le principal relais des hoax aujourd'hui : images, statuts partagés, vidéos dont on ne connaît pas toujours l'origine...

Un exemple qui sévit cette année encore, en ce moment même : la supposée existence d'une drogue donnée à des enfants à leur insu à la sortie de l'école : la strawberry quick.

Après quelques recherches sur la toile :

- Un bonbon-drogue sévit sur Internet

Rumeur - Depuis 2007, un mail d'alerte circule dans les boîtes électroniques de plusieurs pays. Il avertit qu'une drogue, du nom de "Strawberry Quick", serait distribuée dans les cours d'école. En Suisse, la rumeur a été démentie dans plusieurs cantons mais continue à persister...

- Strawberry quick: bonbon au crystal meth ? ATTENTION CANULAR

octobre 30th, 2008 by wpadmin

En cette période d’Halloween, un courriel circule concernant la distribution de bonbons Stawberry Quick qui comporterait du cristal de méthamphétamine.

Ceci est la nouvelle drogue connue sous le nom de «strawberry quick». 
Il y a quelque chose de très effrayant qui se passe dans les écoles en ce moment dont nous devrions tous être au courant.
Il y a un type de «Crystal Meth» qui circule et ressemble à une fraise en cristaux durcis (un bonbon qui grésille et qui sautille dans votre bouche). 
Il sent également comme la fraise et il est distribué aux enfants dans la cour d’école. Ils l’appellent le «Strawberry Met» ou «Strawberry Quick». 
Les enfants ingèrent cette drogue en pensant que c’est un bonbon et se précipitent rapidement à l’hôpital dans un piteux état.
Il peut également en avoir à la saveur de chocolat, de beurre d’arachide, de cola, de cerise, de raisin et d’orange. 
Veuillez enseigner à vos enfants de ne pas accepter les sucreries des étrangers ou même accepter les bonbons qui ressemblent à ceci venant d’un ami (qui peut lui avoir été donné en croyant que c’est un bonbon) et leur mentionner qu’ils doivent aller l’apporter à un professeur ou au principal immédiatement.
Veuillez circuler ce courriel à autant de personnes que vous pouvez (même s’ils n’ont pas d’enfants) de sorte à ce que nous puissions sensibiliser les gens et espérer éventuellement prévenir les tragédies de se produire.

- La drogue «Strawberry quick», une légende urbaine!

Saïd Mahrady

Mercredi 29 octobre 2008 13:46:54 HAE
Le Service de police de Longueuil tient à rassurer la population qu'aucun cas de distribution de bonbon appelé «Strawberry quick» aux abords des écoles n'a été signalé.
Contrairement aux courriels qui circulent, voulant que le «Strawberry quick» soit une nouvelle drogue relève de la légende urbaine, indique le Service de police. La rumeur veut que ce bonbon qui serait rose avec une odeur de fraise soit une drogue. Or, selon le Service de police, il n'en est rien. D'ailleurs, on recommande aux gens de ne pas faire suivre le courriel à d'autres personnes afin d'éviter de propager la rumeur inutilement.
À l'occasion de l'Halloween, le Service de police de l'agglomération de Longueuil recommande toutefois aux parents de bien vérifier les bonbons ramassés par leurs enfants

- Nº 2946 Drogue Strawberry Quick (30/10/2008 Gilles Roth) Q/R

A la question du député Gilles Roth concernant la la présence de cette drogue devant les écoles, le Président répond :
Luxembourg, le 4- décembre 2008
Réponse de Monsieur Luc Frieden, Ministre de la Justice,
à la question parlementaire n° 2946 du 30 octobre 2008 de l'honorable député
Gilles Roth
Le gouvernement confirme que des informations erronées ont circulé sur l'apparition d'une nouvelle drogue. La Police, par communiqué de presse a confirmé qu'au stade actuel, le 'christalmetamphetamin', sous la forme décrite, n'a pas apparu ni à Luxembourg, ni dans les régions frontalières.
Toute communication officielle de la Police est publiée, après vérification, par le seul Service Communication Presse de la Police.

7 ans au moins que ce mensonge perdure ! Le message se modifie imperceptiblement, ajoutant l'accréditation d'un médecin tunisien, c'est bien pratique :

Message du Docteur Zoubeir Ben safta Chirurgien à l’hopital la rabta grave et urgent faire circuler :
Veuillez faire circuler… c’est URGENT ! Ceci est la nouvelle drogue connue sous le nom de «strawberry quick». Il y a quelque chose de très effrayant qui se passe dans les écoles en ce moment dont nous devrions tous être au courant. Il y a un type de «Crystal Meth» qui circule et ressemble à une fraise en cristaux durcis (un bonbon qui grésille et qui sautille dans votre bouche). Il sent également comme la fraise et il est distribué aux enfants dans la cour d’école. Ils l’appellent le «Strawberry Met» ou «Strawberry Quick». Les enfants ingèrent cette drogue en pensant que c’est un bonbon et se précipitent rapidement à l’hôpital dans un état piteux. Il peut également en avoir à la saveur de chocolat, de beurre d’arachide, de cola, de cerise, de raisin et d’orange. Veuillez enseigner à vos enfants de ne pas accepter les sucreries des étrangers ou même accepter les bonbons qui ressemblent à ceci venant d’un ami (qui peut lui avoir été donné en croyant que c’est un bonbon), et leur mentionner qu’ils doivent aller le porter à un professeur ou au principal immédiatement. Veuillez circuler ce courriel à autant de personnes que vous pouvez (même s’ils n’ont pas d’enfants) de sorte à ce que nous puissions sensibiliser les gens et espérer éventuellement prévenir les tragédies de se produire. Faire circuler. Merci!

Accréditation démentie par le médecin lui-même :

Nouvelle drogue dans les écoles... l'intox

Jeudi 10 octobre 2013

Pour démentir cette rumeur, Espacemanager a contacté le Docteur Zoubeïr Ben Safta qui s’est déclaré très surpris par la reprise de l’affaire bien que le ministère de la Santé l’ait démentie depuis l’année dernière.
Il nous a déclaré que l’histoire a éclaté depuis plus d‘une année lorsqu’il a fait une manipulation malencontreuse d’un spam et depuis il a retrouvé son nom mêlé à ce message, ajoutant « que la mauvaise intention des propagateurs de ce genre de rumeurs est très nuisible, surtout qu’ils ont choisi la rentrée scolaire pour la relancer sans se soucier des inquiétudes des parents ».

Des hoax de ce genre, il en existe une multitude. Je nous conseille donc d'agir consciemment et de vérifier avant de partager.

De réfléchir aussi à pourquoi ce genre de message visant les enfants, la drogue, la peur ?

De rechercher peut-être aussi un ou des points de concordance avec cette expérience menée par une chaîne de télévision britannique qui montre que 7 enfants sur 9 sont prêts à suivre un inconnu moins de 2 minutes après l'avoir rencontré pour la première fois.

Des générations qu'on nous apprend à ne rien accepter d'un inconnu, à ne même pas lui répondre ; cette étude anglaise pose questionnement, non ?

Gardons-en le positif : le rappel à la vigilance.

L'Angélique

SmartWater : l'ADN chimique de marquage arrive en ...
Des spots publicitaires dans le cerveau pendant le...

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
samedi 17 novembre 2018

Image Captcha