• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

2 minutes de lecture (457 mots)

Soyons gourdes ! Non bouteilles

Soyons gourdes ! Non bouteilles

Boire l’eau du robinet reste un geste incontournable en matière de prévention des déchets. En effet, 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont vendues chaque année dans le monde.

Boire l'eau du robinet reste un geste incontournable en matière de prévention des déchets. En effet, 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont vendues chaque année dans le monde. En France, nous en consommons environ 7 milliards dont seule la moitié est recyclée, alors que 100% des bouteilles en plastique sont recyclables ! L’autre moitié est enfouie en centre de stockage ou incinérée, lorsqu’elle n’échappe pas aux circuits de collecte pour se retrouver dans la nature...

Pourtant, l’eau du robinet présente de nombreux avantages :

  • elle coûte 100 à 300 fois moins cher que l’eau en bouteille, ce qui représente une économie significative pour les familles ;
  • elle est disponible à domicile : c’est autant de packs d’eau en bouteille en moins à transporter, dans la voiture et dans les escaliers…
  • elle est d’une très bonne qualité : c’est le produit alimentaire le plus surveillé. L’eau du robinet est soumise à de multiples analyses, depuis son origine jusqu'au robinet, et à des contrôles quotidiens. Pas étonnant que 79% des Français se déclarent satisfaits de la qualité de l’eau de leur domicile (76% en 2007 et 77% en 2009) ;
  • elle ne produit pas de déchets d’emballage plastique : les expériences de foyers témoins de l’ADEME ont démontré qu’en préférant l’eau du robinet aux bouteilles d’eau, chaque Français peut réduire de 3 kg par an ses déchets de bouteille par an, soit 79 bouteilles plastiques par personne et par an. Cela représente un potentiel de réduction de déchets non négligeable.

Et pour avoir toujours de l’eau sur soi, il suffit d’adopter une gourde, une solution simple et durable. Il y en a pour tous les goûts !

D'autant que de plus en plus de villes offrent aujourd’hui à leurs habitants des points d’eau potable, où il est possible de remplir sa gourde. C’est le cas par exemple de Bordeaux, Grenoble, Paris, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Strasbourg et bien d’autres communes encore. Il existe parfois même des cartes ou listes des fontaines d’eau potable présentes dans ces villes.

Des sites comme http://www.eaupen.net/ et http://eaupotable.info/ recensent aussi les points d’eau potables présents en France.

Enfin, on peut noter aussi plusieurs initiatives visant à limiter la production et la consommation de bouteilles en plastique : le 1er janvier 2013, la ville de Concord (Etats-Unis) est devenue ainsi la première à interdire la vente de petites bouteilles d'eau plate. On se souvient aussi de l’initiative des magasins du réseau Biocoop, qui avaient voté la suppression de l’eau en bouteille plastique de leur catalogue en décembre 2009.

Source : France Nature Environnement
LES MATSÉS. Nous ne connaissons pas les frontières
Le charbon et le corail : le paradoxe auto-destruc...

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha