• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

3 minutes de lecture (543 mots)

Peuples autochtones Russes

Peuples autochtones Russes

 

RAIPON, l'organisation représentant les peuples autochtones de la Russie, a été autorisée par les autorités russes à rouvrir. Elle a été contrainte de fermer par le ministère russe de la Justice en Novembre l'année dernière.

La raison officielle donnée pour l'arrêt était que les lois de l'organisation ne sont pas en conformité avec le droit fédéral. Cependant, beaucoup ont cru que la fermeture était une tentative pour étouffer l'opposition à l'exploitation des ressources naturelles de la Russie en Sibérie, et faisait partie d'une vague de répression sur les organisations ayant des liens avec l'étranger.

RAIPON a été créée en 1990 et représente plus de 270.000 personnes autochtones. Elle a donné une voix aux populations tribales de quelques-uns des endroits les plus reculés et inhospitaliers de la planète.

Survival, avec d'autres organisations, a protesté auprès du gouvernement russe contre la clôture, appelant à RAIPON pour être autorisée à poursuivre son travail de représentant des populations autochtones de la Russie.

Dans une lettre ouverte envoyée à la survie, vice-président RAIPON, le Rodion Sulyandziga écrit :

« Je tiens à exprimer ma plus profonde gratitude à tous ceux qui ont été avec nous pendant ces jours et mois difficiles et qui ont exprimé leur solidarité et l'engagement civique, qui ont été en mesure de comprendre et ont grimpé avec nous vers de nouveaux sommets, qui n'ont pas gardé le silence et qui n'ont pas tourné le dos. Nous vous remercions de votre participation et de votre solidarité. Il s'agit d'une réalisation collective ».

 

POUR COMPRENDRE

Une organisation représentant les peuples autochtones en Russie a reçu l'ordre de fermer, dans la dernière vague de répression du pays sur les ONG.

Le ministère de la Justice a déclaré qu'il suspendait RAIPON (Association russe des peuples autochtones du Nord) pendant six mois parce que ses statuts ne sont plus en conformité avec le droit fédéral.

En Russie, les lois régissant les ONG sont fréquemment changées dans un effort de l'État de contrôler les organisations avec des liens internationaux. RAIPON a tenté à plusieurs reprises de modifier ses statuts afin qu'ils restent en conformité avec la loi, mais le gouvernement les a rejetés.

RAIPON a été créée en 1990 et représente 41 groupes autochtones, un total de 270.000 personnes. Elle a donné une voix aux populations tribales de quelques-uns des endroits les plus reculés et inhospitaliers de la planète. L'organisation a travaillé en étroite collaboration avec Survival International depuis de nombreuses années en faveur des droits des peuples autochtones de la Russie.

RAIPON est membre du Conseil de l'Arctique, un forum intergouvernemental pour les gouvernements et les peuples de l'Arctique. La suspension de RAIPON est venue à la veille d'une réunion du Conseil de l'Arctique, et, pour la première fois, RAIPON n'a pas pu y assister. Le gouvernement canadien, qui dirige actuellement le Conseil de l'Arctique, a rejoint les autres membres pour exprimer leur inquiétude au mouvement.

Pour beaucoup, l'interdiction est considérée comme une tentative pour écraser l'opposition à l'exploitation des ressources naturelles de la Russie en Sibérie. En Août, RAIPON, ainsi que d'autres représentants de peuples autochtones dans le nord de la Russie, avec l'appui d'une demande visant à interdire la production de pétrole dans les régions de l'Arctique où ils utilisent traditionnellement.

Survival.org (traduction Google)

 

Deux militants de Greenpeace déguisés en ours pola...
Consommation de poulets et volailles

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha