• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

9 minutes de lecture (1848 mots)

Ombre et lumière

Ombre et lumière

*HARMONIE*

Harmonie je suis surprise de la date de publication ! Je trouve que j'ai beaucoup perdu de temps .... mais je n'étais peut-être pas prête à entendre !

Depuis quelques années, les prophètes annonçant des malheurs à venir pullulent. Combien de fois avons-nous entendu parler de destructions massives, catastrophes naturelles, guerres bactériologiques et autres cataclysmes mondiaux ?

Les gens tentent d’expliquer du mieux qu’ils le peuvent les changements planétaires qui s’effectuent d’abord et avant tout en dedans d’eux-mêmes. Oui, il est vrai que la Terre se transforme, qu’elle se « purifie » pour accéder à des vibrations plus « légères », mais est-il obligatoire que certains en souffrent ? Pas nécessairement. Notre attitude individuelle et collective peut faire toute la différence.

Prenez une pile bien ordinaire, vous savez, telle celles que vous utilisez pour faire alimenter votre baladeur ou votre réveil matin. Et bien, vous pouvez constater qu’elle est munie d’un pôle dit « positif » et d’un pôle « négatif ». Ces polarités font intrinsèquement partie de la pile et c’est même ce qui en assure son fonctionnement. C’est ce qui permet à l’énergie électrique de circuler à travers elle en toute sécurité. Il en va de même pour tous les humains et la planète toute entière. Notre dimension matérielle, notre corps physique, comme d’ailleurs la plupart de nos corps subtils, demeurent polarisés. Les Pôles Nord/Sud, Négatif/Positif, Ombre/lumière sont comme les côtés d’une même médaille. Il ne s’agit pas de dualité, mais de complémentarité. Ils ne peuvent exister les uns sans les autres. C’est ce qui permet les échanges d’énergie, l’harmonisation et le rééquilibre de toutes les cellules vivantes…

Alors, imaginez un instant qu’une pile se rebelle. Qu’un beau matin, le côté positif se lève en affirmant que « Seul le côté positif est important et le négatif ne vaut rien ! Il faut se débarrasser du négatif ! ». Qu’arrivera-t-il à cette pile ?

Tout simplement, elle cessera de fonctionner. Les deux pôles sont nécessaires à son équilibre. Nier le négatif, c’est courir tout droit à sa perte car, en réalité, si le pôle positif « donne » de l’énergie, le pôle négatif en « reçoit ». Les deux ensembles permettent que l’énergie circule. S’il n’y a plus de négatif, le positif ne peut plus donner ou, s’il continue à donner, il se vide totalement de toute substance. S’il n’existe qu’un pôle négatif, cette partie qui « va chercher » et « emmagasine » l’énergie, il y aura risque de « surcharge interne » du circuit, ce qui pourrait causer une « explosion » dans le cas d’une pile alcaline… tout comme dans le corps humain, bien entendu !

Voyez maintenant ce qui se passe partout dans le monde. Certains craignent ceux qui travaillent « dans l’ombre », ceux dont on dit qu’ils « travaillent pour la noirceur » (les Illuminatis, les gouvernements, les banquiers, les religions, etc.) ou, même, feraient de la « magie noire ». On dit d’eux qu’ils « entravent le travail de la lumière » et qu’ils nuisent à l’évolution spirituelle de la planète. Est-ce bien vrai ? Regardez-y de plus près. Ils représentent le pôle « négatif » de l’humanité.

Imaginez-vous dans leurs souliers un instant. Que pensent-ils ?

Croyez-vous qu’ils se disent : « Je suis Noirceur, je suis Négatif, je rejette tout ce qui est lumière » ?

Mettez-vous un instant à leur place et voyez à quel point ils croient eux aussi jouer un rôle déterminant dans le destin de l’humanité. Ils sont persuadés être ceux qui se « dévouent » pour maintenir l’équilibre de la planète. Ils croient qu’en détenant le contrôle économique et social de la planète, ils « assurent » leur survie… et la vôtre ! Ils croient qu’ils ont raison et que VOUS avez tort.

Ce sont eux qui « emmagasinent » les richesses et « acquièrent » leur pouvoir, au détriment de ceux qui sont généreux, qui prônent le partage et le « don » de soi. Mais pouvez-vous considérer le « danger » auxquels s’exposent, d’après eux, les « travailleurs de lumière » ? Ces gens qui « donnent » sans compter, qui ne prennent pas le temps de « recharger leur batterie », qui se « campent » dans des positions de victimes en « luttant » contre des causes perdues. À leurs yeux, VOUS êtes des illuminés et des inconscients ! Des individus qui ne prennent pas la peine d’assurer leur propre sécurité, leur survie et leur abondance, qui font passer les autres avant eux-mêmes… VOUS ne pouvez que courir à votre perte !

Qui a tort et qui a raison ? En fait, ni les uns, ni les autres, ne sont dans l’équilibre. Nul ne peut prétendre vivre dans l’harmonie tant qu’un pôle prend le dessus sur l’autre. Oh, bien entendu, vous pouvez continuer d’entretenir l’illusion d’une lutte à finir. Que le « BIEN » doit absolument vaincre le « MAL ». Mais vous rendez-vous compte à quel point ce jugement est illusoire ? Demandez donc à un Irakien si les Américains luttent réellement pour le bien et la paix dans le monde ? Tout est une question de point de vue. Il en fut ainsi pour toutes les guerres de l’histoire. Chaque faction croyait lutter pour la cause la plus « noble » et jouir du soutien absolu du « Dieu » de leur religion respective.

Il en va de même encore aujourd’hui pour chaque conflit dans lequel vous pataugez chaque jour. Avec vos voisins, vos collègues de bureaux, les membres de votre famille : « J’ai raison, il a tort ! Je suis lumière, donc l’autre est nécessairement noirceur » Tous se disent la même chose. Chacun cherche à l’emporter sur l’autre plutôt que de respecter ses opinions et ses choix qui semblent différents, mais qui sont en réalité COMPLÉMENTAIRES aux vôtres ! À défaut d’un équilibre individuel permanent, l’inconscient collectif recrée la polarité entre les membres d’une même famille, d’un même quartier, voire même de nations entières. C’est une question universelle de survie qui se joue à l’intérieur de tout système vivant.

Votre conjoint est dissipé, bohème et nonchalant ? Vous serez tenté de compenser en étant raisonnable, prudent et perfectionniste. Les contraires s’attirent pour maintenir l’équilibre et l’équilibre, c’est la polarité ! Vous êtes assidu au travail, consciencieux et perfectionniste… et vous attrapez une grosse grippe qui vous cloue au lit pour une semaine ? Votre organisme tente tout simplement de rétablir l’équilibre, de compenser pour le surplus d’énergie dépensé. A qui cela servirait-il de pester contre le virus de la grippe, de partir en guerre contre les microbes, d’entretenir une phobie des bactéries qui menacent votre santé ? Soyez dans l’équilibre dans toutes les sphères de votre vie et vous n’aurez plus à « subir » le contrecoup du « rebalancement » de vos polarités internes.

Il en va de même de par tout l’univers. Ne croyez-vous pas que la vision qui anime l’âme de chacun est la même pour tous ? Peu importe les moyens que choisissent les humains, leur but n’est-il pas identique : être pleinement heureux, épanoui et en santé à chaque instant ? Ne vous rebellez plus contre les mouvements « négatifs » à l’extérieur comme à l’intérieur de vous-mêmes. Cessez de chercher à devenir « lumière » à tout prix. Plutôt, contentez-vous d’être centré, aligné en créant l’harmonie entre les deux pôles. Blanc/noir, LUMIÈRE/ombre, bien/mal, ce ne sont pas des dualités, mais bien les deux côtés d’une même médaille, « le yin et le yang » de l’équilibre énergétique chinois.

Votre ultime défi : rester en équilibre au milieu, comme sur la tranche d’une pièce de monnaie. Afin de ne plus nier les parties de vous qui ont besoin de « recevoir » autant que de « donner ». Afin de ne plus recréer, ni en vous, ni autour de vous, les éternels enjeux et luttes de pouvoir. Mais plutôt demeurer en retrait, témoin imperturbable, jouissant de la sagesse de celui qui SAIT que tout est temporaire, tout est illusion, et que seule l’attitude compte. C’est votre attitude et vos pensées qui créent le monde qui vous entoure. Vous avez le choix entre « subir » et « lutter », ou demeurer calme et serein à chaque instant, CONSCIENT qu’après chaque orage, le soleil revient TOUJOURS briller pour tout le monde.

Vous vous demandez pourquoi le passé revient toujours vous hanter ? Pourquoi vous nourrissez tant d’inquiétudes face à l’avenir ? La réponse est simple. Parce que vous ne vivez pas pleinement votre moment présent. Plutôt que de vous amuser, tel un funambule qui prend plaisir à déambuler sur son fil (ou en équilibre sur la tranche d’une pièce de monnaie), vous vous tourmentez en regardant en arrière, ou pire : en bas, dans le vide. Il y a de quoi avoir mal, avoir peur !!! Fixez plutôt droit devant vous et assurez-vous du prochain pas à faire pour demeurer en harmonie au-dedans de vous-même, le reste ira tout seul !!!

Le combat ombre/lumière, c’est d’abord et avant tout en vous-mêmes qu’il se joue. Et plutôt que de continuer la lutte, vous êtes tout simplement invité à CHOISIR DE VOUS AIMER ETERNELLEMENT TEL QUE VOUS ÊTES !!! Avec vos zones d’ombres et de LUMIÈRES. Avec vos besoins de donner ET de recevoir. Ne reniez plus aucune partie de vous-même, ni à l’intérieur, ni à l’extérieur. Ne tombez plus dans les pièges de la dualité, du jugement et du rejet. Il vous suffit de fusionner dans l’amour avec ceux qui vous « dérangent » ou vous « opposent » pour que tout rentre dans l’ordre. Leur envoyer de la « lumière » c’est croire qu’ils sont dans la « noirceur ». Ceux-ci pourraient être en train de penser la même chose de vous. Plutôt, demandez-vous en quoi ils vous sont « complémentaires » et accueillez la partie de vous qu’ils représentent : celle qui aspire à être reconnue, rééquilibrée et harmonisée en vous-mêmes.

La Quintessence, la fusion avec le plan divin ne se joue pas dans la « Luminosité », mais bien dans l’amour ! Être centré n’est pas être « lumineux », mais bien « harmonieux », empreint d’amour ETERNEL pour tout ce qui vit, semblable ou différent à vous. Vous faites UN avec l’univers tout entier.

Considérez les parties humaines et divines au-dedans de vous non plus comme des dualités, ou une lutte à finir, mais bien comme une complémentarité et un équilibre à maintenir… qui deviendra peu à peu contagieux et se communiquera à l’Univers entier. C’est ainsi que vous n’aurez plus à « élever » vos vibrations, mais tout simplement à laisser l’amour embraser tout votre Être et le laisser accomplir son oeuvre purificatrice au plus profond de vous-même, à partir du coeur, là où toute dualité est inexistante. C’est la meilleure façon — que dis-je — l’UNIQUE façon de favoriser le passage vers la 5ème dimension, celle de la FUSION CHRISTIQUE, de l’UNIFICATION PLANÉTAIRE et la SOUVENAINETÉ ABSOLUE dans L’ALLÉGRESSE ILLIMITÉE.

Message transmis le 24 mars 2005. de www.lousoma.ch/99/sharmonie.html

VOUS Y ÊTES DÉJÀ, DITES OUI !!!

La nouvelle ligne du Temps
le moi, l'ego, le défaut psychologique 3ème partie

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
jeudi 15 novembre 2018

Image Captcha