• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

4 minutes de lecture (868 mots)

Mes expériences personnelles chapitre 5

Mes expériences personnelles chapitre 5

Bonjour à tous,

Voici mon dernier chapitre, j'avais hâte de le vivre. Donc comme je voulais vous le dire, je devais repasser au tribunal en fin d'année scolaire mais nous sommes passés le 8 Septembre pour qu'ils me disent "nous vous enlevons tous les services"... mais, non !

Je suis tombée sur une juge qui ne voulait montrer que son pouvoir de décision. D’ailleurs durant l’audience elle affirma aux services "c'est moi qui décide et non Mme P...". Donc le verdict est tombé 12 jours après (comme je l'avais ressenti).

Elle a décidé de ne pas me lâcher et a reconduit tous les services pour un an avec l'AEMO. Le point positif était la fin du placement externalisé. Mais être suivie encore un an ! Donc mon avocate et moi avons décidé de faire appel. Dès le lendemain je pose mon appel, j’écris une lettre au juge en leur exprimant mon motif d'appel. Que pour eux je ne suis qu'un numéro de plus mais que pour moi cet Appel était très important, que je voulais tourner la page sur ce passé douloureux et que mes enfants et moi nous méritons enfin de vivre en paix et d'avancer avec des beaux projets pour nous 5.

Donc 6 mois après, le jour de la saint valentin le 14 février, mes enfants de retour du camp, on rentrait tout juste à la maison. La sonnette sonne. Je ne m'y attendais pas aussi tôt : enfin la lettre de la convocation de mon appel ! C’était enfin un beau jour pour moi donc je devais y aller le 10 mars... J’étais heureuse d'avoir enfin la date de mon appel, donc pendant 3 jours sans relâche j'ai préparé mon dossier pour ajouter preuve à l’appui tous les soins et les services qu'il y avait avant le placement, pour démontrer que le placement avait été fait abusivement et démontrer que je me suis toujours occupée de mes enfants sans relâche, j'estime que je suis une bonne mère ! 

L'univers fait bien les choses j'ai retrouvé mon agenda avec tous les soins et les dates et tous les rendez-vous que j'avais pour mes enfants de 2010 à 2011 avant le placement, donc j'envoie le tout à mon avocate qui me dit "merci pour ce travail mais c'est un peu trop de choses". Je lui ai répondu "vous m'avez demandé de faire un dossier ! Maintenant vous l'avez !" Il ne me restait plus beaucoup de temps...

Le 10 mars je passais au tribunal. Nous sommes arrivés à 8h45 au tribunal et nous devions passer à 9h. Nous sommes passés effectivement sans doute vers 9h05 9h10. L'appel n'est pas comme le tribunal des enfants avec un seul juge, non ! J'avais en face de moi 5 juges plus la greffière et aussi un procureur. Nous voilà installés sur les bancs, moi et les enfants. En face, les 5 juges ; à gauche le procureur et à droite la greffière et juste après les avocates : une de chaque côté. Ensuite c’était nous sur les bancs, derrière le père des enfants et plus en arrière les deux responsables des services de l'AEMO - qui veut dire Accompagnement Educatif En Milieu Ouvert. Donc la juge principale m'a demandée si j'avais encore des choses à dire.

Je lui ai dit que je n'avais plus besoin des services depuis 1 an et demie, car elles ne me servaient plus à rien. J'ai remercié quand même les services qui au début m'ont bien aidée mais que maintenant elles étaient plus là pour me surveiller qu'autre chose. Je devais tout justifier et que j'en avais marre, que je voulais tirer un trait sur mon passé et aller de l'avant.

Puis les enfants ont dit qu'ils n'en avaient plus besoin, qu'ils étaient bien avec leur maman et que les services ne servaient à rien. Ensuite ça a été au père des enfants, enfin bref peu importe.

Ensuite ça a été au tour des services sociaux : alors leur excuse à elles ça a été "Mme P... est imprévisible, et aussi elle a encore besoin de nous", et ensuite les 2 avocates - celle des enfants et la mienne. Et pour terminer le procureur qui a dit qu'elle était de mon avis : "il faut laisser Mme P... tranquille maintenant, cette femme et ses enfants en ont assez enduré, elle veut aller de l'avant. Il faut laisser les parents prendre leurs responsabilités". Donc voilà pendant l'audience. Enfin, la juge a terminé en disant "le verdict sera le 31 mars".

21 jours à attendre... J'ai eu le verdict le 1 avril qui a été une main levée sur les services de l'AEMO.

Quand j'ai lu le verdict, j’étais la plus heureuse des mamans ! Ça y est enfin la liberté merci seigneur.

Voilà un livre de ma vie, et puis recommencer enfin une vraie vie !

Merci de m'avoir lue, depuis 2008 j'étais dans la cage aux lions lol

Grâce à ma persévérance, ma patience et ma foi, j'ai réussi à sortir de cette situation, je vous le partage pour vous dire qu'il y a toujours l'espoir de sortir de ce système.

Merci seigneur pour cette expérience car j'en ressors encore bien plus forte http://1.bp.blogspot.com/-iEfdCAMB-Ew/VSueXf3RlrI/AAAAAAAAjkA/VMeg7hLWanY/s1600/smiley_clin-d-oeil02.gif

 

Pépé et Mémé vos retrouvailles
L'âme au chapeau

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 14 novembre 2018

Image Captcha