Médecine tibétaine : Les 9 respirations de purification

 

Votre conscience de vastitude est parfaite. Il s’agit de reconnaître l’ouverture, d’y être, d’y demeurer et de faire confiance à cette source en vous. Pratiquée depuis des millénaires, ces respirations nettoient les 3 poisons de l’esprit (aversion, ignorance, attachement).

Assis jambes croisées, colonne vertébrale droite, le menton légèrement vers le bas afin que la nuque soit dans une position étirée, la langue sur le palais. Les pouces poussent à la base l’annulaire de la même main, posez vos deux poings aux aines sur les artères fémorales.

Si vous êtes assis sur une chaise, croisez les jambes confortablement au niveau des chevilles. Gardez le dos droit.

 

Visualisez les Trois Canaux

Le canal central, est un canal de lumière bleu, commence quatre doigts en dessous du nombril et s’ouvre au sommet du crâne. Sur le côté gauche du canal central se trouve le canal blanc. Sur le côté droit, se trouve le canal rouge. Les 3 canaux forment une jonction quatre doigts en dessous du nombril, les deux canaux latéraux finissent leur route dans une narine.

Laissez aller au calme du corps, au silence de la parole et à l’ouverture spacieuse de l’esprit. L’intérieur est votre refuge.

Prenez conscience des tensions dans votre corps, des émotions, de votre état d’esprit. Expérimentez sans rien y ajouter, ni jugement, ni analyse.

 

Les 9 respirations de purification


Les trois respirations sont répétés 3 fois pour faire un total de 9 respirations.

Après les respirations, vous pouvez chanter le mantra : OM AH HUNG BENZA GURU GUNA SIDDHI HUNG (mâtre du Vajra, accorde-moi toutes les forces et les bénédictions du corps, de la voix et de l’esprit).

Source