• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

9 minutes de lecture (1884 mots)

Lorsque le cinéma nous envoie un message… psychologique et spirituel

Lorsque le cinéma nous envoie un message… psychologique et spirituel

Le Guerrier pacifique 

6a00d8354c6ba669e2017ee4fc80bc970d

L’histoire raconte la rencontre fortuite entre un pompiste d’une station-service qui devient le mentor d’un jeune gymnaste, Dan Millman, qui nomme l’homme « Socrate ».  Quand la jambe droite de Millman est brisée dans un accident de moto, Socrate devient un maître spirituel pour Millman qui apprend comment devenir un Guerrier Pacifique.
Dans son roman « Le Guerrier Pacifique », Dan Millman nous montre comment transmuer nos intentions en actions, nos défis en forces et nos expériences en sagesse.  La Voie du Guerrier Pacifique nous donne des moyens simples, mais combien efficaces, de trouver notre équilibre physique, de nous libérer l’esprit, d’accepter nos émotions et d’ouvrir notre cœur. Comme un miroir,  » le guerrier  » renvoie à chacun l’image de sa vérité profonde. Dans ce livre inhabituel, Dan Millman, champion du monde de gymnastique sur trampoline, raconte son voyage extraordinaire à la découverte de lui-même. Guidé par un vieux  » guerrier  » plein de sagesse et d’humour, il triomphe peu à peu de ses peurs et de ses illusions. En l’accompagnant sur cette voie d’éveil, sur ce chemin vers la lumière, d’où le rire n’est jamais absent, vous découvrirez ce que signifie vivre comme un guerrier et vaincre toutes les limitations ! C’est un livre étonnant et le film y reste assez fidèle.

 

La prophétie des Andes

mod_article3033681_1

A l’origine, un manuscrit fabuleux rédigé 600 ans avant Jésus Christ et une prophétie : notre société va subir un grand bouleversement. Intrigué, le héros de cette histoire s’envole pour le Pérou à la recherche du mystérieux grimoire, objet de toutes les convoitises, qui va transformer sa vie. Commence alors une aventure magique et enchanteresse, une dangereuse initiation : une quête en neuf étapes qui le mène au sommet des Andes au coeur de la forêt amazonienne sur la voie des révélations de la vie…

 

Powder 

powder

Une femme meurt en couches. L’enfant, surnommé Powder comme poudre, reste enfermé dans une cave pendant des années. Ses grands-parents ont peur de lui à cause de ses pouvoirs électriques. Powder sort de sa prison à la mort de son grand-père. C’est un adolescent trop différent des autres, doté d’une intelligence supérieure et maîtrisant à sa guise l’électricité. Il est placé dans un établissment spécialisé. La directrice, Jessie Caldwelle et le prof de physique Donald Ripley s’attachent à ce garçon bizarre, mais il est considéré comme un monstre électrique par les autres. Il connaît une solitude de plus and plus déchirante.

Ce film a été boudé par le public et assassiné par la critique lors de sa sortie en 1996, Powder est un beau conte philosophique et drame bouleversant, fantastique touchant et sensible . Drame où le coté fantastique n’est qu’un moyen de toucher la part d’humanité de chacun ainsi que « sa » spiritualité. Ici, on rejette ce qui est différent, ce qui fait peur. On se cache nos blessures et sommes incapables de les affronter, de faire la paix avec nos démons. Le sujet est très bien traité malgré quelques longueurs excusables. Cela fait penser, un peu, à « La ligne verte » mais va encore plus loin, beaucoup plus loin. Peut-être trop loin, car de nombreux sujets ne sont pas aboutis encore en nous (« éthiquement », moralement et spirituellement)

Que Sait-On Vraiment De La Réalité?

18788125

Amanda se voit plongée dans un tourbillon d’accidents quotidiens. Les personnages qu’elle rencontre lui dévoilent une nouvelle perception de ce que l’on appelle la « réalité ». Ils lui prouveront notamment que ses émotions affectent concrètement son environnement.

C’est une sacrée curiosité que cet OVNI filmique qui vient orner les écrans français presque quatre ans après sa réalisation. Que sait-on vraiment de la réalité? est à l’origine un film indépendant qui se veut une exploration du lien entre la science et la spiritualité. Marlee Matlin incarne Amanda, une jeune photographe sourde à travers les yeux de laquelle le spectateur découvre petit à petit de nouvelles notions concernant ce que l’on croit être le monde « réel ». Son histoire fictionnelle est entrecoupée d’entretiens avec une foule d’intervenants qui ne seront nommés et désignés par leur titre qu’à la fin du métrage: certains sont scientifiques, d’autre sont des leaders spirituels. Ce flou, légèrement malhonnête, a pour but de laisser le spectateur écouter leurs théories sans arrière-pensées. Le thème abordé est fascinant: le lien entre la physique quantique et la conscience humaine est un véritable sujet d’études scientifiques poussées.

Le Cercle Des Poètes Disparus

Le-cercle-des-poètes-disparus

Dans un collège américain dénommé Welton dont l’excellence est aussi marquée que l’austère discipline, les élèves se comportent comme de faux résistants, se bornant à construire des postes de radio ou à fumer en cachette. Ces élèves sont résignés à passer leur scolarité à apprendre bêtement ce qu’on leur assène. Mais l’arrivée d’un nouveau prof de poésie anglaise va révolutionner leur vie. Cette matière est pour eux la seule discipline non scientifique qu’ils étudient, et ils la voient comme un autre ensemble de connaissances à apprendre par cœur. Mais le professeur John Keating ne voit pas l’enseignement de cet œil et encourage ses élèves à avoir une approche sensible de la poésie, à la laisser insuffler un souffle de vie dans leur existence, par la maxime latine « Carpe diem ».

L’Odyssée De Pi 

20298702

L’Odyssée de Pi c’est un film avec un pitch qui ressemble à une blague Carambar: après un naufrage, un jeune indien et un tigre sont dans un bateau, que se passe-t-il? C’est réducteur me direz-vous. Oui et non. Car le film d’Ang Lee c’est à la fois cette histoire simple et en même temps, c’est une épopée fantastique, un conte enchanteur qu’Homère lui-même n’aurait pas renié.

L’histoire qui nous a été montrée dévoile le parcours d’un homme qui est arrivé aux frontières de lui-même et qui a découvert son potentiel divin. « Si nous, citoyens, n’aidons pas nos artistes, nous sacrifions alors notre imagination sur l’autel de la réalité brute et nous finissons par ne plus croire en rien et par ne plus avoir que des rêves sans valeur ». Ce sont là les dernières phrases de l’écrivain dans le roman avant que Pi ne prenne en main la narration. 

Au delà de nos rêves

Au-dela-de-nos-reves-affiche

Chris et Annie ont su dès leur première rencontre qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. mais la vie leur réserve bien des malheurs: leurs deux enfants meurent au cours d’un accident de voiture. Quatre ans après, Chris meurt à son tour. Annie, désespérée, se suicide. Chris n’a pas disparu: il vit dans un univers parallèle qui a les contours et ont les couleurs des tableaux d’Annie. Il y retrouve aussi ses enfants, sous une forme différente, ils vont le guider dans son périple, jusqu’en enfer où il retrouve Annie et tente de la ramener vers lui.

« Au delà de nos rêves » (What Dreams May Come) est avant tout une histoire d’amour magnifique évoquant deux âmes soeurs qui se cherchent, se trouvent et se perdent pour finalement mieux se retrouver dans l’au-delà. Le film de Vincent Ward met aussi en scène les notions religieuses chrétienne du paradis et de l’enfer, avec comme toile de fond, une poignante histoire d’amour métaphysique. Comme d’habitude, Robin Williams s’impose par la spontanéité et l’aisance de son jeu, entre humour, fraîcheur et drame, tandis qu’Annabella Sciorra apporte un charme féminin irrésistible au film. A noter que l’histoire fait habilement référence au célèbre mythe antique d’Orphée, tant de fois abordé dans l’art en général et plus particulièrement dans la musique (cf. célèbre opéra ‘Orfeo’ de Monteverdi). On retrouve ainsi l’idée d’un homme qui, par amour, descend dans les enfers pour tenter de retrouver sa bien-aimée perdue dans le monde des enfers. 

Cloud Atlas

MV5BMTczMTgxMjc4NF5BMl5BanBnXkFtZTcwNjM5MTA2OA@@._V1_SX640_SY720_

Adapté du roman éponyme de David Mitchell, Cloud Atlas conduit le spectateur à travers des lieux et des époques différentes, du Pacifique Sud au 19ème siècle jusqu’à un futur post-apocalyptioque. Six histoires composent le film et chacune de ces histoires est narrée par le protagoniste de la suivante. À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces- temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement…

Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution.  Tout, absolument tout, est lié. Épopée ambitieuse, Cloud Atlas se déroule sur cinq siècles et s’interroge sur les questions existentielles qui ne cessent de hanter les hommes. Alternant entre action et scènes plus intimistes, il met en scène des êtres liés les uns aux autres comme un chapelet à travers le temps. il suggère ainsi que chaque individu a un cheminement personnel qui traverse les siècles. les âmes se réincarnent et renouvellent leurs liens entre elles à l’infini. les erreurs peuvent être corrigées… ou répétées. la liberté peut être gagnée ou perdue, mais elle est toujours l’objet d’une quête.

Printemps, été, automne, hiver… et printemps 

18374980.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une fable zen, d’une magnifique beauté plastique, sur les épreuves de la vie. Sur un lac aux eaux calmes, perdu au fond d’une vallée encaissée, se trouve un petit temple flottant. Un vieux maître zen et son disciple, un petit garçon, y vivent en harmonie avec la nature. Le passage des saisons rythme les différents cycles de la vie du jeune moine. Au printemps survient la perte de l’innocence. L’été accompagne l’éveil du désir et de la passion, qui consument les sens et égarent les esprits. En automne explosent la violence et la destruction. L’hiver est l’âge de la raison et de la rédemption. Puis arrive un nouveau printemps, celui de la sagesse et de la transmission : le disciple est devenu maître à son tour.

 Printemps, été, automne, hiver… et printemps est une fable épurée sur les différentes étapes de la vie, marquée par des joies et des épreuves menant peu à peu vers la sérénité. Ni réellement méditative ou contemplative, elle frappe tout d’abord le spectateur par sa splendeur visuelle. Réalisateur à part dans le paysage cinématographique sud-coréen, Kim Ki-Duk est un esthète convaincu, venu étudier l’art à Paris au début des années 1990, où il fut également peintre. Tourné dans un cadre naturel d’une exceptionnelle beauté, le site du lac de Jusan, ce parcours initiatique est parsemé de détails étranges, tel un chat dont la queue sert soudain de pinceau, ou des portes qu’aucun mur ne soutient. Cette tonalité légère et surréaliste tempère le symbolisme d’un film où se retrouvent les thèmes de prédilection du cinéaste : l’omniprésence de l’eau (L’île, The Coast Guard, L’arc), des personnages marginaux, parlant peu (Locataires), ou l’opposition entre un monde moderne violent et une nature isolée source d’apaisement.

Le discours d’un roi

undefined_593ad2799a062f72a0de095aadcae41b

D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI, suite à l’abdication de son frère Edouard VIII.D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles.Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

Un très bon film largement plébiscité par le public et les critiques. Les coachs et les thérapeutes vont adorés voir l’extraordinaire travail effectué par ce praticien hors norme.

http://r-eveillez-vous.fr/lorsque-cinema-envoie-message-psychologique-spirituel/

 

Le futur de cette planète dépend des femmes
Dan Millman et les lois de l’Esprit

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
lundi 12 novembre 2018

Image Captcha