• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

4 minutes de lecture (796 mots)

Les mots, le langage, le Verbe

Les mots, le langage, le Verbe

J'aime la symphonie des mots aux significations multiples et profondes, plus profondes que nous le pensons lorsque nous les prononçons.

C'est pourquoi les anciens mages, prêtres, les alchimistes et tout simplement ceux qui ont la connaissance, usent des mots en conscience.

Le pouvoir des mots est immense, généré par les énergies des hommes à travers les ères et les cycles, par d'autres énergies aussi.

Amma -> Ame-Ma : mon âme

Amon -> Ame-On : l'âme sur

Amin -> Ame-In : l'âme dedans

Amen -> Amen-En : qui résume ; l'âme en, dans, sur

Amour -> Ame-Our : dans la mythologie égyptienne Our est un dieu primitif des cieux, "les yeux du soleil"

 

1. Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.

2. Il était au commencement en Dieu.

3. Tout par lui a été fait, et sans lui n’a été fait rien de ce qui existe.

4. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,

5. Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.

6. Il y eut un homme, envoyé de Dieu ; son nom était Jean.

7. Celui-ci vint en témoignage, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui :

8. non que celui-ci fût la lumière, mais il avait à rendre témoignage à la lumière.

9. La lumière, la vraie, celle qui éclaire tout homme, venait dans le monde.

10. Il (le Verbe) était dans le monde, et le monde par lui a été fait, et le monde ne l’a pas connu.

11. Il vint chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.

12. Mais quant à tous ceux qui l’ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom,

13. Qui non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu sont nés.

14. Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous, (et nous avons vu sa gloire, gloire comme celle qu’un fils unique tient de son Père) tout plein de grâce et de vérité.

15. Jean lui rend témoignage, et s’écrie en ces termes : « Voici celui dont je disais : Celui qui vient après moi, est passé devant moi, parce qu’il était avant moi. »

16. et c’est de sa plénitude, que nous avons tous reçu, et grâce sur grâce ;

17. parce que la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

18. Dieu, personne ne le vit jamais : le Fils unique, qui est dans le sein du Père c’est lui qui l’a fait connaître.

Prologue de l'évangile selon Jean par Augustin Crampon

 

Verbe : Du latin verbum qui signifie parole.

La parole donne vie aux mots. D'ailleurs le verbe est bien ce qui donne l'action à la phrase...

"La parole reflète l'âme." Sénèque

Cette citation m'interpelle et me fait penser au pouvoir de la pensée créatrice (ou pensée tout court également ^_^). Nous savons si nous connaissons un peu le pouvoir de l'attraction que nous devons faire attention à nos pensées, car les pensées deviennent des faits.

Si la parole reflète l'âme, je comprends mieux les légendes des magiciens qui, d'un mot prononcé à haute voix, avaient le pouvoir de construire ou de détruire. De même pour les prières, les mantras, etc...

Un reflet est toujours déformé, a minima inversé. Seule une âme aux intentions pures voit le verbe s'incarner...

 

Pour les musulmans : le Verbe, c'est-à-dire la Parole de Dieu, est un livre existant de toute éternité : le Coran.

 

Dans la doctrine de la théosophie, Helena Blavatsky définit le logos comme

« Chez toutes les nations et tous les peuples, la Déité manifestée : l'expression extérieure ou l'effet de la Cause qui reste à jamais cachée. C'est ainsi que le langage est le logos de la pensée ; aussi, au sens métaphysique, les termes « Verbe » et « Parole » en rendent-ils une traduction convenable. »

 

Chez les Druides et les Throtts, l'importance du Verbe est telle qu'ils interdisent qu'on le fixe dans le monde matériel, par le biais de l'écriture.

"Le refus d'attacher le Verbe à la Matière, le refus de geler le son vivant dans le physique, autrement dit de couper l'homme définitivement de la source vitale de l'Odhroerir céleste."

Les runes et l'écriture des étoiles, Jean-Yves Guillaume
b2ap3_thumbnail_2214393191_e6265975e1_o.jpg

Vous retrouverez ces idées un peu partout dans vos connaissances et souvenirs.

Méditons ensemble sur le sens profond de tout cela, et parlons désormais avec conscience et attention.

L'Angélique, le 17 mars 2013 (il s'agit de mon observation personnelle, loin d'être édictée comme vérité)
Le contrat
Sagesse écolo...

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 14 novembre 2018

Image Captcha