• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

18 minutes de lecture (3532 mots)

Les fréquences hertziennes

Les fréquences hertziennes

Selon le Dr Jacqueline Bousquet (Biologie, Endocrinologie, Biophysique, Physiologie, Immunologie), chercheur honoraire au CNRS (1962-1997),  "tout être vivant ne peut se comporter qu'en récepteur ou émetteur d'une gamme de fréquences avec laquelle il entre en résonance". L'information émise par des musiques en gammes tempérées ne peut donc pas avoir d'effet thérapeutique positif sur notre état puisqu'elles ne sont pas en phase avec notre propre champ vibratoire. La fréquence 432 Hz correspond à la fréquence harmonieuse terrestre. Chaque matière possède sa propre fréquence de résonance. Tous les éléments à l'origine de la vie sont donc accordés sur la même fréquence 432 Hz, à partir du moment où nous utilisons une gamme respectant les lois harmoniques justes.

Quand la musique est accordée à 432 Hz, on remarque que toutes les notes de cette gamme correspondent exactement aux fréquences de résonances des éléments naturels comme le sol pour l'oxygène. Le Do a une fréquence de résonance qui active le système chlorophyllien des plantes par exemple... L'écoute d'une musique en 432 Hz nous rapproche donc de la nature. On peut donc se demander pourquoi la fréquence de notre musique actuelle a été décalée de la fréquence naturelle et modifiée, il y 63 ans par ce Monsieur GOEBBELS à 440 Hz...?  Je vous laisse le soin de cliquer sur ce lien fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Goebbels

Goebbels a  fait baisser la fréquence de 1,776%, connaissez vous ce chiffre ...?     1776 est le symbole de la création des illuminatis en Bavière. 

Adopter quasiment à la même époque l’American Standards Association a souhaité que la note La au-dessus du Do moyen soit réglée en 440 Hz. Cette norme a été embrassée par l’International Organization for Standardization en 1955 (et fut réaffirmée par eux en 1975) en tant qu’ISO 16. Depuis, elle a servie de fréquence audio de référence pour l’étalonnage des pianos, violons et des autres instruments de musique.

Le chiffre 432 est considéré comme sacré si on tient compte des mensurations de la majorité des temples sur notre planète. Par exemple le côté de la grande Pyramide d’Egypte serait de 432 unités terrestre au niveau du niveau de l'eau qui inondait les pieds de la pyramides. Une unité terrestre mesure environ 51,49 cm à 52,5 cm et est une ancienne unité de mesure du temps de sa construction.

La grande pyramide du soleil du complexe Toltèque de Teotihuacan au Mexique mesure sur toute la périphérie de sa base 864 UTS (Unités de mesure Téotihuacan Standards), 864 est exactement le double de 432. Selon le mythe, cette mesure leur a été transmise par les dieux des étoiles.

Dans le calendrier Maya on retrouve aussi le chiffre 432, le cycle Katun comprend 7 200 jours où l’on retrouve à nouveau le 72, le tiers de 432.

Dans le calendrier des vedas on a un grand cycle de 432 000 ans.

Dans la bible aussi on retrouve souvent le chiffre 144, qui est aussi une harmonique du Re qui correspond au La quant il est accordé à 432 Hz.

Cette fréquence 432 est inscrite dans notre système solaire, puisque la précession de la terre compte 25 920 années,ceci étant le cycle apparent de rotation des étoiles dans notre ciel (360°), produit par le mouvement de la terre dans l'univers. Quand on divise 25 920 par 360 on arrive à 72. 

Quand la musique est accordée à 432 Hz, les autres notes correspondent exactement aux fréquences de résonances des éléments naturels tel que le Sol à 384 Hz pour l’oxygène. Il est intéressant de remarquer l'étonnante coïncidence par rapport au Sol, en agriculture on aére le sol par le labour ou des outils, car l'aération du sol amène plus d'oxygénation et augmente sa fertilité. La coïncidence que la note nommé Sol correspond à l'élément oxygène, et qu'un sol oxygéné est plus reconnu comme augmentant la fertilité, on nomme également la terre le sol en agriculture et autre, est au moins impressionnante.

Les plantes aussi y réagissent favorablement, elles poussent plus vite et deviennent resplendissantes.

En cherchant un peu, il y aurait un lien avec les fréquences de la lumière et les fréquences les plus absorbées par les plantes par la photosynthèse. Il a été heureux de découvrir que le Do à 256 Hz  est une fréquence de résonance qui active le système chlorophyllien des plantes. La note Do dans la gamme du diapason 432 hz est une note harmonique avec la fréquence de la lumière la plus absorbée par la photosynthèse.

Tout ceci ne peut plus être de simples coïncidences. Un calcul de probabilité le démontrerait facilement, de quoi convaincre les plus sceptiques, il leur suffit de refaire les même calculs, c'est mathématique.

Une évidence apparaît de jour de jour : la fréquence hertzienne 440  est un poison pour notre glande pinéale, nos cellules et notre ADN.

La fréquence 432 Hz permet d'harmoniser notre ADN, nos cellules et d'augmenter notre conscience spirituelle, tout en ouvrant le chackra du coeur pour le mettre en harmonie avec l'univers. L'effet de l'écoute à la fréquence 432 Hz a des effets profonds sur la conscience et le niveau vibratoire de chaque cellule de notre corps, en procurant rapidement une sédation du système neuro-végétatif et un état de bien-être. Les chants religieux, notamment chez les cisterciens, étaient composés avec cette gamme, et on leur reconnaissait des vertus pour la sérénité et l'élévation de l'âme.

Aux Pays-Bas, une étude scientifique a démontré que plus de 76 % des gens ayant écouté  la musique à 432 Hz, l'ont perçu plus belle par rapport à la même musique accordée à 440 Hz.

Sachez que la grande majorité des fréquences musicales avec laquelle nous sommes bombardé ont pour but d'appauvrir la conscience et de conduire vers l'intellect et le mental.

Pour information,  les artistes ayant créé leur musique sur la fréquence 432htz sont décédés jeunes ! Est ce un hasard ? Difficile à croire .

Jim Morrison – 3-7-1971 – 27 ans

Jimi Hendrix – 18-9-1970 – 27 ans

Janis Joplin – 4-10-1970 – 27 ans

John Lennon – 8-12-1980 – 42ans

Elvis Presley – 16-8-1972 – 42 ans

Kurt Cobain – 5-4-1994 – 27 ans

Bob Marley  -11-05- 1981 -36 ans

L'utilisation de  la fréquence 440 htz par toute l’industrie musicale conduit l'individu vers une augmentation de l'agressivité, une agitation psycho-sociale ainsi que des troubles émotionnels prédisposant les gens à des maladies physiques. Alors que les agents de cette conspiration fournissent une pacification  thérapeutique sous la forme médicamenteuse et cela n'est qu'une partie de l'iceberg.

De manière de plus en plus évidente, l'énergie (vibration) impacte la vie (biologie) et notre corps par l'intermédiaire du médium (moyenne fréquence)le plus banal de la raisonnance vibratoire de l'eau dont nous sommes constitué à plus de 70%. On a démontré que le son et la lumière entrainent une raisonance et des états  vibratoires qui  sont des moteurs primitifs de la communication intercellulaire, ce qui explique notre état d'être et  de santé.

La musique et les plantes

http://www.musique-pour-soigner-les-plantes.weebly.com/

Dr Jacqueline Bousquet

b2ap3_thumbnail_9017750_20150527-092128_1.jpg

Vous pouvez modifier la fréquence de la musique que vous écoutez en  téléchargeant un logiciel audio comme Audacity par exemple.

Si vous désirez connaître les bienfaits et les rôles des  fréquences hertziennes, je vous invite à cliquer sur les liens de chacune des vidéos pour obtenir les descriptions.

Fréquence 432 htz de la terre avec l'univers

http://youtu.be/shMuWyENjHM

Fréquence 174htz base stable pour son évolution

http://youtu.be/7ax0a32OAo4

Fréquence 285 htz accélération de la conscience

http://youtu.be/sMq_YGgBBrM

Fréquence 396 htz développement de l'accès à la connaissance intérieure

http://youtu.be/lDUDAQWfeQg

Fréquence 417 htz permet de contrôler les réactions

http://youtu.be/cwCsUzhKlHo

Fréquence de l'eau réparatrice de l'ADN 528 htz

http://youtu.be/HuylDyrcxOU

Fréquence 639 htz influence l'équilibre et la tranquillité

http://youtu.be/BK0j2sCYSoo

Fréquence 741 htz nettoie les cellules toxiques

http://youtu.be/BK0j2sCYSoo

Fréquence 936 htz activation de la glande pinéale

http://youtu.be/ywbmZQLI_P8

Fréquence 288 htz ouverture du troisième oeil

http://youtu.be/sMq_YGgBBrM

Fréquence 174htz,417 htz et 741htz, mise en mouvement de l'arbre de vie

http://youtu.be/5d3dvxoaHhw

Fréquence  285htz, 528 htz et 852 htz favorise l'amour inconditionnel

http://youtu.be/M4-yZn6nhO4

Fréquence 396 htz, 639 et 963

http://youtu.be/Rc44Mn-d5Qc

 

Information sur la fréquence 528 htz

Le Dr Candice Pert  ajoute que l’énergie  et la vibration de cette fréquence pénètrent jusqu’au niveau moléculaire. Selon elle, nos molécules comporteraient 70 récepteurs différents et lorsque vibration et fréquence arrivent à ce niveau, nos molécules commencent à vibrer. Leur vibration, lorsqu’elle se produit à un niveau cellulaire, ouvre les chromosomes et expose l’ADN à ces fréquences.

Des expériences impliquant la présence d’ADN in vitro exposé à différents styles de musique enregistrée ont été faites par Glen Rein du Quantum Biology Research Lab à New York. Quatre styles de musique pour la santé, y compris des chants grégoriens qui utilisent la Gamme de Solfège originelle, ont été convertis en ondes audio scalaires jouées par un lecteur CD à des tubes à essai contenant des échantillons d’ADN.

Les effets de la musique ont été déterminés en mesurant l’absorption de lumière ultra violette par des échantillons d’ADN déposés dans des tubes à essai après avoir été exposés pendant 1 heure à de la musique.

La capacité d’absorption des ultra violets est considérée avoir un effet significatif sur l’ADN parce que lorsque l’hélice ADN se détend, cela permet une telle absorption.

Les résultats de l’expérience ont montré que l’exposition à des chants grégoriens provoquait une augmentation importante de l’absorption de lumière ultra violette alors que la musique rock avait peu voire aucun effet.

Il a donc été conclu que les vagues sonores de la Gamme de Solfège originelle peuvent entrer en résonnance avec notre ADN et peuvent, effectivement, avoir de profonds effets guérissants.

 

La musique et les plantes

http://www.musique-pour-soigner-les-plantes.weebly.com/

 

Travaux de deux Français

Joël STERNHEIMER, puis rejoint par Jean-Marie BAUMIER, étudient empiriquement les effets de la diffusion de morceaux ou chaînes de notes musicales sur les protéines des organismes vivants.

 

( Photo : Jean-Marie Baumier )

Les découvertes démarrèrent dans le laboratoire d’une université française, sur des levures de bière soumises à des morceaux musicaux.

Suivant les notes choisies l’effet pourra être favorable ou défavorable sur la production de protéines.

Au fil des ans quelques enregistrements identifiés pour soigner ou parfois calmer tel ou tel mal sur des individus ont pu voir le jour.

Le demandeur, ou le patient, écoute rapidement tel ou tel enregistrement de façon très brève (car ceci a une incidence extrêmement rapide sur l’organisme), et choisi lui-même celui avec lequel il se sent le plus en affinité pile à ce moment là.

Le morceau qui serait susceptible de lui convenir n’est pas automatiquement, n’est pas forcément celui que retiendra le patient. C’est réellement la personne en demande qui teste plusieurs morceaux jusqu’à retenir uniquement celui avec lequel il se sent vraiment en résonance.

Alors le morceau choisi, qui souvent est relativement court comme par exemple 27 secondes, est réécouté 3 ou 6 ou 9 fois d’affilé, en fait jusqu’à l’instant où le patient estime que cela est suffisant, et se sent mieux bien souvent tout juste après, ou bien réitère l’expérience le lendemain et le surlendemain et le voilà guéri.

Un exemple parmi d’autres, le cas d’une fracture au pied guérie en 3 jours à chaque fois par l’écoute relativement courte de l’un des enregistrements, au lieu d’avoir attendu 3 mois de rétablissement comme cela est le cas ordinairement.

(Une particulière a diffusé l’un des morceaux en protéodie durant 4 minutes quotidiennement, pour constater que son pêcher qui avait la cloque, certes l’avait toujours mais ne perdait plus ses feuilles au terme d’une semaine de diffusion)

Au niveau des parasites affectant les produits agricoles, le champ des découvertes à effectuer est grand ouvert afin d’apporter des solutions plus saines que celles des pesticides et du transgénique, et d’apporter des solutions là où pour l’instant il n’y en a pas. Il ne s’agit pas de diffuser dans les cultures de la musique classique comme cela se pratique parfois, mais bien de diffuser pendant quelques minutes par jour des morceaux de Protéodie qui ne sont pas forcément mélodieux à l’oreille humaine mais dont le but est l’action directe sur les protéines des végétaux.

Source : Delta de la Lyre

~

Joël Sternheimer

Le physicien Joël Sternheimer estime que la science moderne violente la nature quand, pour tenter de la comprendre, elle la casse en morceaux.

 

Abordant le monde d’une façon à la fois plus synthétique et plus esthétique, le savant, qui est aussi un artiste, a découvert des lois révolutionnaires au cœur de la matière et de la vie. Des lois de résonance harmonique, qui prouvent – scientifiquement – que la musique peut influencer l’épanouissement des êtres vivants. De l’expression de notre ADN découlent des successions d’ondes spécifiques lors de la synthèse des protéines.

Les transpositions de ces ondes dans la zone des fréquences audibles ont des propriétés particulières, tant mélodiques qu’harmoniques et rythmiques. Issues des recherches de Joël Sternheimer en physique théorique, ces transpositions d’ondes sont nommées Protéodies. Elles découlent de la nécessaire réintégration du sujet dans la science.

Face aux enjeux auxquels notre civilisation se trouve confrontée, un changement de paradigme apparaît nécessaire et les protéodies illustrent de manière concrète un tel changement dans la manière dont nous concevons nos relations et dont nous les vivons. Relations avec l’autre, relations avec soi, relations avec nos cellules et molécules, relations avec la matière.

Jean-Marie Baumier, élève de Joël Sternheimer et formateur en Génodique, propose une explication originale, à la croisée des sciences physiques, biologiques et musicales, et montre comment le dialogue avec nos molécules peut permettre de répondre à des problématiques de vie comme peuvent l’être les syndromes dépressifs.

La réaction subjective à l’écoute d’une protéodie est une notion essentielle, qui devient un critère de choix, de diagnostic et de résolution.

Source : Marion Kaplan

 

Les basses fréquences

Selon le Dr Luc Montagnier et cinq autres chercheurs ont publié le 23 décembre 2010 un papier intitulé “DNA waves and water” dont je vous propose la traduction suivante de l’abstract : Certaines séquences bactérienne et d’ADN virale induisent des ondes électromagnétiques de basse fréquence dans des hautes dilution aqueuses. Ce phénomène semble être démarré par le bruit de fond électromagnétique ambiant à très basse fréquence. Nous interprétons ce phénomène dans le cadre de la théorie quantique des champs. Le phénomène concerné pourrait permettre de développer des systèmes de détection extrêmement sensibles pour les infections chroniques bactérienne et virales (1).

Du point de vue médico-scientifique, le Dr Montagnier , Dr Jekill et Mr Hyde ont  découvert des phénomènes qui au mieux en font des disciples de Jacques Benveniste  chercheur génial, mais trop dangereux pour la Big Pharma qui réussirent à  le discréditer . Liberté que l’on retrouve notamment dans cette fameuse entrevue de Luc Montagnier à propos de nos capacités de résistance au vih.

 

27952901jpg-5f68-40aef-5f587

En clair, le Dr Montagnier dit que des ondes de très basse fréquence (7 Hz) semblent imprimer à l’eau du récipient B (100% pure) une image de fragments d’ADN contenu dans le récipient A, et que l’amplification par PCR de cette image recrée en vrai ces mêmes fragments d’ADN. Succinctement, la technique PCR (Polymerase Chain reaction) utilise des enzymes qui recopient des millions de fois les traces ADN de départ, d’ou un effet grossissant permettant de voir la structure originelle – une loupe biologique en quelque sorte. Dans l’expérience qui nous concerne ici, il semble que les enzymes perçoivent l’image de l’ADN comme étant une réelle ADN, et en font des – réelles – copies.alors les ondes peuvent provoquer des maladies ciblees une arme très ingénieuse ils restent a faire rentrer les modèles a reproduire et il ne serait pas impossible que les chemtrails servent de contaminant  qui seront activés par basse fréquence .très ingénieux sachant que l'ADN humain émet une fréquence unique alors une fois que votre fréquence est repérée il suffit alors de vous envoyez une maladie sur la fréquence de résonance de votre ADN pour vous générer un cancer ou tout autre maladie ....à suivre .

 

les fréquences et voyage astral

Le concept, la théorie et la pratique de la projection astrale remonte à l'Antiquité. Historiquement, la pratique du voyage astral et de la projection a été limitée à la hiérarchie élite ou spirituel de la société. Au fil des ans, en raison de la nature humaine, elle est devenue un phénomène très répandu. Aujourd'hui, beaucoup de gens sont intéressés de vivre, cette sortie extraordinaire de l'événement corps. Une combinaison d'efforts scientifiques, technologiques et spirituels ont discerné particulièrement propices fréquences projection astrale.

Certains sons, d'intensités et de légumineuses peut être utilisé pour induire le "corps subtil" expérience. Il ya beaucoup de références publiées à succès (OBE expériences hors du corps) apportés par induction fréquences projection astrale. L'utilisation de ces «psychotropes» tons et intensités, en collaboration avec des beats mono, binaural beats, beats et isochrones, ont été montré pour aider à l'ouverture de la manifestation.

En général, les ondes cérébrales sont mesurées dans six fréquences différentes.

Gamma (38 à 90 Hz) et bêta (12 à 38 Hz) fréquences sont représentées chaque fois que les personnes sont en état d'alerte, éveillé. Quand une personne est légèrement détendu les ondes cérébrales sont plus lents, l'Alpha (8 à 12 Hz) Cette fréquence se produit pendant la méditation ou la relaxation extrême et est le premier niveau qui peut supporter OBE. Delta (0,5 à 4 Hz) indique une activité faible ou cerveau de sommeil profond. Cette gamme est ouvert pour l'apparition astrale, aussi. Le sixième fréquence est Lambda / Epsilon (0,5 Hz ou less/100 Hz ou plus). C'est l'état optimal de la conscience mystique et multidimensionnelle voyage astral.

Le corps subtil quitte le corps physique quand le cerveau et le corps ont atteint un état très détendu. Des enregistrements audio des tonalités appropriées, d'intensités et rythmes affecter et de modifier les fréquences des ondes cérébrales permettant présence suprasensible du participant à se séparer du corps physique. Beats mono ya deux tons avec l'intensité exactement la même et battre émettant un croustillant, modèle son clair. Le cerveau s'adapte facilement aux beats mono. Binaural beats mélange deux fréquences, généralement Alpha et Theta, provoquant le cerveau pour créer une alternative, troisième fréquence. Des études ont montré des battements binauraux sont tout à fait efficace, et  couramment utilisés pour encourager la projection astrale. Avec des tons isochrones le cerveau fonctionne pour synchroniser les tons de la même intensité, mais avec un rythme plus rapide. Il existe des preuves que l'écoute de sons isochrones peuvent aider à améliorer les résultats des élèves.

Toute personne intéressée à en apprendre davantage sur les fréquences de projection astrale et voyage astral peut trouver des DVD, des CD, des livres et autres publications sur le sujet dans leur bibliothèque locale, librairies et boutiques spécialisées.

Les ondes nocives

Vous avez certainement entendu parler de la pollution électromagnétique dont nous sommes en permanence confrontés. La répercussion sur notre santé n'est plus à démontrer, même si des études tentent à prouver le contraire.

Louis Claude VINCENT fût l'un des premiers à démontrer que  les nuisances électromagnétiques contribuaient à surcharger l'organisme en électricité positive, obligeant le corps à éliminer cette surcharge pour retrouver l'équilibre. Cette élimination qui se fait au niveau des reins, leur inflige une fatigue inutile, et  l'organisme ne parvient pas à éliminer cette surcharge, nos cellules baignent en permanence dans un milieu électopositif pouvant favoriser des maux graves.

Dans notre quotidien, les maisons équipées d'objets ayant l'aspect inoffensif agissent sournoisement sur notre corps. L'exemple d'un four à micro-ondes qui fonctionne sur l'hyperfréquence 2450 MHz environ (modèle de fréquence des radars militaires). Chaque molécule soumise à ce type d'onde change de polarité 2,45 milliards de fois par seconde. Or, on sait que depuis la deuxième guerre, l'exposition émise par les radars civils ou militaires peut être mortel.

La course interminable à l'équipement dernier cri oblige les fabricants à utiliser des fréquences d'ondes de plus en plus élevées. Par manque de place, les trois opérateurs de téléphonie français developpent un triple réseau de relais pour le téléphone portable, en utilisant des fréquences proches de celles des micro-ondes. Deux opérateurs utilisent la bande de 1800 MHz et le réseau GSM celle de 900 MHz.

Si les fours micro-ondes sont obligatoirement équipés d'un blindage de protection, certes plus ou moins efficaces, rien de tel pour les téléphones mobiles. On peu donc considérer qu'un radiotéléphone agit comme un minifour à micro-ondes avec son rayonnement à proximité de nos centres vitaux. 

Nous sommes composés à plus de 70% d'eau véhiculant notamment l'activité électricité de nos cellules. Le dérèglement de celles-ci engendre des pertubations aux conséquences désastreuses, surtout quand cela se fait de façon invisible par une  fréquence supportable visuellement.

L’hypersensibilité électromagnétique – est reconnue comme un handicap en Suède et une maladie en Grande-Bretagne.

Un électro-hypersensible est un individu qui développe des symptômes en présence d’ondes électromagnétiques. Ces symptômes peuvent se déclarer d’un point de vue dermatologique par des rougeurs, des picotements et des sensations de brûlure ; ou d’un point de vue neurasthénique et végétatif comme la fatigue, les difficultés de concentration, les nausées les palpitations cardiaques…

En général, l’hypersensibilité se déclare après une forte exposition ou après le cumul de nombreuses expositions plus ou moins fortes sur un laps de temps prolongé.

Le paradoxe est que l’OMS reconnaît l’existence de ces symptômes, mais qu’elle n’attribue pas de lien de causalité avec les ondes électromagnétiques, faute de preuves.

 

Source

Il y aurait bien une vie après la mort
Une mystérieuse source de rayons cosmiques ultra-é...

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
jeudi 15 novembre 2018

Image Captcha