• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

7 minutes de lecture (1322 mots)

Les formes pensées

Les formes pensées

 

Une pensée est une forme, une manifestation d'énergie, elle a un pouvoir magnétique d'attraction. Chaque fois que nous pensons nous émettons des vibrations, aussi réelles que celles qui produisent, la lumière, la chaleur, l'électricité, le magnétisme, les ondes radio.

L'Univers est composé de deux choses :

La matière et l'espace.

1. La matière. Les quatre états de la matière sont :

Solide, liquide, gazeux, plasma.

2. L'espace qui nous entoure n'est pas constitué de vide, mais d'une substance, que les anciens appelaient :

Éther, fluide universel, medium universel.

 

De nos jours en physique moderne, cette substance du vide est appelée :

Champ d'énergie du vide, champ de point zéro, potentiel quantique, champ d'information.

 

L'Éther ou champ d'information :

La physique quantique nous révèle la double structure de la réalité cosmique, un ensemble de forces qui gouvernent la matière et un système de pilotage qui fournit au monde de la matière l'information sur la manière de bouger. Le premier facteur est prévalent dans le monde macroscopique, tandis que le second facteur prédomine dans le monde microscopique. Le monde macroscopique est composé d'un nombre incommensurablement grand d'éléments microscopique, c'est à dire que la réalité que nous vivons tous les jours est intimement pilotée par un champ d'information qui prévient à chaque instant la matière sur la façon de bouger.

Le monde macroscopique ne peut exister que si le temps et l'espace existent eux aussi, la physique qui le décrit a donc des caractéristiques locales, tandis que le monde microscopique n'a pas besoin de l'espace ni du temps, mais perçoit le pilotage et l'information de manière instantanée, de sorte que la physique qui le décrit est définie non locale. Le monde microscopique reflète l'existence d'un infini en dehors de l'espace et du temps et ne reçoit pas l' information d'un lieu précis, mais de tout l'univers dont l'emplacement est identifié dans un pré-espace, siège de la conscience de l'Univers, appelée :

APEX COSMIQUE

Le champ d'information est l'énergie primordiale, une énergie faible, mais hautement informée en mesure de donner forme à toutes les énergies connues ou encore inconnues.

le champ d'information représente une espèce de force invisible, une onde qui crée et guide toutes les forces et particules de l'univers, ce champ est la substance primordiale dont sont fait nos corps et le monde.

 

Énergie dense, énergie subtile :

 

Énergies denses, quatre principales types de forces :

La force électromagnétique

La force gravitationnelle

l'interaction forte

l'interaction faible

Ces quatre forces donnent naissance à la matière.

 

Énergie subtile :

Notre corps physique est et reste vivant grâce à une structure énergétique généralement invisible, faite d'énergie subtile ou force vitale qui entoure toutes les matières vivantes. Cette énergie est la mémoire qui dirige le corps physique, ses organes et ses systèmes.

Cette force donne naissance à la conscience.

 

Corps physique, corps biolplasmique :

L'énergie subtile en contact avec un corps physique, produit une structure appelée corps bioplasmique. Le bioplasma est une substance énergétique qui pénètre et entoure le corps physique. Cette structure contient plusieurs dimensions appelées champs ou plans.

Le corps bioplasmique est synonyme de corps énergétique, corps pranique, corps éthérique.

Le corps éthérique :

Le corps éthérique est un mélange d'au moins sept champs différents, dont chacun correspond à une dimension. Chaque dimension est un état de Conscience et d'Existence. Le corps éthérique, comme somme de tous les champs, est une sorte de canal privilégié dans lequel les énergies denses et subtiles peuvent se rencontrer et devenir moyen d'échange d'informations. Par le corps éthérique, nous sommes capables d'atteindre des informations des dimensions différentes de la nôtre. Chacune de nos actions dans une dimension d'existence a des effets dans les autres dimensions. Le corps éthérique est un corps énergétique constitué de sept champs énergétiques différents.

Les sept dimensions éthériques :

  • champ 1, dimension physique, 5 sens
  • champ 2, dimension émotionnelle inférieure
  • champ 3, dimension émotionnelle supérieure
  • champ 4, dimension mentale inférieure
  • champ 5, dimension mentale supérieure
  • champ 6, dimension spirituelle inférieure
  • champ 7, dimension spirituelle supérieure

Dans les dimensions paires, il y a toujours une énergie qui, de l'extérieur, entre dans l'individu.

Dans les dimensions impaires, l'énergie part de l'individu et se projette à l'extérieur.

Les dimensions paires ont un caractère absorbant, et les impaires ont un caractère projetant.

Aucune dimension n'est plus importante ou meilleure. La personne parfaite est celle qui sait équilibrer le corps physique et tous les aspects psychiques que sont les émotions, la raison, les intuitions.

 

Les pensées sont des formes :

Les pensées sont animées d'un mouvement ondulatoire, ce sont des énergies composées, formées de substances énergétiques des dimensions physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.

Une pensée qui nous arrive du dehors fait vibrer notre cerveau qui agit comme un émetteur-récepteur, ses vibrations se communiquent autour de nous par ondulations dans la dimension physique, d'une façon analogue avec les mouvements ondulatoires que l'on observe à la surface d'une eau dans laquelle on jette une pierre. Tout rentre dans l'ordre au bout de quelques instants si l'impression n'a pas été trop forte. Mais si la pensée s'impose à notre attention, si elle devient intense, si elle se présente souvent dans le champ de la conscience et que l'impression est forte, elle met en mouvement une certaine quantité de force de la dimension mentale, qui circule constamment autour de nous.

Cette énergie attire à elle de l'énergie émotionnelle qui finit par nous envelopper et former l'atmosphère ou l'aura. Cette aura est une émanation de nous même, agit constamment sur nous comme une force étrangère, en rappelant des pensées de même nature et en augmentant l'intensité de celles encore en activités.

 

Les pensées nous viennent de l'extérieur :

Les pensées arrivent du dehors envoyées par un ou plusieurs cerveaux qui les ont pensés avant, ainsi que par la sphère médiatique. Ces pensées sont absorbées et légèrement modifiées en fonction de notre formatage, social, culturel, cultuel et de notre état d'esprit du moment.

L'esprit libre et créatif peut transformer la pensée qui arrive de l'extérieur, en fonction de ses désirs, besoins, tendances, pour lui donner un cachet plus ou moins original.

Seuls les véritables penseurs, ceux que l'on est convenu d'appeler des génies, ou des mystiques, produisent un certain nombre de pensées nouvelles et originales, en utilisant la dimension mentale ou spirituelle.

Lorsqu'une pensée atteint notre dimension émotionnelle, elle se fortifie et se développe au contact de nos autres pensées contenues dans cette dimension et toutes influent les unes sur les autres, s'ajoutent, se combinent et se communiquent, en attirant des pensées extérieures qui sont de même nature et en repoussant celles de nature opposée. Ces pensées plus ou moins originales vont se transmettre à distance par ondulations, comme les ondes radio.

Le champ d'information est rempli d'impressions, de désirs, d'intentions, de projets, bons et mauvais, qui affluent de toutes les directions, que nous attirons et repoussons en vertu de la loi de similitude et d'affinité :

Les pensées de même nature s'attirent, les pensées de nature opposée se repoussent.

 

Savoir penser :

La pensée est une force puissante, il y a pour nous tous un intérêt capital à savoir penser. Dans un premier temps nous devons reprendre le contrôle de nos émotions en activant la dimension mentale, la dimension de la raison analytique. La perception de notre environnement à travers le filtre de nos émotions nous empêche de percevoir notre réalité d'une façon objective. Cette condition est indispensable si nous voulons un jour pouvoir activer notre dimension spirituelle.

Il y a un échange de pensées, des autres à nous et de nous aux autres, de telle façon que constamment, la nuit comme le jour, pendant le sommeil ou pendant la veille, nous recevons et renvoyons des influences subjectives, qui nous façonnent, nous modifient et changent peu à peu notre manière d'être.

C'est en grande partie sur des incitations venues de l'extérieur que nous finissons par perdre notre identité intérieure, notre libre arbitre.

Les forces émotions

L'@lchimiste

Les Anges de septembre
Prière secrète d'un enfant à sa mère et à son père

Articles en Relation

 

Commentaires 1

Invité - Charles le samedi 19 septembre 2015 12:18

trés bon article..

trés bon article..
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha