• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

18 minutes de lecture (3666 mots)

Les catastrophes, leur cause, leur guérison

Les catastrophes, leur cause, leur guérison

CATASTROPHES

CAUSE ET  GUÉRISON

 

Madame Héléna Blavatsky dans son ouvrage, La Doctrine Secrète, dit les phrases suivantes en ce qui concerne le karma :

"Ce n'est pas, par conséquent, le Karma qui récompense ou punit, mais nous qui nous récompensons ou nous punissons nous-mêmes, selon que nous travaillions avec dont dépend l'harmonie en leur obéissant, ou en les enfreignant."

Dans le livre Changements du Monde à Venir, par le Dr. Et Mme Curtis, nous trouvons  ce qui suit au sujet des catastrophes :

Lorsque les tempêtes, les tremblements de terre, raz de marée, éruptions volcaniques ou catastrophes d'autre sorte ont lieu,  beaucoup disent, 'Regarde l'œuvre de Dieu ! Combien l'homme est insignifiant !' Ceci est faux. Dieu n'a jamais provoqué une tempête ou une quelconque catastrophe. Elles sont toutes des évidences du pouvoir de l'homme. Si l'homme n'avait jamais envoyé  de pensées mauvaises, prononcé des paroles méchantes, des blasphèmes et des malédictions, l'aura de la Terre n'aurait jamais été aussi chargée de forces destructrices qu'une catastrophe est nécessaire  afin de les dissiper et de rétablir ainsi l'équilibre.

Dans un ouvrage intitulé J'ai vécu sur  Deux Planètes, par Phylos le Tibétain,  il est dit :

Le Karma est une pénalité pour la mauvaise action, et c'est la loi de Dieu ; il ne connaît pas de réduction de paiement, n'accepte aucun prix de remplacement, mais est le gardien fidèle de la prison qu'est l'action de vie ; quiconque y est jeté n'en sort pas avant d'avoir payé chaque dette. Prenez garde de ne pas mal agir, car vous devrez en supporter la sanction, et vous seuls. En vérité, la vie est assez longue pour acquitter la dette ; 'il est préférable de ne pas en faire'.

La guérison des maux de l'humanité est que les gens ressentent et expriment la sympathie et l'amour les uns envers les autres. Si les individus voulaient s'élever au plus haut de leurs enseignements religieux, ils pourraient bientôt changer leurs conditions de vie pour de meilleures. A travers les âges tous les grands maîtres religieux ont poussé les gens à s'accorder avec miséricorde les uns avec les autres et à être honnêtes et fidèles. La Bible Chrétienne montre le chemin et est véritablement le guide nécessaire. Pour ceux qui ressentent le besoin d'explication supplémentaire des mystères de la vie je suggère les Enseignements Mystiques et Occultes qui sont  diffusés par certains organismes en relation avec les sept écoles des Mystères Mineurs. Les peuples du monde occidental devraient suivre les enseignements de la Fraternité Rosicrucienne établis par Max Heindel.

En relation avec  le sujet des catastrophes des nations, je vais vous parler des malheurs qui sont arrivés à des individus à cause de ce qu'ils avaient fait dans leur vie passée. Ceci nous donnera une plus ample compréhension de ce sujet important. Peut-être cette connaissance nous aidera t-elle à nous comprendre nous-mêmes et les autres et nous permettre d'être d'un plus grand service pour l'humanité.

 

Un matin, un homme qui est un Aide Invisible sortit d'un train dans une ville orientale et commença à descendre la rue.  Peu après il rencontra un homme de couleur qui n'avait pas de bras. Ce pauvre homme était vêtu misérablement et semblait malheureux. Il demanda à l'étranger quelque chose à manger.

"Où pouvez vous trouver quelque chose à manger ?"

s'enquit l'étranger.

"Au dépôt",

répondit le pauvre homme.

Ils revinrent sur leurs pas et l'Aide commanda un déjeuner  pour l'homme et commença à le nourrir aussitôt que la nourriture fut apportée. Alors qu'il le nourrissait, des gens  qu'il avait rencontrés dans le train entrèrent dans la salle et le virent. Leur petit garçon  approcha de l'Aide afin de voir ce qui se passait. Les parents de l'enfant arrivèrent et invitèrent l'Aide chez eux.

"Non, merci",

répondit l'Aide.

"Je suis en route pour un autre dépôt, afin de prendre un autre train et continuer mon voyage. J'ai rencontré cet homme et il m'a demandé à manger, et je le nourris".

"Puis je vous aider ?"

demanda la dame

"Vous êtes trop lent".

La dame prit alors la fourchette et commença à nourrir l'homme sans bras et son mari s'assit à la même table. Après que l'homme eut fini de manger, l'Aide lui demanda comment il avait perdu ses bras.

"J'aidais dans une ferme et un jour, mes bras se sont pris dans une batteuse et ils furent coupés au ras des épaules",

dit l'homme.

"Racontez-nous votre histoire",

dit l'Aide.

"Joignons nos mains pendant que cet homme parle et peut-être apprendrons nous quelque chose".

"Après avoir eu les bras coupés et être allé à l'hôpital",

continua l'homme,

"je voulais mourir, car je savais que j'aurais une vie difficile. Une voix me parla et me dit, 'Regarde en arrière, vieux roi cruel, et vois la misère et la souffrance que tu as causées en coupant les bras de tes esclaves. Bien que ta vie sera dure, tu ne mourras pas tant que tu n'auras pas souffert aussi longtemps que tes victimes. Ceci s'est passé il y a de nombreuses années, mais tu dois payer la dette.  Tes quatre partisans ont subi le même destin que toi le jour où tu as été blessé'."

Après avoir raconté brièvement son histoire,  l'homme sans bras parla à l'Aide.

"Dites-moi la signification de ce que j'ai vu et entendu ce jour là. Ai-je toujours vécu avant ?"

"Oui, tu as vécu de nombreuses vies auparavant,"

répondit l'Aide. Au moyen de la pensée il demanda à ce qu'on leur permette de voir la vie de l'homme lorsqu'il était roi. Ils découvrirent que cet homme était un roi Babylonien  et avait un grand nombre de gens sous sa coupe. Certains étaient de race blanche mais les esclaves étaient de couleur.  Il faisait travailler ces esclaves très dur et lorsqu'ils n'arrivaient pas à finir les tâches qu'il leur avait données, il demandait à ses hommes de leur couper les bras au-dessus du coude, et de s'en débarrasser pour qu'ils meurent. Quelques uns de ces infortunés furent dévorés par des bêtes sauvages. D'autres vécurent  de nombreuses années,  mais la plupart mouraient tout de suite.

"Je suis dans cet état depuis dix ans,"

dit l'homme.

"J'ai vu un autre homme sans bras dans la ville où je vis",

lui dit l'Aide.

Les voyageurs offrirent au pauvre homme un peu d'argent mais il le refusa.

"Je ne veux rien parce qu'on peut me le prendre dans ma poche",

dit-il.

Après cela  l'Aide rentra chez les parents du petit garçon, resta un peu de temps et les quitta pour prendre son train.

Une nuit deux Aides passèrent près d'un lit de femme à l'hôpital.

"Madame,  voudriez vous vous arrêter un moment ?"

demanda t-elle.

"Je serai à vous dans quelques minutes",

répondit l'Aide.

Cette Aide parla de la femme à l'infirmière.

"Elle a mille et une questions à vous poser au sujet de la religion,"

dit l'infirmière.

L'Aide  revint auprès de la femme malade et s'assit à côté de son lit.

"Infirmière, puis je vous poser quelques questions ?"

demanda la femme malade, et l'Aide dit

"Oui". 

"J'ai soixante ans et mon mari m'a abandonnée pour une femme plus jeune,"

dit elle.

"Maintenant il a perdu son argent et je me suis rendu malade.  Pourquoi dois je souffrir ainsi ?  J'ai été une femme fidèle pour mon mari, mais  nous n'avons d'enfants. Je ne pense pas avoir été traitée  de façon juste."

"Personne ne vous a maltraitée",

dit l'Aide.

"Vous avez fait la même chose dans une vie passée lorsque vous avez été mariée. A présent vous devez prier pour être pardonnée et accepter ce qui vous est donné."

"Pouvez vous me prouver cela ?"

demanda la femme malade.

"Je ne sais pas si je le puis ou pas",

répondit l'Aide.

Elle  prit la main de la pauvre femme et commença à lui lire son passé.

"Deux vies avant celle-ci, vous étiez une belle femme Crétoise"

dit elle.

"Vous étiez mariée à un homme et lorsqu'il devint âgé vous l'avez délaissé et avez trouvé un homme jeune. Alors vous avez connu des revers et êtes morte après avoir beaucoup souffert."

Alors que l'Aide parlait, la femme malade se dressa sur son lit et les yeux et la bouche grands ouverts et parla  dans un murmure rauque.

« Qu’est devenu mon époux ? »

Alors elle le vit chez lui avec sa photo,  juste en face de lui. Il revenait du travail et pensait à elle.  Il était devenu riche mais ne s’intéressait à rien. Chaque soir il rentrait chez lui et s’asseyait là seul. Un soir il revint chez lui et prit son souper. Puis il s’assit sur une chaise à côté de la table et prit le cadre dans ses mains. La photo la montrait telle qu’elle était dans la vie, sauf qu’elle était plus jeune à cette époque.

"Oh Dieu"

dit il.

"Je ne peux rester là plus longtemps"

et sa tête s'affaissa et il mourut. L'Aide et la femme le virent  prendre forme  à côté de son corps physique et la scène s'arrêta.

"Merci mon Dieu, je sais à présent"

dit la femme,

"et je lui pardonne".

L'Aide  lui parla de la Loi de Cause à Effet et  de ce qu'elle devait faire afin d'avoir une vie et un foyer meilleurs. Elle vit au moyen de  la Conscience Jupitérienne que son mari dans cette vie avait été son époux dans la vie passée.  Ces êtres ne s'étaient pas rencontrés  avant cette vie lorsqu'elle était un homme.

Après que la femme eut dit qu'elle lui pardonnait, elle retomba sur son lit. L'Aide appela un autre Aide qui travaillait avec elle.

"Je crois qu'elle est morte"

dit l'infirmière régulière.

"Observe son cœur et sa tête et vois s'il y a encore la flamme de vie"

dit L'Aide masculin.

"Oui, je la vois,"

dit l'Aide.

"Elle n'est pas morte. Elle s'est seulement évanouie".

L'Aide masculin dit à l'infirmière que  sa patiente allait bien  et lui demanda de la laisser seule mais de la surveiller. Il lui dit qu'elle ne poserait plus de questions et serait une meilleure femme.

L'Aide avait dit à la femme qu'elle avait besoin de savoir et si elle exécutait ce qu'on lui avait conseillé, elle ferait de bons progrès.

Quelqu'un a dit :

"Bien que les meules de Dieu écrasent lentement, elles  écrasent extrêmement finement."

Si les gens en général connaissaient la loi du Karma,  ils hésiteraient  souvent avant de faire du mal aux autres. Alors Il y aurait alors moins de problèmes et de souffrance dans le monde.

Chaque chose que nous faisons n'est pas réglementée par le Karma. Nous avons le libre arbitre en beaucoup de domaines et nous pouvons engendrer de nouvelles causes pour le bien et pour le mal. Lorsque nous apprenons que nous sommes la cause de nos propres peines ou de nos joies, nous devrions nous efforcer de vivre nos vies davantage en harmonie avec les lois de Dieu et ferions un grand effort pour nous élever au-dessus des lois du  Monde Physique. Alors nous ne fabriquerions plus de mauvais karma qui devrait être  payé dans le futur. Lorsque nous sommes bons nous nous préparons à des bienfaits présents et futurs. Il y a de nombreux cadeaux tant spirituels que matériels que Dieu donne à ses enfants obéissants.

Dans son livre Glanes d'un Mystique, Max Heindel, en parlant de la loi de Cause à Effet ou Karma, dit les phrases suivantes :

"Il est manifeste que toutes les causes que nous établissons dans la vie ne verront pas leur récolte dans l'existence actuelle, et par conséquent il s'ensuit qu'elles doivent trouver leur moisson à un autre moment, ou alors la loi serait invalidée, une proposition qui serait aussi absolument improbable que la suspension de la loi de gravitation, car l'une ou l'autre créerait le chaos dans le cosmos".

Ceci signifie que si la loi de gravité devait être suspendue, chaque chose serait en dehors de sa place et le chaos en résulterait. La gravité tend  à maintenir chaque chose à sa place propre. D'un autre côté, ceci ne s'applique pas à un Aide qui temporairement suspend la gravité afin d'aider une personne ou un animal.

Je vais à présent vous dire ce qui eut lieu environ six ans entre un homme qui est un étudiant en occultisme et un Gnome qui l'avait visité. Alors que cet homme se tenait  au porche arrière de la maison où il vivait, un jour d'automne,  le Gnome apparut et lui parla.

"Mon travail est presque achevé",

dit il.

"Que veux tu dire en parlant de ton  travail presque achevé" ?

demanda l'homme.

"Nous avons peint les feuilles  de la plupart des arbres de cet endroit",

dit le Gnome,

"et les feuilles tombent et nous allons nous retirer pour l"hiver."

"Que veux tu dire par se retirer pour l"hiver ?"

demanda l'homme.

"Oh, nous descendons dans la Terre et là nous dormons  tout l'hiver",

répliqua le Gnome.

"Les arbres, l'herbe, et les Gnomes de la zone entière tempérée du nord se préparent pour le long sommeil de l'hiver".

"Quelle est la cause des ouragans,  des tornades, des cyclones, et des catastrophes qui surviennent si souvent ?"

demanda l'homme.

"Quel effet ont-elles sur la Terre ? Causent elles de la souffrance à la Terre ?"

"Assurément, elles affectent la Terre,"

répondit le Gnome.

"Comment ?"

demanda l'homme qui voulait un peu d'information.

"Si tu tombes et écorches ton bras, ou ta jambe, ou ta tête,  ce serait douloureux, n'est ce pas ?"

demanda le Gnome.

"Maintenant il y a des traînards,  et il y a ceux qui ont échoué dans toutes les vagues de vie ; en conséquence, ils agissent en obstacle au schéma d'évolution. Par ses manières, ses pensées, ses actions, l'homme force les Sylphes, les Ondines, et les Gnomes, à se rassembler en des points donnés de la Terre jusqu'à ce qu'ils  puissent ne plus être maintenus sous contrôle. La force de n'importe quel groupe d'Esprits de la Nature est la plus forte volonté de  défoncer et diriger,  entraînant la destruction dans leur sillage, qui dans un certain sens répare les torts générés par l'homme.

"Ceci cause également de la souffrance à la Terre, à cause des arbres déracinés,  la terre chamboulée, les animaux et les humains tués. C'est comme un abcès  dans le corps cosmique  qui a atteint son apogée et attend maintenant le pansement de l'homme.

Ceci est connu comme  reconstruction, comme le grand incendie de Chicago qui survint  il y a de nombreuses années. Après l'incendie, la reconstruction commença et la cité fut rebâtie sur une meilleure échelle qu'avant.

Ces conditions sur Terre et dans la Terre, générées par l'homme, causent la souffrance de la Terre. Lorsque l'homme  commence à réparer le dommage,  ceci agit comme un pansement appliqué sur une plaie".

"A quelle profondeur vas tu dans la Terre ?"

demanda l'homme.

"Je descends jusqu'à la troisième strate et je reste là jusqu'à ce que je me réveille au printemps, vers le 21 Mars, et alors mon travail commence. Je passe mon temps à rendre beaux les arbres, l'herbe, et tout ce qui pousse sur la Terre".

Juste après cela le sage petit Gnome dit au revoir à son ami et s'en alla. Nous réalisons rarement que les Gnomes sont des Esprits de la Nature extrêmement sages. Ils sont plus sages que nous le sommes, ou peut être, jusqu'à ce que nous ayons éveillé le sixième sens latent qui est à l'état dormant dans la plupart de l"humanité, et pourra être développé par le sacrifice de soi et le service à l'humanité.

En conclusion  j'utiliserai une lettre reçue d'un ami qui m'a donné la permission de transmettre l'information suivante sur la cause des conditions défavorables sur Terre aujourd'hui.

"Quelle est cette Terre où nous vivons ? Vous êtes vous arrêté afin de méditer sur ce sujet ? Avez-vous considéré sérieusement ce qu'est la Terre et la raison de son existence ? Vous pouvez répondre que la Terre est une planète, ce qui est assez vrai. C'est une planète parmi de nombreuses autres. Mais d'où viennent ces planètes ? Sont elles de simples luminaires, exceptée la Terre, placés dans le ciel pour éclairer notre minuscule globe, ou bien sont elles juste arrivées là, et si oui, comment sont elles arrivées ? Il serait intéressant d'étudier les diverses théories établies et les comparer.

"Les scientifiques occultes sont d'accord sur le fait que le Soleil est la planète père-mère parmi toutes, et que de temps en temps il a projeté différentes portions de lui-même pour que les êtres habitant cette partie spécifique puissent être différenciés du reste et reçoivent  une instruction particulière en ce qui concerne leur développement évolutionnaire postérieur.

Chaque globe éjecté du Soleil est sous la tutelle et la guidance d'un Esprit Planétaire dont le corps est la planète dont il a la charge spécifique d'habiter.

Si Uranus, Saturne, Jupiter, mars, Mercure, le Soleil et la Lune ont chacun leur Esprit Planétaire,  n'est il  pas raisonnable de croire que la Terre a également un Esprit Planétaire ?

"L'Esprit Planétaire auquel chaque planète appartient a un ambassadeur  qu'il envoie à chacune des autres planètes. Les noms de ces ambassadeurs envoyés  à la Terre par les autres planètes sont les suivants :

L'ambassadeur d'Uranus est Ithuriel ; de Saturne, c'est Cassiel ; de Jupiter, c'est Zachariel ; de Mars c'est Samaël, de Vénus c'est Anaël ; de Mercure c'est Raphaël ; du Soleil c'est Michaël ; et de la Lune, c'est  Gabriel.

"Les noms des Frères Aînés sont aussi connus au moins, de tous les Initiés. Pourquoi alors l'existence de l'Esprit Planétaire, s'il existe un tel esprit, est il enveloppé de mystère ? Pourquoi l'Esprit Christ doit il venir sur Terre chaque année et la pénétrer de Son énergie et de Sa vie ? S'il existe un tel Esprit Planétaire, est il capable de sustenter la Terre ?

"Pensons à ces choses ; méditons sur elles jusqu'à obtenir leur pleine signification, et puis essayons de réaliser  que ce que l'humanité pense, ressent et fait actuellement, et les forces qui sont générées par cela, affectent  les centres de force du corps désir de la Terre. Si l'humanité n'avait pas établi des forces contraires d'égoïsme, d'avidité, d'envie, de jalousie, et de désir de pouvoir, engendrant toutes les forces conséquentes négatives et destructives mentionnées auparavant - et qui peut renier que ces forces sont déchaînées dans le monde aujourd'hui ? - considérons quelles terribles maladies doivent se manifester maintenant à l'intérieur du corps de la Terre.

"Tout ceci étant exact, combien de temps pensez vous que la Terre va supporter cette pression ? Ceux qui sont familiers  avec les véritables conditions savent qu'elle ne peut endurer ceci plus longtemps. Il est impérativement nécessaire de faire remarquer que toutes les perturbations sismiques sont une réaction évidente de la nature au tumulte dysharmonique causé par le mal, les pensées, sentiments et actes malsains de l'humanité, et que l'égoïsme et l'avidité de l'homme ont causé les corps malades de la race humaine.

"Les perturbations sismiques, le résultat du corps malade de la Terre,  se sont accru de manière alarmante. Regardons les rapports concernant ceci depuis 1931. Tout comme  les pensées négatives et les pratiques viles  brisent les cellules du corps physique de l'individu, ainsi sont brisées celles du corps physique de la Terre en réponse aux pensées et actions viles de l'humanité en tant que tout. En d'autres mots,  ce que les mauvaises pensées et les vices font au corps de l'individu, à l'humanité en tant que tout, à travers les pensées et actions viles combinées, le font au corps de la Terre.  L'humanité a tant  cristallisé la Terre qu'elle a été éjectée du Soleil.

 "Plus tard une certaine portion de l'humanité cristallisa un lieu sur Terre à tel point, qu'avec ceux qui étaient responsables de sa condition, cette portion fut éjectée de la Terre sur ce qui est connu comme notre Lune.

Ces êtres Lunaires, membres de notre propre vague de vie,  ont échoué. Ils sont sur le sentier  descendant  et sont perdus pour notre schéma actuel de manifestation. Si l'Esprit Christ n'était pas venu à nous comme Il l'a fait, une autre Lune aurait été éjectée à cette époque. Maintenant nous sommes à nouveau au bord d'une grande crise.

"C'est pour cette raison que l'appel est envoyé à tous les étudiants occultes de "vivre la vie",  d'appliquer sérieusement dans leur vie quotidienne, sans la moindre réserve, en pensée, paroles et actions, les enseignements qui leur ont été donnés par l'Ecole de la Sagesse Occidentale, afin qu'ils montrent leur opposition à ce que survienne l'effondrement de notre civilisation actuelle, et qu'ils puissent établir des conditions nouvelles en tant que pionniers et leaders car c'est ce à quoi les préparent les Enseignements de la Sagesse Occidentale".

 Il y a plusieurs années ce même ami m'a envoyé un poème intitulé Le Rosicrucien. Je ne l'ai jamais vu édité et ne sais pas qui l'a écrit ou s'il a été publié ou non. Depuis mon ami est décédé et je ne peux savoir d'où il l'a obtenu.

 Récemment il me fut montré ce poème dans la mémoire de la Nature alors que mon corps était endormi et il me fut dit que cet ami aurait voulu que je l'utilise dans ce livre. Je l'ajoute à ce chapitre pour que vous puissiez avoir ce merveilleux poème à lire et à méditer.

 

Le rosicrucien

 La brillance brûlant dans le cœur

De la vie qui se manifeste à moi.

La Rose des Cieux j'adore

En transe sacrée d'Extase.

Je suis un homme, comme tous les autres hommes dehors..

Car personne ne perce le Voile

Sauf celui qui est né du Feu et de l'Esprit.

Un tel être vainc.

L'air que je respire est pur délice,

Ma nourriture est le pain céleste.

Je connais le secret de la Lumière

Qui brillait avant que le Monde soit.

Le temps est  étranger à mon Seigneur

Et l'espace un léger rêve en dissolution.

Autour de moi s'étend le Tout Eternel

Dont émane le Courant Cosmique.

 

RAYS  JUILLET AOUT  2003 - Traduction Chantal Duros

La Saint Valentin : une fête... mais de qui ?
Qui sont les jésuites et que veulent-ils ?

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 21 novembre 2018

Image Captcha