• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

8 minutes de lecture (1508 mots)

Le vampirisme psychique des Archontes II

Le vampirisme psychique des Archontes II

 

Le bois sacré du dieu Pan, Hollywood, situé dans la ville des anges, Los Angeles en Californie est un temple sacré voué corps et âme à la dévotion au démiurge.

Les hiérophantes du Graal Noir y vivent reclus dans des quartiers ultra privés et des manoirs luxueux qui valent des millions, s'assurant de prix inaccessibles au commun des mortels afin de sauvegarder leur intimité et de pouvoir mener une vie de débauche sordide et délirante. Les rares Paparazzis tolérés à faire leur job dans cette zone sous contrôle satanique sont tous dans la combine et n'en disent jamais trop, ils balancent quelques photos sans intérêt de stars sortant leur chien ou allant faire leur shopping.

Hollywood peut se traduire en "bois du houx", mais en décomposant le mot en 2 parties on obtient "holly" et "wood", en retirant un " l " à "holly " on obtient "holy " qui veut dire sacré et "wood " qui veut dire "bois". Il s'agit donc du bois sacré, du bois du houx. Le houx fait référence au culte des druides. Les druides les plus connus et les plus puissants résidaient au Pays de Galles. Le Pays de Galles tient son nom de l'ancien culte des galles, des prêtres eunuques de la déesse Cybèle. Le 24 Mars était pour eux une date rituelle à laquelle les nouveaux initiés devaient s'automutiler, se tranchant eux-mêmes les apanages de leur virilité. L'un des 2 grands sanctuaires du culte se trouvait à Rome, la cité de Saturne, et était dirigé par un Archi galle.

De nos jours ce culte existe toujours, on l'a déguisé en culte "chrétien", et l'Archi galle est le Pape de Rome. La castration ayant été prohibée par les empereurs romains, il fallut à l'Archi galle se résigner à rester entier. Depuis, lorsqu'un Pape est nouvellement élu, un hiérophante lui tâte les burnes afin de vérifier qu'il est bien entier et les a "bien pendantes". L'absence de testicules signifierait la nullité de l'élection de facto.

On dit que lorsque les légionnaires romains entrèrent en Britannie ils furent horrifiés par les rites sanglants pratiqués par les druides, qu'ils poursuivirent jusqu'à la terre que l'on nomme Pays de(s) Galles. Là, les druides et leurs serviteurs firent preuve d'une telle férocité et d'une telle détermination que les romains renoncèrent à les poursuivre plus avant. Sans doute les dirigeants de Rome savaient-ils également qui étaient véritablement les druides et ne souhaitaient-ils pas leur élimination tout simplement, puisqu'ils partageaient le même secret du culte au démiurge et appartenaient également à la noblesse des rois sorciers du Graal Noir.

Le culte des druides partage des rites avec l'Egypte antique, et cela est logique puisqu'il s'agit du même clergé de dégénérés servant le démiurge qui s'imposa de par le monde. Ces hiérophantes migrent au rythme des siècles et des cataclysmes, s'installant là où l'exige le Grand Oeuvre des Siècles, le plan secret du démiurge pour déclencher la Fin des Temps à chaque fin d'un cycle destructeur. Ce monde est pareil à l’anneau de Moëbius, au signe de l'infini, à l'Ouroboros qui se dévore lui-même. Nous sommes nous-mêmes des figurants dans le grand film que nous sert le démiurge et ses émanations les Archontes/Gardiens/Veilleurs et leurs sbires hybrides sur Terre, qui ne sont que des portails d'interaction biologiques dans notre dimension pour ces purs esprits, ces entités de "feu" qui peuvent prendre l'apparence qu'elles désirent lorsqu'elles parviennent à se matérialiser dans notre dimension. Peu importe leur apparence physique, et il ne s'agit bien que d'une apparence puisque rien n'est vraiment matériel mais que l'Univers est holographique, il s'agit de comprendre que les âmes qui les habitent ne viennent pas du même endroit que les nôtres.

Ce terme de bois du houx fait référence à la vielle mythologie celtique du roi houx ou dieu cornu, Cernunnos chez les celtes Gaulois. Il faut savoir que les druides, comme d'autres sociétés secrètes/sectes, ne gardaient pas d'écrits et que la tradition et les mystères étaient transmis directement du maître à l'initié par la voie orale (et anale lors de la sodomie rituelle...).

Symbole de la vie et de la mort, du recommencement, tel le cerf qui perd ses bois à l'Hiver pour les recouvrer au Printemps, le dieu cornu est le symbole classique du démiurge version polarité masculine. Il s'associe à son pendant complémentaire, la déesse mère, la Terre mère féconde qui reçoit sa semence fertile. La seule association connue de l'image du dieu et de son nom figure à Paris sur le fameux Pilier des Nautes dont j'ai déjà parlé dans un précédent post qui traitait de l'origine "moyen-orientale " de la tribu (non celtique) des Parisi qui fondèrent la cité que nous connaissons de nos jours sous le nom de Paris.

Paris était un prince troyen et ont trouve aussi en France la ville de Troyes, dans l'actuel département de l'Aube. Cette ville se trouve dans la région géographique d'Alsace/Lorraine/Champagne/Ardennes qui furent, et sont toujours actuellement, des lieux où s’établirent les membres de la noblesse du Graal Noir, de la famille de Lorraine et de sa croix triple symbolisant la trinité datant du mythe Sumérien de Nimrod/Tammuz/Isis à la famille des Bouillons, tous des "hébreux" ayant migré dans l’hexagone lorsque les familles des 13 lignées du Graal Noir furent envoyées du Septentrion, la mythique terre du Nord qui se situe en fait au centre de notre planète "plane " et circulaire, enfermée sous le dôme du Firmament et ses 7 sphères dimensionnelles. Ces familles furent chargées, comme elles le sont après chaque Fin des Temps cyclique, de rassembler les restes hagards de l'humanité en tribus, en clans, afin de repeupler et rapporter la civilisation dans le monde détruit par des événements cataclysmiques.

En falsifiant notre histoire véritable, en nous donnant des identités nationales qui ne signifient absolument rien en dehors de l'appartenance à tel ou tel clan, sous la gouvernance des familles du Graal Noir, les hiérophantes du démiurge s'assurent que pendant toute la durée du cycle les humains s'affrontent et se déchirent pour de vaines raisons, politiques, religieuses, raciales, qui ne servent qu'à couper l'âme présente dans le portail biologique humain de sa véritable nature divine et de son origine : la Source des âmes, la conscience infinie et primordiale.

Attention, je ne dis pas qu'il faut dénigrer les sentiments patriotiques ou même naturels de défense de notre territoire, par exemple face à des flux migratoires artificiels orchestrés par la noblesse du Graal Noir pour déstabiliser l'Europe et qui visent à plonger des continents entiers dans la tourmente de la guerre civile en apportant dans des pays déjà pillés économiquement par les banques de la cabale satanique, des faux réfugiés, dont la majorité sont des criminels que l'on sort des prisons des pays Africains ou du Moyen-Orient dans le but de les utiliser pour plonger dans le chaos l'Europe afin de créer un nouveau paradigme.

La devise des membres du Graal Noir est "diviser pour mieux régner " et aussi "l'ordre par le chaos ".

Le problème est que l'humanité (dans sa globalité, je ne juge pas au cas par cas ici) est trop peu évoluée spirituellement, sa conscience trop mutilée, son taux vibratoire trop bas, pour ne pas être dupe dans sa majorité du piège qui va se refermer sur elle. Ainsi on peut voir que nous sommes à l'heure actuelle prêts pour les événements d'une Fin des Temps cyclique.

Les Archontes dirigent ces événements depuis le monde de l’éther, des sphères dimensionnelles au taux vibratoire plus bas que le nôtre, se nourrissant tels des vampires de l'énergie que produit notre corps, nos glandes, notre cerveau. Car c'est bien nos cerveaux qui décodent la nature de notre réalité, pourtant holographique, nous nous piégeons donc nous-mêmes dans la matrice par notre nature même, ce qui à mon sens, prouve que nous expérimentons bien dans cette "vie ", ou plutôt cette parodie de vie, une incarnation "piège " dans une matrice artificielle, dont la source est l'esprit du démiurge, la mer noire primaire qui pense, qui rêve le monde tel le Cthulhu de Lovecraft.

Nos pensées, qu'elles soient en fait bonnes ou mauvaises, que nous prions ou maudissions nos semblables, crée des ondes, des vibrations. Ces ondes sont utilisées dans le monde de l’éther par les égrégores, qui accumulent les ondes selon leur provenance, les rendent "digestes " pour l'esprit du démiurge, et les lui renvoient. Les sacrifices et les rites sataniques vont directement nourrir les Archontes qui servent de relais vers le démiurge pour les sbires des coven sataniques, qu'il s'agisse de rites pratiqués par des sorciers isolés ou des membres générationnels du Graal Noir qui connaissent l'envers du décor.

Priez Jésus Christ, Bouddha ou Mahomet va par exemple nourrir le démiurge. Il en va de même pour les "saints ", qui ne sont que des images utilisées pour attirer de l'énergie psychique vers l'esprit du démiurge.

Dans les couloirs de l'ONU, l'organisation des nations unies, on désigne l'humanité sous le terme de "collectif alimentaire", un collectif alimentaire physique mais aussi psychique.

Publié par Le dernier chevalier

Source : http://undergroundconspiracies.over-blog.com/2016/04/le-vampirisme-psychique-des-archontes-ii.html
 
Le véritable monde
Le vampirisme psychique des Archontes I

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha