• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

4 minutes de lecture (815 mots)

Le spiritualiste de tout bord est un chercheur illusionniste...

Le spiritualiste de tout bord est un chercheur illusionniste...

 

Le spiritualiste de tout bord est un chercheur illusionniste. Sois simplement Ce que tu Es, un simple réaliste vivant de sa propre Evidence.

Tant que tu cherches à être autre que ce que tu es déjà, tu perds ton temps dans le devenir comme dans l’incertitude et ceci d’après les références idéalistes que tu as prises pour justes qui d’après elles, te garantissent une place de choix au soleil spirituel pour un demain dit salutaire. Tous les chercheurs d’idéaux sont en quelque sorte des illusionnistes qui pensent que l’expérience calculée, coordonnée ou préméditée accorde un gain nécessaire pour croître et faire partie d’un Tout Conventionnel.

Il est vrai que les expériences sont utiles en ce monde du nom et de la forme car elles détiennent des facultés mentales pour rendre l’homme un peu plus responsable comme un peu plus mature dans cette société humaine arnaqueuse. Rien n’est à jeter ou à détruire dans ce processus quelque peu bancal, vu que nous vivons selon ce système inculqué depuis nos premiers jours.

Le chercheur de vérité studieux lui, fait de sa recherche une opportunité saine pour se voir et se connaître tel qu’il est, en deçà de toutes les idées conceptuelles et fragmentaires toutes faites qui emprisonnent plus qu’elles ne libèrent.

Il découvre intérieurement que la marche à suivre est beaucoup plus simple que toutes les démarches prometteuses, complexes et bien souvent trompeuses. Il comprend sans pour autant croire aveuglément ni s’enorgueillir, qu’il n’est pas séparé du Tout Neutre ni qu’il est une brebis égarée qui se doit de tout mettre en action pour se retrouver acceptable par les autres.

Il reconnaît, au fur et à mesure de son avancée intérieure, ce chemin sans distance et hors du temps, qu’il témoigne de mieux en mieux dans son présent inconditionné de ce qui lui arrive au quotidien, et par la même occasion, il se défait simplement et sans heurt de toutes les charges lourdes, insanes et encombrantes venant d’un passé éteint.

Le chercheur de vérité, celui dont l’ardent désir est de se connaître plein et entier, ne peut que se trouver libre de ce qu’il n’est pas, non séparé de la Totalité ou de la Source Nouménale. Il devient alors Trouveur de vérité, un simple Réaliste se vivant simplement là où il est, comme il est, respectant sainement tout ce qui est.

Le spiritualiste en vue de n’est qu’un chercheur fantaisiste perdu dans le devenir, qui se contente égoïstement d’une certaine vérité philosophique, d’un savoir agrémenté de mots beaux et lumineux, d’actions reconnaissables par autrui mais qui portés à la Lumière Vibrante du Soi, ne sont pas plus stables qu’un fanion suspendu à un fil face à l’humeur changeante du vent.

Le réaliste ne cherche plus rien pour lui-même, ne s’interroge plus sur ce qu’il doit faire ou pas, il se vit au présent tout naturellement en se servant des notions bénéfiques et nécessaires du passé. Il est de plus en plus conscient que le monde duel ici-bas, qui le nourrit et le fait vivre, n’est là que pour le conduire vers sa nature Originelle et par ce biais, pour donner un coup de pouce à ceux et celles qui se cherchent vraiment, qui en font la saine demande.

Il comprend sans l’ombre du doute que cette conscience réalisante, ce corps et ce mental confiés ne sont que les véhicules programmés intelligemment, des instruments fiables de communication véritable à durée déterminée par la Conscience Universelle pour elle-même et son expansion. Le réaliste sait que chaque pas lucide qui se fait est indispensable pour amorcer le suivant. Tout ce qu’il expérimente phénoménalement n’est là que pour aiguiser, affiner son esprit et étendre l’Amour sans condition qui vient naturellement du Cœur-Centre, de la Pure Source Une.

Cher compagnon de vie qui accepte de mieux en mieux le Fait Vivant, fais-toi vraiment confiance, ne te laisse plus abuser ni envahir par les croyances séparatives et ceux qui les instruisent. Ne cherche pas à devenir autre que ce que tu es déjà car tout est là, ordonné et parfait, ici dans le maintenant, là où tu es vraiment.

Porte plutôt ton attention aimante et vigilante sur les réactions déviantes qui t’éloignent constamment de toi-même afin de les évincer une bonne fois pour toutes de ton esprit. Aies confiance en Cela qui te vit, te guide et t’éclaire naturellement.

Ayant une totale Foi en la Lumière Divine qui lui montre inlassablement la voie à suivre, le réaliste suit humblement et en toute quiétude la route confiée, à son rythme. Le réaliste ne vit pas de promesses, pas d’ambitions, pas de savoirs pompeux ni d’incertitudes, il vit simplement de sa propre évidence, Il est l’Evidence même. Étant toujours présent à ce qu’il est, il réalise Cela à chaque instant, à chaque microseconde, à chaque respiration et cela tout le temps que la Force de Vie Lumineuse offre.

Tiré du livre : Notes sur le Chemin
Synchronicité... Expériences ...
Qu'il en soit ainsi

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
lundi 12 novembre 2018

Image Captcha