• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

6 minutes de lecture (1149 mots)

Le secret de la vraie communication

Le secret de la vraie communication

La communication est la base de notre vie. Et pas seulement de nos jours où nous sommes tous connectés à travers de multiples réseaux sociaux comme facebook ou twitter. La communication a toujours été la clef du développement de l’être humain, par exemple avec l’apparition de l’écriture il y a plus de 5000 ans.

Communication codée

La vraie communication, celle qui a le plus d’impact, celle qui est directe, d’homme à homme, est bien plus ancienne et elle n’a pas changé. Lorsque vous arrivez le matin face à votre collègue de bureau et que vous lui dites “Bonjour, ça va ?”, vous pratiquez la forme de communication la plus ancienne qui existe, celle de deux êtres qui échangent des sons codés.

Je sais, ça fait un peu primaire comme définition, car on imagine tout de suite deux hommes de Cro-Magnon échangeant quelques râles avant de se taper dessus à coups de gourdin. Oui, ça aussi c’est une image incorrecte de l’Homo sapiens, mais je n’ai pas pu résister. ;)

De nos jours, nous avons rangé les “gourdins” pour sortir les portables. Pourtant les résultats sont les mêmes. Souvent nous faisons des erreurs dans notre façon de communiquer avec ceux qui nous entourent. A force, cela peut provoquer des conséquences graves, que ce soit dans le domaine privé ou professionnel. Alors, comment communiquer vrai ?

Une seule voie

Il n’y a pas de formule magique. Il n’y a qu’une seule solution. Ce secret vous le connaissez bien : la vraie communication est fondée sur la sincérité. Depuis des millénaires, cela n’a pas changé. La seule forme de communication efficace entre deux êtres humains est basée sur ce principe. C’est si simple, mais si difficile à appliquer.

Revenons à votre collègue de travail. Quand vous lui demandez “Comment ça va ?”, bien sûr vous ne pensez pas réellement ce que vous dites. Vous n’êtes pas inquiet pour sa santé. C’est juste un code que nous utilisons pour nous dire bonjour. Il serait épuisant d’être sincère à chaque fois que vous dites “Ça va bien ?”. D’ailleurs la réponse “oui merci et toi ?” fait aussi partie de ces règles sociales que nous apprenons dès l’enfance. Ces codes ont tendance à nous faire oublier qu’une phrase prononcée a un impact réel sur la personne avec qui l’on parle.

Le pouvoir des mots

Quand vous êtes face à face avec quelqu’un, chaque phrase que vous allez prononcer est comme un message subtil qui va toucher votre interlocuteur ou interlocutrice au plus profond. Même s’il n’en a pas conscience. Même si elle ne le montre pas. Vous avez toujours, à ce moment-là, une décision à prendre. Est-ce que vous allez être sincère dans vos paroles ou est-ce que vous allez les envelopper dans un voile d’hypocrisie ?

Votre patron, votre copine, votre compagnon, votre collègue, votre femme, votre enfant vous leur parlez comment ? Par omission ou en leur disant toute la vérité ? Personnellement, je sais que je ne peux pas toujours être réellement sincère. Il y a des moments où la vérité est trop difficile à dire, à accepter. Alors je joue sur les mots, je biaise.

Pourtant cette sincérité c’est notre seul billet pour une vraie communication. Elle nous permet de faire le tri dans notre vie. Quand vous dites vraiment ce que vous pensez à un ami qui vous demande un conseil, vous lui rendez service. S’il n’est pas content de votre réponse et vous fait la tronche, est-il vraiment un ami ?

Au travail, ça semble difficile d’être sincère. Mais si vous évitez de répéter les commérages et vous dites la vérité quand on vous demande votre opinion, vous vous forgerez une réputation d’honnêteté. Elle fera de vous une personne incontournable au sein de votre entreprise. Si cette attitude n’est pas appréciée, pourquoi voudriez-vous continuer à travailler dans un lieu qui accepte la malhonnêteté ?

Et en famille ? Si vous n’êtes pas sincère avec votre femme, votre compagnon, vos enfants, qu’espérez-vous recevoir d’eux en retour ?

Dites-le avec des fleurs

Ma compagne, Takako, est d’une sincérité redoutable. C’est un trait commun à beaucoup de Japonais. Quand je lui pose une question, elle me répond franchement. Lorqu’elle n’aime pas quelque chose, elle me le fait savoir. Si j’essaie un t-shirt que j’aime beaucoup et que je veux acheter, un “non, la couleur ne te va pas” clair et net de sa part, me laissera pantois et bouche bée. Quand quelque chose dans notre relation ne lui plaît pas, j’en suis informé très vite. Encore une fois, c’est clair, c’est net mais sans sous-entendus ni calculs.

Si vous êtes comme moi, un fan d’Astérix, il y a une chose que j’adore c’est quand Uderzo dessine des fleurs dans les bulles de dialogue, pour indiquer qu’un personnage essaie de parler avec diplomatie. Je rêve parfois que Takako me parle de cette façon, surtout pour les sujets qui touchent mon ego. :)

Ceci dit, avec le temps, j’ai appris à apprécier cette sincérité nippone. Je sais que je peux lui faire totalement confiance. Par contre, si vous n’êtes pas Japonais, je vous recommande d’être un peu plus diplomate quand vous êtes sincère. Pensez aux fleurs d’Uderzo !

Le prix de l’hypocrisie

Mais, à chaque fois que dans ma vie je ne suis pas sincère, plus tard, j’ai toujours une petite sensation d’inconfort, une petite gêne. Vous aussi ? J’essaie de l’oublier en mangeant des biscuits, du chocolat. D’autres utilisent l’alcool.

Je le redis car c’est important, ce manque de sincérité, mon interlocuteur le ressent aussi. Ce n’est pas toujours conscient mais on sent quand quelqu’un ne nous dit pas la vérité. On le sent bien lorsque quelqu’un enjolive. On a ce feeling, cette petite voix dans la tête qui nous souffle qu’il y a quelque chose de “pas clair” dans cette histoire. Bien-sûr, nous sommes adultes, alors on étouffe souvent cette petite voix.

Si vous me dites qu’un jour, vous avez vraiment cru quelqu’un et qu’en fait cette personne vous a menti sur toute la ligne, je doute que ce soit vrai. Il est probable que vous vouliez vous convaincre que votre interlocuteur ou interlocutrice disait la vérité, c’est tout. D’ailleurs, c’est pour ça que “les histoires d’amours finissent mal, en général”, comme disaient les Rita Mitsouko.

Notre société n’encourage pas vraiment une communication sincère mais ce n’est pas une raison pour ne pas l’appliquer. Chaque fois que vous ouvrez la bouche, pensez que ce que vous allez dire a un poids émotionnel. Vous avez une responsabilité.

Lorsque vous vous retrouverez en face de votre client ou de votre fils de 15 ans, quelle sera la meilleure solution ? Leur servir un discours tout préparé et emballé dans du papier cellophane ou vraiment, vraiment, vraiment, leur parler avec sincérité ? Quel est votre niveau de respect pour eux ?

A long terme, l’hypocrisie ne paie pas. La sincérité oui. Avec les fleurs d’Uderzo. ;)

http://revolutionpersonnelle.com/2009/08/le-secret-de-la-vraie-communication/

25 solutions pour manger l’esprit tranquille
Les génies que nous sommes

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
jeudi 15 novembre 2018

Image Captcha