By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.les-voies-libres.com/

2 minutes de lecture (314 mots)

Le pouvoir de l'amour

Le pouvoir de l'amour

L’amour est présence. Il est la constance témoin de l’inconstance, la permanence témoin de l’impermanence. Il est le connaisseur des contraires, ne connaissant pas, dans sa nature, de contraire. Il n’y a ainsi pas de contraire à l’amour.

Le pouvoir de l’amour est d’être libre du besoin. Il fleurit ainsi dans la plénitude de sa présence.

Vouloir aimer appartient à la personne. L’amour est sans vouloir.

Vouloir être aimé appartient aussi à la personne. L’amour a-t-il besoin d’amour ?

Lorsqu’un être est aimé, il est accepté tel qu’il est. Lorsque le monde est aimé, il est accepté tel qu’il est.

L’amour qui se réfléchit dans le mental individuel devient individualisme, égocentrisme. Lorsqu’il se réfléchit dans le mental universel, il devient universalisme, altruisme. Lorsqu’il se libère de toute réflexion, il est amour pur, unique réalité.

Fondamentalement, être est amour. Les colères, chagrins et peurs disparaissent dans la plénitude de l’être. Ils ne sont que réactions liées à l’oubli de la nature de l’être.

L’amour est intelligence. Il est le connaisseur du mental, et, en cela, le transcende. La pensée n’en est que son reflet, mais le reflet n’est qu’une pâle imitation de ce qu’il reflète. La voie du cœur est ainsi suprême intelligence.

Bien que la personne soit l’expression de l’amour, elle n’en est qu’une expression tronquée. Oublieuse de ce dont elle provient, elle s’imagine détenir un pouvoir qui ne lui appartient pas. Ce n’est que le regard qui peut démasquer l’imposteur, et remettre à l’amour ce qui n’a jamais manqué de lui appartenir.

L’abandon du pouvoir concerne la personne. Mais comment l’amour lui-même, source de tout pouvoir, pourrait-il abandonner le pouvoir ? Il est le Dieu des religions, le silence du méditant et le savoir de l’érudit. Déguisé sous des apparences multiples, il ne perd jamais le fil de ce qui est, étant lui-même le fil et la main qui l’a tissé.

Jean-Marc Mantel

La survivante
Différentes réactions au deuil : témoignage
 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
samedi 5 décembre 2020

Image Captcha

Inscrivez-vous pour être toujours informés de nos publications

Connexion

29 août 2018
Expression Libre
" Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", et cette époque marque justement le début de la fin de l'homo sapiens qui mutera artificiellement ou se transmutera naturellement selon son deg...
13 mai 2020
Éveil et Spiritualités
Expression Libre
Chaque être humain crée sa sphère d'univers et vit à l'intérieur ce qu'il se crée. Le "il" c'est à la fois lui et l'Univers dans ce qui s'est déjà déroulé qu'il régurgite à notre conscience re-matéria...

Commentaires Articles

Invité - Anthony Doriand Je suis Lumière
29 novembre 2020
Magnifique merci Je vous invite à découvrir mon clip "Je suis lumière" https:/...
Bruno L’association Le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri
13 novembre 2020
Bonjour , voici un lien. Merci de votre lecture ..https://www.fndsa.org/
Invité - Amato L’association Le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri
13 novembre 2020
Bonjour, J'aimerais savoir s'il y a un foyer Notre Dame des Sans Abri et si oui,...
Invité - Lila Si j’en crois ce que j’ai vu.
12 novembre 2020
Bonjour Faten, l'article décrit parfaitement l'attitude du mystique. Ce n'est pa...
Invité - Eikthyrnir Odinson Toi, notre père Odin
5 novembre 2020
C'est magnifique j'ai envie de la dire pour mon rituel de Yule cette année. Merc...

Please publish modules in offcanvas position.