• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

8 minutes de lecture (1637 mots)

Le mythe d'Azéchiel

Le mythe d'Azéchiel

À l'Ombre de la Main Droite, une philosophie initiatique.

 

Les vieilles familles traversent tous les temps, elles en subissent aussi les outrages. Elles perdurent à l'ombre des politiques et des religions, en leur sein parfois. Elles transportent au fil des siècles une part du sacré, du transcendant, de ce qui dépasse l'être mortel.

Mes ancêtres n'ont jamais accordé d'importance aux savoirs. Ils se sont forgés une bibliothèque de la connaissance éprouvée, souvent au péril de leur vie. Par chance de nos jours les bûchers se sont éteints.

Les cinq générations qui m'ont précédé n'ont eu de cesse à tenir cette bibliothèque à jour, vendant certains livres, en achetant d'autres, au gré des fortunes et revers du destin.

Après-guerre, Émile-Robert de Périnis, mon grand-père, avait fait déplacer la bibliothèque de la crypte noire au dernier étage de cette vieille bâtisse au soixante volets battants bois. La crypte avait protégé les manuscrits de la folie humaine et de son feu, mais le froid et l'humidité des profondeurs décidèrent mon grand-père à dé-crypter l'ensemble des ouvrages.

L'ancien salon fumoir du troisième étage fut rebaptisé salon rouge lors d'une étrange cérémonie peuplée de faux visages, soirée de vin, d’excès, de folie et de démesure, une démesure à la hauteur de mon grand-père, un homme à part, homme de nulle part et de partout, à la fois vagabond et sédentaire, si différent, si déroutant et pourtant si proche de chacun d'entre nous.

Suite à cette étrange inauguration, ce temple de la connaissance occulte fut ouvert à tous, sans distinction aucune, être respectueux du lieu, de ses trésors et de ses occupants.

Les préoccupations matérielles ne pénétrant que rarement la sphère temporelle d'Émile-Robert, le salon rouge malgré son imposante superficie était le seul endroit de la bâtisse à bénéficier d'une température constante été comme hiver. Bien qu'en dehors des soirées il y était formellement interdit de manger, de boire ou de fumer, ce salon devint rapidement le centre culturel, cultuel et point de rassemblement des résidents et invités en la demeure.

C'est ainsi que durant les étés de mon enfance j'ai eu la chance d'approcher l'Âme humaine dans toute sa diversité.

Cette ancien salon-fumoir a la particularité d'avoir en ces opposés des murs porteurs de formes différentes, la moitié sud est une demi-lune qui supporte les hautes fenêtres de la grande tour centrale de la maison-manoriale, quant à la moitié nord, partie de la maison-ancienne, elle est de forme rectangulaire, elle supporte l'imposante bibliothèque, à l'abri des rayons du soleil.

Le bureau de mon grand-père, point central de la pièce, posé en équilibre entre l'ombre et la lumière.

Le matériel d'étude cherchait aussi l'équilibre sur cet imposant bureau, équilibre précaire, amas sens dessus dessous, de livres, lettres, papiers, plumes, encres, minéraux, symboles et objets en tous genres. Ce désordre affiché détonnait avec l'ordre minutieux de la pièce et surtout de la bibliothèque, mais possédait aussi un avantage certain, jamais personne ne se serait risqué à toucher quoi que ce soit, sous peine de voir s'écrouler l'ensemble comme dans un jeux de dominos.

A l'époque ce lieu me fascinait, il me fascine encore aujourd'hui pour des raisons différentes, à présent je perçois le sens parlant du large bureau en noyer sans aucun tiroir secret, le sens signifiant de la bibliothèque à la disposition de tous, et enfin le véritable sens du salon rouge, point central de la propriété, cachant une pièce secrète, renfermant un livre encore plus secret, L'Ombre de la Main Droite. L'accomplissement d'un travail sans relâche étalé sur plusieurs vies, celles de mes ancêtres.

Mon enfant,

Pour espérer atteindre à la vérité il faudra défaire toutes tes opinions et croyances et reconstruire à nouveau, dès le fondement, tous les systèmes de tes connaissances.

Par le renoncement tu vaincras la chimère.

E.R.d.P.

L'origine de l'Univers, de l'Homme, le sens véritable des textes sacrés avant leur interprétations par des Hommes de Pouvoir, est une énigme pour le plus grand nombre d'entre nous. C'est ainsi que, avoir la foi, c'est avant tout croire sans douter, même si cette foi est souvent bâtie sur des fausses vérités. Des mensonges sur lesquels inconsciemment nous bâtissons trop souvent nos vies, des croyances qui abusent nos egos, mais jamais nos âmes. C'est pourquoi nous restons enfermés jour après jour dans le labyrinthe des contradictions qui nous étreignent, à construire des pyramides à la seul gloire de nos pharaons.

Ma foi en l'Homme, en la science, fut enfantée par la connaissance éprouvée dans le silence de la méditation, à L'Ombre de la Main Droite.

Cette Haute Philosophie Initiatique fut professée dès la plus haute antiquité, au sein de sanctuaires secrets, à l'ombre des faux pouvoirs.

Une telle éducation de l'esprit crée une sorte d’Arithmétique occulte que pressentir entre plusieurs autres nos lointains ancêtres. Cette divine science nous fixe quant aux perspectives erronées qui nous dupent, notre monde fini n'est que l'ombre éphémère du grandiose infini. C'est grâce aux enseignements dont elle me livre graduellement les secrets que mon esprit aborde avec ravissement ce monde invisible, inconnu.

Chacune des étapes de cet enseignement occulte constitue une halte sur le seuil du mystère. Après des années de travail sans relâche, cette philosophie éprouvée éclaire aussi bien ma vie spirituelle que mon existence matérielle. Le vrai luxe de la vie se trouve dans la simplicité, le renoncement, le lâcher-prise, la créativité.

Le mythe d'Azéchiel, est d'origine obscure, très ancien il nous échappe à chaque fois que l'on tente de le saisir. L'hymne le plus célèbre est celui de l'Ombre de la Main Droite d’Azéchiel à la recherche de son Esprit perdu dans les eaux salées des océans où règne le chaos, personnifié par Tiamat. Le mythe d'Azéchiel  ''Le vieux maître'', donna naissance à une philosophie initiatique, ainsi qu'à une étoile dans la constellation de Cetus.

L'O.M.D d'Azéchiel est une philosophie de rédemption et de purification. Marquée par une souillure originelle l'âme est condamnée à un cycle de réincarnations dont seule la purification des pensées fossiles, des émotions toxiques, par la connaissance éprouvée dans la pensée juste en Vertu pourront la défaire des ténèbres et la conduire vers une voie où l'esprit enfin libre rejoint le divin.

L'O.M.D. se présente comme un courant mystique tel que la philosophie occulte en avait développé à partir du cinquième siècle av. J-C . Pourtant il semble que l'on puisse faire remonter ses origines au moins à 830 av. J-C. Sous le règne de Joas.

À l'arrivé du monothéisme l'O.M.D. prend la forme d'un mouvement intellectuel qui indéniablement conteste l'ordre établi, le faux pouvoir tant religieux que politique. L'Azéchien s'incline devant les Vrais Pouvoirs : les cinq éléments, la lune, la terre, le soleil, les étoiles, l'Apex Cosmique.

L'O.M.D. d' Azéchiel est un courant philosophique décrypté par un ensemble de textes et d'hymnes, ainsi que par quelques attestations archéologiques : ''Les Os Blancs Gravés''. On en connaît aussi certaines représentations ou descriptions au travers de gravures, tablettes ou autres objets sans valeur marchande.

 

Les Os Blancs Gravés :

Les plus anciens datent du cinquième siècles av. J-C, ils ont été trouvés dans des tombes. Ils servaient de viatique pour l'au-delà aux sympathisants du mouvement afin qu'ils ne se trompent pas de chemin dans l’Éther et puissent arriver devant la porte de la Perception Ultime, confesser l'impureté et échapper ainsi aux cycles des renaissances dans la matière dense. L'on peut estimer que ce sont des Maîtres-Purificateurs qui s'en allaient pour le royaume des morts accompagnés de ces Os, ces Purificateurs se considéraient déjà comme des hérétiques au milieu des religions, des philosophies et des pratiques de Magies.

Le témoignage des Os Blancs Gravés nous incite à penser à une diffusion de certaines des idées et espérances de cette philosophie. Par contre, il serait exagéré de parler de religion comprise comme culte à mystères avec son organisation, ses rites et ses lieux de culte. Il n'a rien existé de semblable à une Église Azéchienne ou du moins nous n'en avons aucun témoignage. Qu'il ait existé des initiations nous pouvons le déduire par l'existence des Os, car il est vraisemblable que seul les initiés pouvaient placer de tels signes dans les tombes. L'O.M.D. apparaît ainsi surtout comme un enseignement de pensées Justes en Vertu, utilisées à des fins de purification de l'âme avant le départ post-mortem, l'Initié se devait de se purifier et de purifier la communauté. Dans son monde où tout est Unifié on ne s'élève pas en rabaissant son double.

On ne devient pas Azéchien suite à une décision prise par nos parents, ce n'est pas une religion de symboles, d'incantations, de rituels, de formules psalmodiées ou de superstitions.

C'est une philosophie de vie, on devient Azéchien par choix, la notion de religion prend donc un tout autre aspect, personnel plutôt que social, philosophique plutôt que dogmatique. L'O.M.D. n'a jamais existé comme une communauté religieuse elle se présente à nous davantage comme une nébuleuse, par la dispersion temporelle et géographique des témoignages que nous possédons dans nos archives, le plus souvent de bouches à oreilles, de Maîtres à disciples, c'est pourquoi il est si difficile de se représenter le vrai visage historique du mouvement, sinon comme un courant spirituel, philosophique, qui conteste la religion, la politique et le commerce qui propagent des fausses valeurs et croyances dans leur quête de pouvoir absolu.

Celui qui choisit le genre de vie Azéchien se met lui-même en marge de la pensée commune, "l'opium des idéologies", pour rétablir la pensée Juste en Vertu. Porteur de l'enseignement d'en haut, les purificateurs de pensées vivent éloignés du luxe des cités et des églises pour se préserver des émotions toxiques et des pensées fossiles asservissantes et déformantes de la réalité.

Bien qu'il n'existe aucune littérature Azéchienne en dehors des cinq grands livres , les pensées circulent, et sont reprises aujourd'hui sous différentes formes, dans divers médias, traitant aussi bien de religion, de philosophie, psychologie, psychanalyse, développement personnel. Incomprises, accommodées et modifiées par des intellectuels, elles se corrompent rapidement dans l'enseignement populaire, dans le dessein d'asservir et non de servir.

L'O.M.D. d'Azéchiel est au service de l'homme qui est considéré en son essence comme un point de conscience divine et détient ainsi une part du pouvoir créateur. Un art de vivre en harmonie avec son environnement, prônant le respect de l'autre ainsi qu'une démarche de partage avec celui-ci. Par ailleurs, les initiés connaissent le pouvoir de la Haute Énergie, une  énergie de vie ou âme de vie, présente en chacun de nous et en chaque objet. Cette Énergie, prolongement de l'Esprit, permet de braver l'ordre établi par les fausses croyances physique et mentale dans la sphère temporelle.

La remise en question de toutes nos croyances, la façon dont nous nous percevons et celle dont nous percevons le monde est l'évangile qui nous donne le pouvoir de nous libérer.

Libérés de nos fausses croyances, de nos émotions toxiques, de nos pensées fossiles et de nos peurs, nous n'existons plus dans les centres associatifs de notre mental qui réaffirment notre identité et notre personnalité égotique impure.

Libres, nous quittons le plan inférieur des ombres, siège des idéaux auxquels nous ne pourrons jamais nous conformer, nous reprenons confiance.

Libre, la confiance en Soi retrouvée, transformé de l'intérieur, quelque chose de différent apparaît à l'extérieur, à l'Ombre de la Main droite d'Azéchiel.

E.R.d.P

 

Ab origine fidelis.

L'@LCHIMISTE

Le symbolisme du champignon
La légende de la fondation de l’abbaye de Fontevra...

Articles en Relation

 

Commentaires 1

Invité - slanpa le dimanche 11 mars 2018 10:44

Merci....!...

Merci....!...
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 14 novembre 2018

Image Captcha