2 minutes de lecture (324 mots)

Le Maître que j’adore

Le Maître que j’adore

Et j'ai dit mon coeur : que faire de la vie ?
Irais-je encore, suivant ceux qui m'ont devancé
Comme l'agneau qui passe où sa mère a passé
Imiter des mortels : l'immortelle folie ?

Le paresseux s'endort dans les bras de la faim ;
Le laboureur conduit sa fertile charrue ;
Le savant pense et lit, le guerrier frappe et tue ;
Le mendiant s'assied sur les bords du chemin.

Où vont-ils cependant ? ils vont où va la feuille,
Que chasse devant lui le souffle des hivers,
Ainsi vont se flétrir dans leur travaux divers
Ces générations que le temps sème et cueille !

Ils luttaient contre lui, mais le temps a vaincu ;
Comme un fleuve engloutit le sable de ses rives,
Je l'ai vu dévorer leurs ombres fugitives.
Ils sont nés, ils sont morts : Seigneur, ont-ils vécus ?

Pour moi, je chanterai le Maître que j'adore,
Dans le bruit des cités, dans la paix des déserts,
Couché sur le rivage ou flottants sur les mers,
Au déclin du soleil, au réveil de l'aurore.

La terre m'a crié : Qui est donc le Seigneur ?
Celui dont l'âme immense est partout répandue,
Celui dont un seul pas mesure l'étendue,
Celui dont le soleil emprunte sa splendeur ;

Celui qui du néant a tiré la matière,
Celui qui sur le vide a fondé l'univers,
Celui qui sans rivage a renfermé les mers,
Celui qui d'un regard a lancé la lumière ;

Celui qui ne connaît ni jour, ni lendemain,
Celui qui de tout temps de soi-même s'enfante,
Qui vit dans l'avenir comme à l'heure présente
Et rappelle les temps échappés de sa main :

C'est lui ! c'est le Seigneur : que ma langue redise
Les cent noms de sa gloire aux enfants des mortels,
Comme la harpe d'or suspendue à l'autel,
Je chanterai pour lui, jusqu'à ce qu'il me brise...

Stances - Nouvelles Méditations
Alphonse de Lamartine
Source

 

 

 

Les profondeurs de l'âme
Samy Thiébault, le shaman du jazz sort Rebirth ave...
 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
samedi 18 janvier 2020

Image Captcha

Inscrivez-vous pour être toujours informés de nos publications

Connexion

26 août 2018
Histoire et Traditions
En 1667, Robert Hooke, physicien anglais, écrit : "en employant un fil tendu, j'ai pu transmettre instantanément le son à une grande distance et avec une vitesse sinon aussi rapide que celle de la lum...
13 avril 2019
Éveil et Spiritualités
Le Wiccan et la mortIl faut tout d'abord admettre que peu nombreuses sont les spéculations wiccannes concernant la mort. La Wicca étant un culte de la fertilité, celle-ci se concentre peu sur la quest...

Commentaires Articles

Sève La Foi
17 janvier 2020
Avec Plaisir Merci
Invité - Marhéda La Foi
17 janvier 2020
Merci pour cet éclairage miraculeux.
Invité - Zavier Où trouver des articles libres de droits?
10 janvier 2020
Bonjour, Je voudrai savoir comment faire pour voter pour un site mise en vente q...
Invité - mir De la politique à la confédération galactique
9 janvier 2020
Bonjour,Mon propre cheminement intérieur confirme bien tout ce que vous dites ! ...
Invité - Gilbertus Sur les catégories de Devas et les esprits de la nature
4 janvier 2020
BonjourNormalement c'est elle qui vous contacte mais il faut avoir tous les sens...

Please publish modules in offcanvas position.