• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

11 minutes de lecture (2281 mots)

Le langage des arbres

Le langage des arbres

 

Recherchez votre date de naissance dans la liste qui suit (s’inspire de l’astrologie celtique).

 

23 déc. au 01 janv. – Pommier 02 janv. au 11 janv. – Sapin 12 janv. au 24 janv. – Orme 25 janv. au 03 févr. – Cyprès 04 févr. au 8 févr. – Peuplier
09 févr. au 18 févr. – Cèdre 19 févr. au 28 févr. – Pin 01 mars au 10 mars – Saule pleureur 11 mars au 20 mars – Tilleul 21 mars – Chêne
22 mars au 31 mars – Noisetier 01 avr. au 10 avr. – Cormier 11 avr. au 20 avr. – Erable 21 avr. au 30 avr. – Noyer 01 mai au 14 mai – Peuplier
15 mai au 24 mai – Châtaignier 25 mai au 03 juin – Frêne 04 juin au 13 juin – Charme de la Caroline 14 juin au 23 juin – Figuier 24 juin – Bouleau
25 juin au 04 juill. – Pommier 05 juill. au 14 juill. – Sapin 15 juill. au 25 juill. – Orme 26 juill. au 04 août – Cyprès 05 août au 13 août – Peuplier
14 août au 23 août – Cèdre 24 août au 02 sept. – Pin 03 sept. au 12 sept. – Saule pleureur 13 sept. au 22 sept. – Tilleul 23 sept. – Olivier
24 sept. au 03 oct. – Noisetier 04 oct. au 13 oct. – Cormier 14 oct. au 23 oct. – Érable 24 oct. au 11 nov. – Noyer 12 nov. au 21 nov. – Châtaignier
22 nov. au 01 déc. – Frêne 02 déc. au 11 déc. – Charme de la Caroline 12 déc. au 21 déc. – Figuier 22 déc. – Hêtre  

 

BOULEAU (l’inspiration) – Enjoué, séduisant, élégant, amical, sans prétention, modeste, n’aime pas les excès, a en horreur la vulgarité, aime la vie dans la nature et le calme, n’est pas très passionné, regorge d’imagination, a peu d’ambition, créé une atmosphère calme et satisfaisante. 

CÈDRE (la confiance) – D’une rare beauté, sait s’adapter, aime le luxe, jouit d’une bonne santé, loin d’être timide, a tendance à regarder les autres de haut, est sûr de lui, déterminé, impatient, aime impressionner les autres, a de nombreux talents, travailleur, d’un optimisme sain, attendra son seul vrai amour, capable de prendre des décisions rapidement. 

CHARME DE LA CAROLINE (le bon goût) – D’une beauté affranchissante, fait attention à son apparence et à sa condition physique, fait preuve de bon goût, n’est pas égoïste, fait en sorte que sa vie soit aussi confortable que possible, mène une vie raisonnable et disciplinée, recherche la gentillesse et la reconnaissance chez un partenaire de vie, rêve d’amants exceptionnels, est quelquefois heureux de ses sentiments, a peu confiance dans la plupart des gens, n’est jamais certain de ses décisions, est très consciencieux. 

CHÂTAIGNIER (l’honnêteté) – D’une beauté peu commune, ne veut pas impressionner, a un sens de la justice très développé, est intéressé, un diplomate, ne s’irrite pas facilement et est souvent blessé en société en raison de son manque d’estime de lui, quelquefois donne l’impression d’être supérieur, a l’impression de ne pas être compris, n’aime qu’une fois, peut avoir des difficultés à trouver un partenaire. 

CHÊNE (le brave) – De nature robuste, courageux, fort, implacable, indépendant, raisonnable, n’aime pas le changement, aime garder les pieds sur terre, une personne d’action. 

CORMIER (la délicatesse) – Plein de charme, enjoué, talentueux sans être égoïste, aime attirer l’attention, adore la vie, le mouvement, l’agitation et même les complications, est à la fois dépendant et indépendant, fait preuve de bon goût, est artistique, passionné, émotif, est de bonne compagnie, mais ne pardonne pas. 

CYPRÈS (la fidélité) – Fort, musclée, adaptable, prend ce que la vie a à offrir, content, optimiste, a soif d’argent et de reconnaissance, déteste la solitude, amant passionné qui ne peut être satisfait, est fidèle, s’emporte facilement, est indiscipliné, pendant et négligent. 

ÉRABLE (l’indépendance d’esprit) – Sort de l’ordinaire, débordant d’imagination et d’originalité, timide et réservé, ambitieux, fier, sûr de lui, désire ardemment vivre de nouvelles expériences, est quelquefois nerveux, possède plusieurs complexités, a une bonne mémoire, apprend facilement, a une vie amoureuse compliquée, désire impressionner. 

FIGUIER (la sensibilité) – Très fort, un peu entêté, indépendant, ne tolère pas les contradictions ou les controverses, adore la vie, sa famille, les enfants et les animaux, un peu volage en société, a un bon sens de l’humour, aime l’oisiveté et la paresse, possède des talents et une intelligence pratiques. 

FRÊNE (l’ambition) – Très séduisant, vif, impulsif, exigeant, ne se préoccupe pas des critiques, ambitieux, intelligent, talentueux, aime jouer avec le destin, peut être narcissique, très fiable et digne de confiance, amant fidèle et prudent, laisse quelquefois sa tête avoir le pas sur son cœur, mais prend le couple très au sérieux. 

HÊTRE (le créatif) – Fait preuve de bon goût, s’inquiète de son apparence, matérialiste, démontre un bon sens de l’organisation en ce qui concerne sa vie et sa carrière, est économe, bon dirigeant, raisonnable, ne prend pas de risques inutiles, excellent compagnon de vie, se passionne pour tout ce qui permet de garder la forme(diètes, sports, etc.

ORME (la générosité) – De forme plaisante, porte des vêtements élégants, a des exigences modestes, a tendance à ne pas pardonner les erreurs, enjoué, aime mener mais n’aime pas obéir, partenaire fidèle, aime prendre des décisions pour les autres, généreux, a un bon sens de l’humour, est pratique. 

NOISETIER (l’extraordinaire) – Charmant, peu exigeant, très compréhensif, sait comment faire bonne impression, ardent défenseur des causes sociales, populaire, d’humeur changeante, est un amant capricieux, honnête, un partenaire tolérant, possède un sens précis du jugement. 

OLIVIER (la sagesse) – Aime le soleil, la chaleur et les doux sentiments, équilibré, évite les agressions et la violence, tolérant, enjoué, calme, possède un sens de la justice bien développé, sensible, empathique, n’éprouve pas de jalousie, aime lire et aime être entoure de gens sophistiqués. 

NOYER (la passion) – Implacable, surprenant et plein de contrastes, souvent narcissique, peut démontrer de l’agressivité, est généreux, de vastes horizons s’ouvrent à lui, peut avoir des réactions inattendues, est spontané, fait preuve d’une ambition sans limite, aucune flexibilité, est un partenaire difficile et peu commun, n’est pas toujours aimé mais est souvent admiré, stratège hors pair, très jaloux et passionné, ne fait aucun compromis. 

PEUPLIER (l’incertitude) – Très décoratif, n’a pas beaucoup confiance en lui, courageux seulement lorsque c’est nécessaire, a besoin d’être entouré de personnes plaisantes et de bonne volonté, très sélectif, souvent solitaire, peut éprouver une grande animosité, possède une nature artistique, est un organisateur, a un penchant pour la philosophie, fiable dans toutes les situations, le couple est très important pour lui. 

PIN (le particulier) – Adore être entouré de gens agréables, très robuste, sait comment rendre la vie confortable, est très actif, naturel, un bon compagnon, rarement amical devient facilement amoureux, mais sa passion s’éteint vite, renonce facilement, tout est matière aux déceptions jusqu’à ce qu’il rencontre son idéal, est digne de confiance et pratique. 

POMMIER (l’amour) – Frêle possède beaucoup de charme, a un bon pouvoir de séduction et d’attraction, a une aura plaisante, aime flirter, est aventureux, sensible, toujours en amour, veut aimer et être aimé, partenaire tendre et fidèle, est très généreux, a des talents scientifiques, ne vit que pour aujourd’hui, est un philosophe insouciant et imaginatif. 

SAPIN (le mystérieux) – Fait preuve d’un goût extraordinaire, est digne, sophistiqué, adore tout ce qui est beau, est d’humeur changeante, entêté, a une tendance à l’égoïsme, mais est attentif aux personnes qui sont proches de lui, est plutôt modeste, très ambitieux, talentueux, travailleur, un amant insatisfait, a plusieurs amis, plusieurs ennemis, on peut compter sur lui. 

SAULE PLEUREUR (la mélancolie) – Beau mais plein de mélancolie, séduisant, très empathique, aime tout ce qui est beau et de bon goût, aime voyager, est rêveur, agité, capricieux, honnête, peut être influencé mais il est facile à vivre, exigeant, bonne intuition, souffre en amour mais trouve quelquefois un partenaire qui lui sert de point d’ancrage. 

TILLEUL (le doute) – Accepte calmement les leçons parfois difficiles que lui impose la vie, déteste la bagarre, le stress et le travail, n’aime pas la paresse et l’inaction, est doux et se laisse fléchir facilement, fait des sacrifices pour ses amis, a plusieurs talents mais n’a pas la ténacité nécessaire pour les développer, se plaint et gémit souvent, est très jaloux mais est aussi loyal. 

 

UN PEU PLUS SUR LES ARBRES 

Toutes les formes de vie sont composées des mêmes éléments de base. Donc, la forêt et les humains ne sont que des formes physiques différentes tout en étant complémentaires. Comme les arbres, nous prenons vie avec une semence dans le ventre de notre mère, nous ne cessons de grandir et nous cherchons continuellement à atteindre de nouveaux horizons. La capacité d’apprivoiser notre dualité est une richesse que nous offre la forêt. La forêt nous offre plusieurs remèdes et tisanes : 

  • Aubépine : améliore la circulation sanguine et sert de tonique. 
  • Noyer : réduit les inflammations oculaires, sert de tonique et soulage l’eczéma. 
  • Genévrier : en infusion, diminue les dérangements gastriques, stimule la digestion et son huile en massage, contre les douleurs arthritiques. 
  • Pommier : coliques, infusion contre les douleurs rhumatismales. 
  • Mûrier : prendre les baies comme tonique, gargarisme contre les maux de gorges, décoction contre le rhume. 
  • Saule blanc : extrait liquide et en poudre contre les maux de tête… 

 

La légende du mélèze 

Le Mélèze représente pour moi une des plus belles histoires d’amour. Comme vous le savez, ils perdent leurs aiguilles l’hiver comme les feuillus. Savez-vous pourquoi ? Un bouleau me l’a raconté.

Il y a déjà fort longtemps, au début de la forêt boréale, un mélèze s’est mis à grandir juste à côté d’un petit bouleau. Le mélèze demandait toujours qui était là, juste à ses côtés. Il était trop petit pour voir. Après deux étés, ils finirent par dépasser les herbes sauvages qui les entouraient. Ce fut le coup de foudre. Le mélèze était sans cesse charmé par le chant du vent dans les feuilles du petit bouleau. Quelle joie il dégageait ! Ne pouvant parler évidemment, il sentait le réconfort de cette douce énergie vibratoire que le petit bouleau lui offrait tous les jours, lorsque leur ami le vent venait les saluer. Il le trouvait tellement gentil de ne pas lui couper la lumière du Soleil. Son tronc, blanc immaculé, reflétait cette douce lumière et ensemble, ils passaient la journée à se sentir tellement bien. 

Un jour froid d’automne, le bouleau commença à devenir jaune, un jaune radieux comme peu d’autres espèces peuvent le faire. Le mélèze s’inquiéta tout de suite. Son ami bouleau est sûrement malade, pensa-t-il, il perd ses feuilles. Il tenta de toutes ses forces de lui envoyer de la chaleur, des vibrations d’amour et d’amitié. Désespéré et tellement triste, le petit mélèze perdit toutes ses aiguilles, comme le bouleau. Depuis ces temps lointains, les mélèzes perdent leurs aiguilles. Alors, si vous plantez un bouleau, assurez-vous d’y placer un mélèze à proximité. 

 

  • Les meilleurs amis des conifères sont les fougères. Plantez-en un peu partout autour d’eux, mais pas plus près que 2 pieds (65cm) du tronc ; cela les agace. Des pierres plates placées sous le banc ou la table sont préférables au ciment ou à la pierre concassée. Celles-ci sont inertes et comme à la ville, elles vous déroberont votre patience. Entre les pierres, placez du “ bran de scie ” qui deviendra de la mousse. La mousse offre une protection contre les énergies négatives qui habitent occasionnellement le sous-sol. Les fougères par leurs mouvements légers et leurs élans dans toutes les directions donnent un air de fête et contribuent grandement à l’ouverture d’esprit. 

  • L’arbre vous envoie une invitation jusqu’à environ 25 pieds (+ 8 mètres). 

  • On parvient difficilement à oublier nos anciennes amours, mais on n’oublie jamais un arbre qui nous a séduit. 

  • La façon de communiquer, avec ces êtres merveilleux, est de toucher au tronc et demander la permission de recevoir son énergie. Lorsque vous sentez une connexion, un lien d’amour avec l’arbre, remerciez-le. Ne demandez pas à un jeune arbre cette faveur, car s’il est trop jeune, ce transfert d’énergie, peut l’affaiblir inutilement. 

  • Le cèdre est un soldat parmi ce monde. Il préfère être en périphérie et veiller sur nous. 

  • Le Vinaigrier (Sumac) est la commère de la forêt, près de lui vous aurez toujours l’envie de parler. 

  • Le pin est l’arbre dédié par Dame Nature à la protection de nos morts. 

  • Le merisier nous indique l’humeur de Dame Nature ; ils sont inséparables. 

  • Le sapin baumier est l’enfant terrible de la forêt. Il s’amuse à capter vos émotions au passage et les offrir à quelqu’un d’autre lorsqu’ils passent après vous. Taquin, il représente aussi l’énergie de Noël. 

  • Le bouleau aime l’énergie que les humains dégagent lorsqu’ils font la cuisine. La tendresse, la joie, l’anticipation d’un bon repas. C’est le plus jovial des arbres feuillus. 

  • L’orme est le plus spirituel des arbres. Il vous fascinera par sa ressemblance avec les émotions humaines. Il les absorbe et les transforme. 

  • Le chêne avec son bois très dense est l’historien de tous les temps. Il se souvient de tout sur cette Terre, c’est le scribe de Dame Nature. Sur une propriété, il est souvent l’arbre maître qui transmet ses instructions aux autres végétaux par ses feuilles transformées en compost. 

  • Le peuplier est la voix du vent. Ensemble, ils vous transportent vers la mer, les dauphins et les baleines. 

  • L’aubépine est un arbre mystérieux qui est une porte vers l’insolite. Derrière ses épines menaçantes bien des yeux vous observent.

Extrait du livre À chacun son arbre, de Robert Internoscia,
Source  : Maryse la fée
Blog de lumieredetre.com

 

 

 

Un jour de plus...
Zèbre... surdon... Et après?

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mardi 13 novembre 2018

Image Captcha