• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

7 minutes de lecture (1315 mots)

Le Chemin de l'évolution

Le-Chemin-de-lvolution

Je vais vous partager mon Expérience sur ce chemin, sur ce que j'ai compris : en fin de compte le chemin est simple quand on a compris (de ma vérité sur ce chemin que j'ai avancé pendant 44 ans depuis le début jusqu'à maintenant).

Depuis le début on nous conditionne pour tout : par les parents, par les amis, par les écoles, par la société, et on ne nous dit que des choses qui sont leur vérité à eux mais pas la nôtre.

Et oui j'ai eu plein de croyances qui n'étaient pas les miennes mais je peux dire que ma Foi elle est depuis le début intacte car personne - surtout pas mes parents - ne m'a parlé de Dieu et à l'âge de 7 ans je lui ai demandé s'il existait. Qu'il me le montre. Il me l'a montré qu'il était là. Bien sûr je n'ai pas cru les balivernes des hommes : un homme barbu sur un nuage. Je savais qu'il n'était pas ce qu'ils faisaient croire. Pour moi c'était le Père Noël l'homme barbu, personne d'autre. Mais à l'âge de 7 ans je n'y croyais plus. Bien sûr on faisait semblant d'y croire pour avoir les jouets.

Donc on nous en dit des balivernes pour qu'on obéisse, mais je me suis toujours fiée à mon coeur. Quand j'étais jeune, je n'ai jamais compris ce monde et surtout l'humain : qu'est-ce qu'ils aiment souffrir ! C'est comme ça que je le vois et encore maintenant j'ai toujours fait ce qui me plaisait, jamais forcée à faire ce que je n'aimais pas.

J'aime tout le monde. J'ai toujours aimé les gens, c'est en moi depuis le début. J'ai toujours essayé de les faire sourire, alors quand j'étais adolescente on m'appelait la clown car je les faisais rire pour qu'ils soient un moment heureux.

Mais je n'ai jamais été comprise. Comment peuvent-ils me comprendre alors que moi, malgré les épreuves, je restais dans l'amour, l'espoir et surtout la Foi car je savais que j'étais protégée du Très Haut ? Donc je n'avais peur de rien et surtout je gardais Espoir et j'ai toujours été moi-même avec tous.

Quand j'avais quelque chose à dire je le disais, je ne gardais rien en moi. A partir de l'adolescence, quand j'ai réussi à surmonter une timidité effroyable car des que l'on me regardait j'étais rouge écarlate et je baissais les yeux.

J'ai réussi vers l'âge de 14-15 ans. Mais là j'etais en révolte car on m'avait tellement descendue à cause de ma taille, mon apparence et surtout mon comprtement... ben oui on n'a pas envie de parler à ses bourreaux donc je m'éloignais de tous.

Donc les gens ensuite n'aimaient pas ma franchise, trop franche pour eux. Car dans ma philosophie on dit ce que l'on pense même si ca fait mal c'est pas grave. Au moins ils savaient à quoi s'en tenir avec moi.

Et puis les gens avaient peur de moi car je répétais juste ce que j'entendais de mes guides et comme je disais leur passé, leur présent et leur futur et que ce que je disais arrivait, ça leur faisait peur.

Donc encore un truc qui me rendait différente d'eux et les gens ont toujours peur de la différence (ce n'est pas un jugement ce sont des observations depuis le debut de ma vie).

Ah oui je ne juge jamais c'est juste ce que j'ai constaté dans les observations que j'ai eu toute ma vie alors prenez-le comme vous le voulez car je sais ce que je dis car c'est mon expérience.

Bon, on va pas faire tout un roman - vu que je vous ai déjà parlé de mes expériences de vie - je vais passer les chapitres. Donc avec toutes les épreuves que j'ai eues, j'ai toujours gardé ma Foi, l'Espoir que des jours meilleurs arrivent, donc j'ai bossé sur moi en écrivant ma vie, en allant voir une psy, j'en ai même vu 2 mais je faisais directement mon autothérapie toute seule donc j'ai travaillé ma colère, ma vengeance de la vie. Je faisais le Caliméro comme quoi c'etait trop injuste ma vie alors que c'est moi qui l'ai créée. Hahaha ça fait pas toujours rire Séverine. Quand j'en ai pris conscience je me suis dit faut que j'agisse autrement.

Car Dieu ne veut que notre bonne-heure c'est nous qui créont notre propre mal-heure. Quand on comprend ça, ça change la vision des choses, non ?

Donc pour moi le chemin est simple : c'est juste se rapprocher de Dieu, l'Univers ou la Vie et de lui faire confiance. Pour le nom c'est comme vous le ressentez, je ne parle pas de religion car je suis allée une seule fois à l'église et ça m'a saoulé : assis, debout, assis, debout, on n'est pas des chiens j'avais dit à ma tante quand elle m'a amenée à la messe.

Rapproche-toi du Grand Esprit ou de ta divinité en toi. Aime-toi, fais comme tu le ressens, suis ton coeur, suis ton intuition car Il parle en ton coeur et le chemin se fait seul. Il n'y pas de sauveur, il n'y a rien à l'extérieur, tout est en toi. Tu as les réponses à toutes tes questions en toi, parle-toi, soumets ton ego à la vie ou à l'univers. Accepte-toi comme tu es avec tes qualités et tes faiblesses, et aussi se détacher de tout mais vraiment de tout : des personnes qui te sont les plus chères et aussi du matériel car rien ne t'appartient et tout est éphémère dans cette vie.

N'écoute personne d'autre que toi. Aime la vie et n'essaie pas de contrôler ta vie ça ne sert à rien. Fais confiance et avance toujours dans l'entousiasme et dans la joie car c'est notre nature.

Juste en observant les petits on a la solution de la vie.

Retourne vers l'enfant en toi, trop de sérieux tue la vie.

Je ne dis pas d'être insousciant, mais vis dans la joie et le jeu, fais confiance à la vie. Aime la vie et tout se metttra en place pour toi : l'amour, l'espoir, la foi, la patience, et soi fier de ce que tu as accompli dans ta vie. Sois toi avec tout le monde et sois juste avec toi-même. Arrête de sacrifier ta vie avec des obligations ou des devoirs. Vis ta vie à toi, à personne d'autre car les autres font leur vie. On n'est pas des sauveurs ni des victimes, ni des bourreaux. Faut sortir de cet enfer-me-ment là, s'accepter mais aussi accepter les gens comme ils sont. Des fois c'est pas simple mais chaque être a son chemin. On n'a aucun droit d'essayer de les changer ; ça aussi j'ai travaillé dessus. J'ai aussi arrêté de jouer la sauveuse, ça nous retombe dessus après. Donc, pour moi tout a sa raison d'être.On peux les aider quand ils nous demande leur aide,où en leur montrant l'exemple.

Donc voici ce que j'ai compris sur le chemin en 44 ans, ça fait quand même mdrr ! Mais bon je suis fière de tout mon chemin car je suis la meilleure version de moi-même maintenant.

Et je vais le répéter : l'Amour, la foi, la joie et l'espoir sont le meilleur chemin pour s'accomplir.

On est déjà accompli, il suffit d'accepter et de s'accepter tel que l'on est.

J'ai jamais fait un aussi grand article ! He ben j'en avais des choses à dire pour au final dire que le chemin est simple : ma Foi m'a sauvée ; grâce à mon Amour et Ma foi en l'Univers.

Et je remercie le Seigneur et mes Guides de m'avoir toujours bien guidée et mes Anges d'Amour et mon Ange que j'Aime qui a toujours été là et merci à tous les êtres qui ont croisé mon chemin et partagé ma vie.  

Une vidéo qui vous fera comprendre certaines choses essentielles :

Séverine

En Quoi Consiste Ce Chemin ?
Les élites incultes de l’élite occulte

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha