La Solitude, Le Silence...

La solitude et le silence ont de bons côtés.

Nous n'aimons pas trop cette solitude et ce silence en nous. Nous nous occupons pour ne pas faire face car nous avons peur de ce qui se cache en nous.

Cela nous apprend à faire face à nous-même.

Cela fait ressurgir ce que nous ressentons : nos peurs, nos angoisses et le vide, car c'est par le vide que l'on peut voir en nous et que l'on peut créer.

Nos côtés sombres et bien sûr notre côté lumineux. Nous sommes tous pareils, nous ne montrons que ce que nous voulons montrer.

Nous mettons des masques à ce que nous ne voulons pas dévoiler aux autres, mais à nous-même en premier.

Pourquoi se mentir à soi-même ?

Car nous voulons montrer que nous sommes confiant, fort, gentil, généreux et j'en passe.

Nous ne pouvons pas toute notre vie nous mentir à nous-même car la vie nous met face à nous-même et ensuite ce sont les épreuves, les coups durs, jusqu'à ce que nous nous remettions en question.

Le travail sur soi n'est pas simple mais il est essentiel pour notre évolution, sinon nous répétons inlassablement les mêmes souffrances, les mêmes erreurs qui nous laissent dans la souffrance.

Donc cette solitude et ce silence, nous devons remercier car c'est avec cela que nous pouvons prendre conscience de ce que nous devons travailler et arrêter le schéma du Triangle de Karpman : victime-sauveur-bourreau. On est tous passé par là.

Pour sortir de là, nous devons prendre nos responsabilités, guérir nos blessures de l'âme : trahison, humiliation, abandon, rejet et injustice.

En passant sur ce chemin, nous retrouvons notre être Intérieur qui ne demande qu'à être intègre avec nous-même.

En devenant nous-même, nous réalisons notre soi intérieur.