• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

1 minute de lecture (156 mots)

La rive des morts

rive

Sur la rive des morts
Les gens croient vivre bien qu’ils soient bien morts !
L’âme hors d’usage quoique dans le corps,
Ils dérivent dans des cauchemars  qu’ils prennent pour des rêves en or !

Enterrés sous l’apesanteur de l’éther,
Prisonniers dans leurs habits de chair,
Ils clament haut fort  leur liberté si chère
Qui, selon eux, leur évitera les enfers…

Ne voyant pas qu’ils sont dans les fers,
Ils  s’obstinent à faire et à défaire des projets en l’air !
Le bonheur ne consiste t-il pas à faire taire
Les affres du cœur, et  de se construire de chimères ?

Importe peu l’amour
Emporte tout la haine
Pourvu que vanité et orgueil soient rassasiés
M N . Amen la dualité !

Petit Homme de la terre
Ne vois tu pas dans quel néant tu t’enterres ?!
Par ignorance, par oubli, par prudence
Tu t’es réduit à une triste engeance !

Etrangère, je hâte le pas pour me dégager de ce cimetière !

Note: la poésie et moi, ça fait belle lurette; en l'espace de quelques minutes! :)))))

Faten

Eveil ou Ève qui veille!
Mariage et "fusion" des esprits

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha