• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

3 minutes de lecture (543 mots)

La Rétrospection

La Rétrospection

L'exercice du soir, la Rétrospection, a une valeur plus grande que toute autre méthode pour faire avancer l'aspirant dans le sentier du progrès. Son effet est tel qu'il permet, à celui qui le pratique, d'apprendre par anticipation, non seulement toutes les leçons de l'existence présente, mais encore des choses qui sont d'ordinaire réservées à des existences futures.

Le soir, après s'être mis au lit, l'aspirant doit se détendre dans une complète attitude de repos, en relâchant tous ses muscles. Puis il passe en revue les faits de la journée, en ordre inverse, en commençant par le soir, en continuant par l’après-midi et le matin‚ et en terminant enfin par le matin.

Il s'efforce de se représenter chaque fait, chaque scène, de façon imagée, aussi fidèlement que possible, en cherchant à reproduire devant son mental tout ce qui s'est passé‚ dans le but de juger ses actions, de se rendre compte si ses paroles avaient bien le sens qu'il voulait leur donner ou si, au contraire, elles pouvaient donner lieu à une autre interprétation ; afin de s'assurer si, en parlant à autrui, il avait soit exagéré, soit diminué‚ la valeur des faits relatés.

Il examinera en même temps l'attitude morale qu'il avait en présence de chaque scène.
Par exemple : aux repas, a-t-il mangé pour vivre ou a-t-il vécu pour manger, pour flatter son palais ?
Qu'il se juge lui-même en blâmant ce qui est blâmable ; en louant, au contraire, ce qui est louable.

Certaines personnes trouvent parfois difficile de rester éveillées jusqu'à ce que l'exercice soit terminé.
Dans ce cas, elles peuvent s'asseoir dans le lit au lieu de rester couchées, jusqu'à ce qu'il leur soit possible de suivre la méthode prescrite. Les effets de cet examen de conscience sont immenses et dépassent tout ce que l'on peut imaginer.

Premièrement, le travail qui consiste à rétablir l'harmonie des véhicules est accompli en pleine conscience et dans un laps de temps plus court que le corps du désir ne pourrait le faire pendant le sommeil, laissant ainsi beaucoup plus de temps disponible durant la nuit pour agir ailleurs.

Deuxièmement, nous vivons notre Purgatoire et notre Premier Ciel chaque soir et nous incorporons à l'esprit, comme sentiments justes, l'essence de l'expérience acquise pendant la journée qui vient de s'écouler. Nous évitons ainsi le Purgatoire après la mort et nous diminuons le temps que nous devons passer au Premier Ciel.

Enfin, et c'est très important, en ayant extrait jour par jour l'essence des expériences qui constitue le développement de l'âme, et l'ayant incorporée à l'esprit, nous vivons réellement dans une disposition d'esprit en harmonie avec les lignes directrices d'un progrès ordinairement réservé à des existences futures.

En accomplissant fidèlement cet exercice, nous enlevons, jour après jour, de notre mémoire subconsciente des choses indésirables, de telle manière que nos fautes sont effacées.
Notre aura commence à resplendir de l'or spirituel, extrait des expériences de chaque jour par rétrospection et nous attirons
ainsi l'attention de l'Instructeur.
"Le juste verra Dieu ", a dit le Christ.
L’Instructeur ouvrira rapidement nos yeux dès que nous serons prêts à entrer dans la "nef de l'enseignement", c'est à dire dans le Monde du Désir où nous attendent les premières expériences d'une vie consciente en dehors du corps physique.

Max Heindel

Imaginez une silhouette Angélique légèrement brill...
Karma et condition humaine

Articles en Relation

 

Commentaires 1

AngeAdmin le vendredi 30 mai 2014 00:00

Moi aussi

Moi aussi :D
déjà membre vous connecter
Invité
jeudi 15 novembre 2018

Image Captcha