• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

3 minutes de lecture (687 mots)

La Loi sur la sexualité

La Loi sur la sexualité
 
La Loi de Sexualité indique que toute chose peut s’équilibrer d’elle-même, si la direction est laissée aux forces de la Loi Universelle et est inatteignable par le contrôle d’un esprit conscient. Exemple: Une entité peut simplement être heureuse d’être ce qu’il ou elle est et ainsi les opportunités d’un échange sexuel sont grandement amplifiées.
 
Lorsque les opportunités sont amplifiées, l’importance de l’acte lui-même est minimisé. Lorsque les opportunités sont minimisées, il devient de plus en plus difficile pour une entité d’avoir une relation intime avec une personne du sexe opposé et ainsi l’importance de l’acte est amplifiée. C’est cela la nature du dilemme appelé sexualité. La façon normale de dépasser ce dilemme est à travers le fantasme. Il existe des entités dont l’expérience est telle qu’à chaque fois qu’ils souhaites diminuer leur polarité d’énergie masculine ou féminine, ils peuvent facilement se rapprocher d’une autre entité et la dépolariser en lui partageant ses énergies.
 
Ce type de relation évolue généralement vers un point où, pour permettre la libération de leur polarité, ces entités n’ont même plus le besoin d’engager l’acte sexuel. En se rapprochant de l’autre à l’aide d’une communication intime, ils permettent l’échange, à un niveau énergétique et ainsi, peuvent avancer dans l’équilibre, dans la situation en général ainsi que dans les circonstances entourant la vie de l’autre entité. Lorsque, dans ce type de relation claire avec les entités du sexe opposé, les entités sont proches l’une de l’autre et n’entrent pas entièrement en contact; celles-ci commencent à se sentir mises à part et séparées et commencent à devenir polarisées dans l’aspect masculin ou féminin de leur conscience. Ainsi, elles cherchent à trouver une situation dépolarisante connue sous le nom d’échange sexuel, de façon à atteindre ou non l’échange. Ceci est l’action normale des Forces Universelles et, comme telle, est en harmonie avec les Forces de L’Univers.
 
La Loi de Sexualité indique que toute chose peut s’équilibrer d’elle-même, si la direction est laissée aux forces de la Loi Universelle et est inatteignable par le contrôle d’un esprit conscient. Toutes forces s’équilibreront d’elles-mêmes. En ces temps présents, les Forces Universelles sont proportionnellement contrôlées par: les idéaux, les désirs, les moralités, les cultures, les sentiments imagés et sont amenées à ÊTRE, en passant par le principe de la force mâle et femelle – par la cassure de ces polarités ( où oui et non sont réconciliés ). Cette cassure entre les principes mâles et femelles, dans la conscience d’une entité sur ce plan et sur d’autres, est ce qui transformera le plan matériel en un plan d’expériences spirituelles où l’esprit domine sur la matière.
 
Les forces qui ont été en séparation ( le principe mâle et femelle ) et pour lesquelles existait l’attente et pour lesquelles il y avait une probation dans l’action de dominance, pour lesquelles les principes mâles et femelles se sont maintenus séparés comme s’il y avait un mur qui les séparait, ont créés et maintenus l’univers physique comme étant une réalité matérielle depuis des milliers, des milliards, des billions d’années dans certains espaces de l’univers.
 
En ces temps présents, ces Forces ont débuté leur réconciliation. Pour que la réconciliation entre les forces mâles et femelles puisse avoir lieu, il doit se produire, lors du rapprochement, un échange sexuel entre les Forces, de façon à ce que tout sentiment de différence devienne de moins en moins important et que le chavirement commence, se meuve et se mêle, dans un mélange de Forces mâles et femelles homogène et que la séparation ne soit plus apparente. Ceci se produit actuellement au niveau humain sur ce plan.
 
Il existe encore beaucoup d’entités retenant leur image masculine ou féminine, en raison de l’importance de leurs relations sexuelles avec les personnes de sexe opposé et c’est ce qui polarise l’image qu’ils y donnent. Les entités vivant l’expérience de l’extrême image masculine ou féminine ont généralement peu ou pas de bonheur, en terme d’échanges sexuels, parce que l’image qu’ils ont d’eux-mêmes ne leur permet pas de se mêler harmonieusement au sexe opposé car, selon eux, ils perdraient leur potentiel sexuel.
 
Sur les troubles du comportement
Loi de pauvreté
 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 21 novembre 2018

Image Captcha