3 minutes de lecture (588 mots)

L’hybride mi-homme mi-animal : une catastrophe génétique

L’hybride mi-homme mi-animal : une catastrophe génétique
Photo: RIA Novosti

Des scientifiques de différents pays créent d’étranges hybrides d’hommes et d’animaux qui pourraient causer des ravages dans notre société. Les progrès réalisés en matière de génie génétique aux cours des dix dernières années seulement ont surpris les scientifiques et les simples observateurs.  

 

Aujourd’hui, même de simples étudiants sont en mesure créer chez eux de nouvelles formes de vie. Les lois sont dépassées par les jeux des scientifiques. Les scientifiques du monde entier attendent pour faire connaître au monde entier leur nouvelle création, diffuser ce qui récemment encore n’était qu’une illusion.

Ces nouvelles formes de vie ne sont pas en elles-mêmes illégales, mais elles peuvent constituer un danger pour la société. Il est impossible de dire ce qui se passera si elles se mettent à se multiplier.

A titre d’exemple, on peut rappeler que des scientifiques ont créé des souris avec un chromosome humain artificiel. Ceci est considéré comme une avancée qui pourra permettre de développer de nouvelles formes de traitements d’un certain nombre de maladies. Selon Lifenews.com, des scientifiques de l’Université du Wisconsin ont réussi la transplantation de cellules d’un embryon humain dans le cerveau d’une souris. Les cellules se sont développées, et ont rendu la souris plus intelligente. Ces souris peuvent sortir d’un labyrinthe et apprendre des signaux sonores bien plus vite qu’avant la transplantation.

Une question se pose : la transplantation de tissus humains sur des animaux apporte-t-elle plus de bien que de mal ? Il est déjà clair aujourd’hui que le développement d’organes humains transplantés sur des animaux n’est plus de la science-fiction mais bien une nouvelle réalité. Les scientifiques japonais ont commencé à utiliser les porcelets pour la culture d’organes humains, ce qui requiert jusqu’à une année.

Selon Infowars.com, le principal objectif de ces pratiques est d’augmenter le nombre d’organes disponibles à des fins médicales. Mais le gouvernement japonais s’est donné d’autres objectifs : les scientifiques développent les conditions permettant de mener des recherches sur des embryons humains.

Thetruthwins.com indique que si des organes humains se développent dans un porcelet, il ne s’agit plus à 100 % d’un porcelet. Et l’organe humain qui s’est développé dans un porcelet ne peut pas être à 100 % humain. Les receveurs de tels organes devront consentir à l’introduction dans leur organisme d’organes hybrides mi-hommes mi-animaux.

Les conséquences de cette hybridation pourraient menacer notre société dès maintenant, et dans le futur, mais le plus grand danger demeure l’impossibilité d’anticiper les conséquences d’une perte de contrôle sur ces hybrides.

Le plus inquiétant est qu’une série de pays ne disposent d’aucune loi pour restreindre la création de ces êtres, ce qui rend leur production incontrôlable. De plus, aucun « châtiment » n’est prévu pour ces créatures en cas de préjudice causé par ces dernières à leur entourage.

Certains pensent que l’utilisation d’animaux pour la culture d’organes humains pourrait entraîner la destruction de la nature. En 2011, le Daily Mail a rapporté que des scientifiques britanniques avaient créé plus de 150 embryons hybrides mi-hommes mi-animaux, mais cela n’inquiète pas les lecteurs.

D’autres exemples ont été rapportés par le journal Slate : des chèvres donnant du lait humain, une structure anatomique anale introduite chez une souris, et des médecins ayant créé un système immunitaire humain pour les animaux. Et il ne s’agit là que des projets dont nous sommes informés. Il peut y en avoir d’autres. L’hybride mi-homme mi-animal est possible, mais le débat portant sur les avantages et les inconvénients d’une telle création se poursuit. 

Sources : La Voix de la Russie, Thetruthwins.com, Lifenews.com, Infowars.com

 

Les scientifiques russes ont trouvé un monstre au ...
Effacer vos mauvais souvenirs ? La science est là ...
 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
samedi 18 janvier 2020

Image Captcha

Inscrivez-vous pour être toujours informés de nos publications

Connexion

21 novembre 2018
Histoire et Traditions
LES SCIENCES ARABES AU MOYEN-ÂGE. ABOULFEDA ET SES ECRITS.Takwym Aiboldan [1]Le caractère distinctif de l’esprit des anciens Arabes est une tendance prononcée pour les recherches d’érudition et une ap...
5 février 2019
Art et Culture
Bjørn Berge, le guitariste norvégien, revient avec l'album Who Else?, sommet de la guitare blues à l'ancienne.Né sur la côte ouest de la Norvège, c’est dans le Sud profond, celui du delta du Mississip...

Commentaires Articles

Sève La Foi
17 janvier 2020
Avec Plaisir Merci
Invité - Marhéda La Foi
17 janvier 2020
Merci pour cet éclairage miraculeux.
Invité - Zavier Où trouver des articles libres de droits?
10 janvier 2020
Bonjour, Je voudrai savoir comment faire pour voter pour un site mise en vente q...
Invité - mir De la politique à la confédération galactique
9 janvier 2020
Bonjour,Mon propre cheminement intérieur confirme bien tout ce que vous dites ! ...
Invité - Gilbertus Sur les catégories de Devas et les esprits de la nature
4 janvier 2020
BonjourNormalement c'est elle qui vous contacte mais il faut avoir tous les sens...

Please publish modules in offcanvas position.