• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

10 minutes de lecture (2055 mots)

L'équilibre émotionnel

L'équilibre émotionnel

 

Les émotions toxiques, le souffre de l'Alchimiste.

 

Dans le champ de la philosophie Mystique, l’ego est utilisé en distinction du Soi (le Moi Supérieur, l'Identité Intérieure ou Spirituelle).

La spiritualité est comprise en terme de religion personnelle et non en tant que religion institutionnelle. Dans ce sens, Dieu est compris comme la superposition de l'esprit-conscience en toutes choses qui relie les êtres vivants de manière Créative. Dans cette perception la personne qui existe est un point de conscience dans une Conscience infinie.

L'ego est compris comme la représentation fausse qu'un individu se fait de lui-même. Une ombre qui fait écran à sa vraie nature d'Homme. Une fausse personnalité constituée de l'idéologie sociale, culturelle et cultuelle, de pensées fossiles, de souvenirs et d'expériences chargés en émotions. Cette ombre qui cache la vraie nature de l'Homme, produit une illusion qui prive ceux qui en sont prisonniers d'une vision objective et les enchaînes ainsi à des schémas de souffrance (égocentrisme, orgueil, vanité, amour-propre, perception erronée du monde).

Les relations humaines, et ce qu’elles entraînent à l’échelle planétaire, s’effectuent par egos interposés. Pourtant, l'ego n'a pas réellement de réalité, il n'est qu'une chimère produit par un mental dominé par l'émotionnel, entraînant un dysfonctionnement psychique, les plans supérieurs de vie ne sont plus accessibles.

Dans cette conception, une personne libérée de son ego connaît l'éveil spirituel, devient Créative, Architecte de sa vie.

L'homme est un être vibratoire, chaque atome de notre corps est en constante vibration.

Nous sommes constitués d'atomes, toutes les choses qui nous entourent sont constituées d'atomes.

Observons un atome : nous l'imaginons comme une sorte de boule dure, mais en fait, il y a un tout petit point de matière très dense au centre entouré d'une sorte de nuage cotonneux d'électrons qui vont et viennent. Le noyau que nous croyons massif apparaît et disparaît aussi facilement que les électrons. La seule chose que l'on puisse dire sur cette matière sans substance, c'est que c'est une vibration, une sorte de pensée, un fragment concentré d'énergie, d'information.

Toutes les sensations que nous percevons par nos cinq sens sont d'origines vibrationnelles. Les pensées, les émotions, les mots, les actions sont aussi des vibrations. Nous sommes des êtres énergétiques qui émettons et transmettons de l'information en fonction de notre niveau de conscience.

 

L'homme est un être multidimensionnel

 

Physique, émotionnel, mental et spirituel. Chaque dimension correspond à un plan énergétique, vivre sur un niveau plutôt que sur un autre dépend de la façon dont la conscience s'organise. Aller sur des niveaux de vie supérieure aux niveaux physique, émotionnel, est de fait un acte intentionnel qui demande une volonté et une attente active.

Les niveaux de vie supérieurs sont des niveaux d'identité intérieure, pour les atteindre il faut reconquérir le centre perdu qu'est le Soi, qui se trouve bien au-delà de la prison de l’ego. L’accès à ces niveaux ne peut s'accomplir que si les quatre plans énergétiques sont équilibrés.

Pour trouver cet équilibre ils nous faut élever notre niveau vibratoire en augmentant la quantité et la qualité de celui-ci. Plus nous élèverons notre niveau de vibration plus nous nous élèverons en conscience. Nous pouvons contrôler nos vibrations, en contrôlant nos pensées. Notre flux vibratoire présent est le concentré de nos pensées passées.

Une pensée est une force, une manifestation d'énergie, elle a un pouvoir magnétique d'attraction. Les pensées de même nature s'attirent, les pensées de nature opposées se repoussent.

Chaque fois que nous pensons nous émettons des vibrations, aussi réelles que celles qui produisent la lumière, la chaleur, l'électricité, le magnétisme, les ondes radio.

La pensée est une force puissante, il y a pour nous tous un intérêt capital à réapprendre à penser. Dans un premier temps nous devons reprendre le contrôle de nos émotions en activant la dimension mentale, la dimension de la raison analytique. Cette condition est indispensable si nous voulons un jour pouvoir activer notre dimension spirituelle. La perception de notre environnement à travers le filtre de nos émotions nous empêche de percevoir la réalité d'une façon objective.

Pour schématiser je peux imaginer que la conscience est le curseur qui permet de nous déplacer sur les quatre plans vibrationnels. Pour parvenir à placer le curseur de la conscience sur le plan mental, il faut préalablement procéder à la purification des deux corps inférieurs, afin que chacun s’exprime dans ses propres limites sans tenter de coloniser et de dominer les autres plans et ainsi retrouver son libre arbitre.

Mais avant de pouvoir placer le curseur en mode mental il faut d'abord purifier les dimensions physique-émotionnelle siège de notre ego. (Égocentrisme, orgueil, envie, convoitise, mépris, haine, moquerie, peur, le mensonge, gourmandise, flatterie, vanité, colère,amour-propre, perception erronée du monde...)

Ce désynchroniser du flux vibratoire de notre ego n'est pas mince affaire, nous avons été éduqués (formatés) pour recevoir uniquement les vibrations de la matière dense, de la séparation, de la fragmentation. Le formatage émotionnel nous transforme en citoyens consommateurs dociles et manipulables à volonté. Tous les pouvoirs, politiques, religieux, économiques nous synchronisent sur les basses fréquences, puis diffusent leurs messages émotionnels qui pénètrent directement notre inconscient réceptif. Sans rentrer dans de longues explications, chacun de nous peu réfléchir à ce sujet à partir d'un exemple reproduit et reproductible à l'infini par nos dirigeants.

La télévision nous diffuse à longueur de journée des séries, des reportages, des informations, chargés fortement en émotions qui nous conditionnent dans un état émotionnel réceptif. Puis apparaissent les messages publicitaires eux aussi fortement chargés en émotions. Je suis programmé sur la fréquence émotionnelle, je reçois 5 sur 5 les messages envoyés par cette fréquence.

Les vibrations du plan physique alimentées par nos cinq sens sont capables de dominer le mental par la seule force des émotions qu'elles génèrent. L'addition de chacun de ces sens, s'ils ne sont pas contrôlés, provoquent un flux intense et constant de vibrations de basses amplitudes transformées par le mental en émotions de désirs et de passions instinctives qui dominent le corps mental de la raison analytique. C'est ainsi que nous agissons souvent par pulsions (achat, colère, nourriture, sexualité, addiction...) nous mangeons sans faim, buvons sans soif, nous nous énervons sans raison, mettons notre couple en péril, entassons une multitudes d'objets sans réelle utilité.

Le flux constant d’énergie vitale que réclame la manifestation de ces émotions, désirs et passions, laisse invariablement le plan physique et intellectuel en état d’épuisement, nous perdons ainsi notre libre arbitre. Une Conscience qui s’identifie jour après jour à sa forme émotionnelle affaiblit son mental qui ne lui permet plus d’avoir une vision juste et harmonieuse de son environnement, nous sommes devenus nos émotions, nous vivons par le souffre et nous en souffrons.

Ces émotions toxiques sont le souffre de l'alchimiste, il y a donc quelque chose à transmuter à l'intérieur de nous. Perce-voir, percer notre ego pour laisser passer la lumière, pour la voir, je vais devoir me stabiliser et créer un lien entre ma conscience et mon Moi profond.

Apprendre à créer un lien avec son Moi-Profond, est un apprenti-sage, une initiation sur la voie de la libération. Une transmutation de nos émotions en quiétude de l'Esprit, de l'avoir en Être, le cœur en Christos.

Suivant le plan utilisé par la conscience, nos pensées, notre perception du monde et de nous-mêmes sont différentes, de même, par la loi de la polarité, si je change ma façon de penser, je change ma vision du monde et de moi-même et ainsi mon niveau de conscience change aussi. Plus une pensée est purifiée de ses émotions toxiques et croyances fossiles, plus elle se rapproche de la Conscience Universelle. Un état où l'âme perd l'activité.

La stabilité émotionnelle réduit l'agitation dans le mental et permet ainsi d'analyser notre processus psychique, de prendre de la hauteur afin de transformer l'observateur en observé, nous observer avec les yeux de notre Moi-Intérieur analysant avec objectivité les étranges réactions de notre ego à la recherche perpétuelle de nourritures émotionnelles.

L'équilibre du plan émotionnel s'obtient par l'analyse des stimuli extérieurs avec raison et discernement de façon à ne pas se laisser entraîner ni trop haut, ni trop bas et de parvenir à rester sur la voie du juste milieu.

L'équilibre du plan émotionnel s'ajustera dans le mental, qui, par un effort de volonté ralentira le flux de la pensée pour en permettre l'observation, puis par un effort d'analyse remonter de l'effet qu'elle produit à la cause émotionnelle de celle-ci, pour enfin rééquilibrer le désordre et parvenir à un état émotionnel stable sous le contrôle de la raison. Transformer le penseur en un penseur pur et imperturbable, non dissocié de la pensée. Une pensée Juste, une parole Juste, une action Juste, n'existent que si l'état émotionnel est stabilisé dans le mental.

Une pensée Juste est un processus dynamique qui subsiste dans un moment actif, tandis que les pensées émotionnelles sont des formes fixes basées sur les réactions à des sensations passées. Savoir si ses pensées sont Justes ou toxiques nécessite l'action d'une énergie qui n'est pas mécanique, une énergie que nous appellerons intelligence.

Les émotions toxiques sont des vibrations internes négatives qui nous alourdissent, nous cherchons donc toujours à nous en débarrasser par vibrations externes, c'est ainsi que nous recherchons le conflit autour de nous pour faire sortir ce trop plein d'émotions. C'est toujours le même processus, j'accumule des émotions négatives tout au long de la journée, de la semaine, du mois, et quand la coupe est pleine, (la largeur de la coupe varie suivant les individus), je les renvoie sous forme de vibrations à quelqu'un ou à quelque chose. C'est pourquoi nous crions, nous frappons, nous jetons, nous pleurons, nous nous agitons. Nous recherchons constamment autour de nous une raison, souvent mauvaise, de pouvoir déverser ce trop-plein d'émotions. Une fois vidé, nous nous calmons, puis souvent nous culpabilisons. Chacun d'entre nous agit ainsi avec les autres dans un labyrinthe émotionnel sans fin.

Une pensée Juste n'est possible que si le penseur est en mesure de contrôler ses processus cérébraux en éliminant les pollutions générées par l'ego.

Mais vouloir éliminer le négatif pour ne vivre que dans le positif est impossible, l'un n'existe pas sans l'autre. Toute chose existe et fonctionne grâce à l'action et à l'interaction permanentes et immuables de deux forces opposées. Mais ce mouvement perpétuel crée une agitation en notre for intérieur. L'équilibre des quatre plans est un alignement, une fin d'agitation en Soi, un cœur apaisé, stabilisé qui laisse passer les émotions toxiques sans résistance comme un cristal.

Notre cerveau est un émetteur-récepteur, il communique sur l'une des quatre fréquences à sa disposition : Physique-émotionnel-mental-spirituel. Les deux premières fréquences sont de basses intensités, la fréquence mentale est de moyenne intensité, la fréquence spirituelle est de haute intensité. Ma conscience me permet de placer le curseur sur la fréquence voulue. Si je place ma conscience en mode mental (la raison analytique), les vibrations des plans inférieurs ne m’atteindront pas. Les émotions toxiques déversées par mon environnement me traverseront sans m'atteindre. C'est exactement le même principe qu'un poste radio : toutes les fréquences sont là, mais si je ne place pas le curseur sur une station, il ne se passe rien. Si je place mon curseur en mode mental, les vibrations du plan émotionnel déversées sur moi me traverseront sans m'atteindre. Ainsi je n'aurai pas à mon tour à déverser mon trop-plein d'émotions sur mon entourage, petit à petit je sors du labyrinthe émotionnel, une fin d'agitation en moi qui se propage autour de moi.

Les émotions sont une force puissante, il y a pour nous tous un intérêt capital à réapprendre à penser, à retrouver notre libre arbitre, à nous libérer de notre ego, siège de nos émotions toxiques.

Le plan émotionnel dans lequel nous sommes enfermés est un système qui nous rend aveugles par rapport à des plans différents de perception de la réalité.

Libérés de nos émotions, de nos fausses croyances, de nos peurs nous n'existons plus dans les centres associatifs de notre cerveau qui réaffirment notre personnalité égotique.

Libres, nous quittons les plans de la matière dense, siège des idéaux auxquels nous ne pourrons jamais nous conformer, nous reprenons confiance.

Libre, la confiance en Soi retrouvée, transformé de l'intérieur, quelque chose de différent apparaît à l'extérieur.

La réception et le décodage d'un plan vibrationnel d'information dépendent d'un acte intentionnel de notre part.

 

SI CET ACTE S'ORIENTAIT DANS UN AUTRE PLAN, QUELLE INFORMATION NOTRE CERVEAU DÉCODERAIT-T-IL ?

L'@lchimiste

La Conscience Universelle
Prières de Rampa

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
lundi 19 novembre 2018

Image Captcha