• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

2 minutes de lecture (417 mots)

L’économie de partage rend certains patrons furieux! Et alors?

L’économie de partage rend certains patrons furieux! Et alors?

Partage – Social : Le monde entre en (R)évolution! Mille autres moyens existent désormais pour se loger, se nourrir et consommer.

On partage son vélo, son appartement, son terrain. On cuisine ensemble et les jardins communautaires commencent à verdir les villes, les déserts et le visage de certains patrons…(Lire ici)

Oui, certains patrons ne sont pas contents et démontrent à grands coups d’études économiques… que les emplois se meurent à cause de ce mouvement.

Et si j’en parle, c’est parce que je vous engage à vous renseigner et à ne pas vous en laisser conter par le chant de ces sirènes là…. 

Pourquoi ? 

- La crise économique est le vecteur de millions de pertes d’emploi ! Des sociétés licencient à tour de bras sans avoir accusé la moindre baisse de leur chiffre d’affaire! Des journaux éteignent leurs rotatives et ce n’est pas à cause du fait que les gens partagent !

- Il y a 20 ans, les économistes disaient qu’il n’était pas possible d’utiliser les énergies renouvelables parce que rien que pour fournir l’électricité à la Californie, il aurait fallu mettre des panneaux solaires sur tout l’Arizona… C’est faux ! Archi-faux. Il suffit de mettre des panneaux sur chaque toit de chaque maison pour que cela marche! On le sait bien aujourd’hui….

- Si certains patrons étaient moins voraces… nous pourrions ne travailler que 4 heures par jour pour le même salaire.  Car ce qui prenait 10 heures à faire hier n’en réclame plus que 5 aujourd’hui… 

- On parle de surpopulation mais c’est également une idée fausse. Il suffit d’y réfléchir une seconde … Près de 2 milliards de personnes habitent la Chine… Uniquement la Chine.

-  On parle de l’affaiblissement des ressources ? Mais justement, grâce à nos systèmes de partages… Nous ramenons le tout à l’équilibre !

- Il faut revoir le concept du travail car rien ne dit qu’il faille faire autre chose que ce qui nous plaît le plus, et donc… il est important de ne plus s’inscrire dans une certaine idée du travail (Mérite, obligation, dur labeur). Les machines sont là pour nous libérer de certaines tâches qui nous permettront d’utiliser notre temps pour faire des choses plus constructives.

En guise de conclusion, aucune (R)évolution n’est facile. Nos systèmes de partage feront des malheureux avant de trouver leur point d’équilibre…. Mais, ne lâchez rien! Battez-vous !

Et pour finir vraiment,  je voudrais vous soumettre une vidéo dont une partie est vraiment intéressante…

A regarder à partir de la minute 27:18…

Source

Comment développer sa vision ...
Mes expériences personnelles

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 21 novembre 2018

Image Captcha