• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

10 minutes de lecture (1965 mots)

L’amour parfait

L’amour parfait

 

Les prières :

Les prières justes trouvent leur réponse.

 

Le sens de la vie :

Ne rejette pas tes sentiments, épouse-les. Tu découvriras ce que tu cherches à retrouver. Le vrai sens de ta vie.

 

La patience :

Sois patient. Tout est en cours. Ne brûle pas les étapes. Continue d’avancer. Silence. Méditation.

 

La foi :

Parle-moi.
Que cherches-tu ?
Une guidance pour Te garder dans mon cœur.
Je suis déjà dans ton cœur Mon fils. Aime-toi. Aie confiance en toi.

 

Contact avec l’Amour Sacré :

Dieu Mon Père, tu es l’essentiel. Parle-moi. Initie-moi à l’Amour Sacré.
Entre dans ton cœur, car il est le cœur de l’existence. Le cœur de la vie.
Aime-toi.
Aime de cet amour qui rayonne à travers toi. En toi.
Voilà l’Amour Sacré Mon Fils.
Si tu peux rester ainsi jour et nuit.
Tu verras. Tu sauras. Tu pourras.
Les larmes libèrent. Pleure. Laisse-toi aller.

 

Me voici à nouveau ô mon Amour Parfait. Je veux prendre un message de Toi :

Comme Je te le disais ce matin, Je fournis à tous les champs contextuels qui lui permettent de créer son expérience pour évoluer éternellement. Cela est valable aussi pour ce noble être nommé Ashtar au service de Mon Fils Bien Aimé Sananda.

Regarde le prodige de l’évolution. Ce que Je rends possible sans limite de forme d’expression. Toujours plus grand, plus beau, plus fort, plus noble dans la perfection de Mon Ouvrage, Mon Œuvre grandiose dans tous les mondes de Ma Création Divine.
Il n’y a dans Mon Champs, pas de limite à la Splendeur. C’est fantastique, inouï et incroyable mais…vrai.

 

La tolérance :

J’éprouve de la difficulté à accepter la bassesse de certaines situations. J’ai enduré tant de choses ces derniers temps. Comment réellement vivre dans le respect, le non jugement et l’acceptation ? Quand on a fait et que l’on fait ce que l’on peut, que l’on se sent happé par cette tristesse. Comment toujours regarder vers le soleil ? Comment toujours vivre dans l’amour ? Comment pardonner ?

Que ferait l’Amour maintenant ? Te souviens-tu.. ?
L’Amour est patient, l’Amour n’attend pas, l’Amour est actif. Ce qui est bassesse n’existe qu’afin d’être rehaussé à des sommets sublimes. Des hauteurs immaculées.
Comment ? Comment ?

Laisse chacun libre de ses choix et responsabilités. Sois fidèle à toi même. Si ce que tu fais te rend heureux, continue de le faire. Si ce que tu vois te rend triste ou malheureux, essaie de le comprendre avec les yeux de l’âme et non de l’esprit. Propose des solutions avec patience et bienveillance. Montre que tu n’es pas indifférent mais libre.

Cette personne s’est imposée. Elle n’a pas respecté l’espace. Merci de m’avoir ouvert les yeux.

 

Le service :

Je me sens coincé. D’un côté la barrière des contraintes et de l’autre la fatigue qui m’empêche de m’envoler vers ma destinée.
Tout est service. Dans la lourdeur, contrainte et tristesse. Ou bien dans la légèreté, liberté et joie.

 

Epreuve :

Je viens à Toi. Eclaire-moi je t’en prie. Pourquoi tant de difficultés ? Que convient-il de faire ? Suis-je ignorant de certaines choses ? Que faire pour rétablir l’équilibre ?
Ne pas juger en bien ou en mal et essayer de voir ce que l’âme tente de faire.
C’est un vrai dilemme ô Mon Père. Comment faire ?

Trouve d’abord ton âme Mon fils. C’est elle qui te permettra de créer ta vie. Sois-lui fidèle. C’est le plus important. Je T’aime. Ne crains rien. Sois confiant. Je t’ai préparé un beau jardin de fleurs. Laisse-toi guider et lâche prise maintenant. Ne cherche pas trop le pourquoi. Il est fluctuant. Sois dans l’Amour en toute circonstance. Le plus dur est fait maintenant. Sois Amour. Tu trouveras que c’est la seule liberté qui vaille non la peine, mais la joie de vivre heureux et en paix. Je te Bénis.
Tes paroles sont un réconfort Père. Je T’aime de toute mon âme.

 

Inspiration :

Ô Mon cher Père et Ami, Ma chère Mère douce et tendre,
Mon chemin de vie s’illumine peu à peu d’étoiles parsemées, sur le sentier de la Montagne Sacrée aux neiges éternelles. Neiges pures et immaculées tranchant sur l’azur profond. Caressé par les ailes majestueuses de l’envolée divine au creuset angélique.
Si les contes me donnent autant de joie à les écrire que celles qu’éprouveront les enfants qui les entendent, l’alpha et l’oméga , le commencement et la fin, fusionneront. Le soleil d’or resplendira sur la terre comme au ciel.

 

L’ascension :

Guidez-moi dans le processus de l’ascension. Que dois-je faire précisément dans mon cas particulier ?
Comprendre dans un premier temps les lois que tu es entrain d’étudier. Prends ton temps. Ne brûle pas les étapes. Sois patient. Tout se met en place. Donne-toi des temps de repos pour l’intégration. Il ne sert à rien d’être pressé : tu devras revenir en arrière. Planifie et organise tes temps de méditation. De pratique aussi. Avance pas à pas. Sois reconnaissant envers la vie qui t’a porté et amené jusqu’ici malgré les difficultés de ton parcours.

Sois confiant en tes capacités à comprendre et appliquer le processus d’ascension.
Garde la foi ouverte et libre. Car, comme tu l’as compris, c’est elle qui te permettra de dépasser tes limites. Celles que tu t’es imposées volontairement pour vivre l’état de victime.

Dans quel but ai-je fait cela ?
Rétablir l’équilibre pour t’aligner. Tu n’en as plus besoin à présent. Celui qui comprend la plainte de la vie entre dans le cœur de la compassion qui est service. C’est ce que t’a appris l’état de victime. Redeviens le maître de ta vie. Rappelle-toi.

 

Les contes pour enfants :

Les contes sont un moyen pour toi d’entretenir une relation de joie avec la vie, afin d’expérimenter le processus de transformation sans discontinuité.
Ne va pas contre tes projets, comprends-les et sois tranquille quand à leur réalisation manifeste.
Tout arrive à son heure. Son moment. Ce qui importe est le processus en cours et ce qui se passe en toi, pendant ce processus.
Tu inventeras toi-même l’histoire qui illustrera la conclusion, la phrase-clé du récit et seras aidé à ce moment-là. Ce sera très facile pour toi quand tu auras unifié ce qui te tient à cœur et son expression partagée avec ceux qui en auront formulé le souhait.

 

Les enfants handicapés :

Le handicap n’est qu’un moyen de trouver, au travers des apparences de normalité, des sentiments vrais qui ramènent à la réalité du processus de l’existence de chaque être. Autrement dit, c’est la richesse qui fait croître la vérité dans ton propre cœur. Voilà pourquoi tu vois des enfants handicapés. Les enfants a-normaux ne sont pas englués dans le concept de la normalité. Ils sont donc plus près de la réalité intérieure. En t’adressant à eux, tu t’adresses en réalité à la part de toi-même qui transcende l’illusion des apparences. Ce qui permet d’ouvrir davantage ton cœur à l’amour inconditionnel.

 

Discernement :

Tout ce qui t’apporte de la paix, de l’amour, de la joie sereine, de la créativité, de la confiance en toi et de l’humilité vient de Moi. Que ces signes soient les balises de ton ascension et ton guide.

 

La fatigue :

La fatigue mène au trouble. Le trouble gène la perception. Respecte-toi.

 

La providence :

Respectez-vous. Faites confiance. Le destin s’appelle providence quand la confiance se mêle au silence.

 

Les conflits :

Ne juge pas en bien ou en mal. N’encline pas à la culpabilité. Ce que l’âme groupe de ce clan a vécu fut si terrible que cela nécessite des retours parfois douloureux sur ses propres convictions et valeurs passées. Chacun des protagonistes apprend à lâcher prise à sa manière. Il n’y a pas de rôle plus important dans cette histoire. Laisse à chacun le soin de la voir et reconnaître humblement. Vous êtes tous parfaits. Tu as posé les premières graines. Ne regrette rien et vois comme l’âme de chacun est belle. Ne t’adresse qu’à elle. Sois en Paix.

Merci ô mon tendre Amour

 

Le Doigt de Dieu :

Le Souffle de L’Esprit, c’est le Doigt de Dieu. Le Doigt avec Lequel tu actives la Force du Cœur Sacré. En respirant tu allumes la lumière de la Conscience. C’est le Champ qui, par contraste, te révèlera l’emplacement exact du Noyau de la Création Divine.
Je T’aime. Ton Père Très Haut. Dieu.

 

Le juste milieu :

Les deux écoles ont leurs avantages et inconvénients. Apprenez celle du juste milieu : ni cassant, ni caressant. Vivre dans, à travers et par le cœur suffit. Tout est juste. Soyez vrai. Authentique pour l’intégrer, humble pour le laisser s’exprimer et bienveillant pour le faire rayonner.
St Germain.

 

La volonté du cœur :

La volonté du cœur est avant tout une force d’humilité et d’amour qui ne cherche que le plus grand Bien pour tout et tous. Envoie de la lumière, envoie de l’amour, envoie de la lumière d’amour. Et ainsi, tu te délivreras de tout ce qui emprisonne l’être dans les profondeurs obscures de la densité. C’est cela la force du pardon. C’est cela la force d’amour, c’est cela la force de la lumière.
Douceur et tendresse
La douceur et la tendresse ne craignent pas les épines. Sois doux et humble Mon fils.

 

Le Prana :

Le Prana est antérieur à l’Esprit. Il est d’une extrême simplicité.
D’où vient l’Esprit ?
L’Esprit procède du multiple.
D’où vient le Prana ?
La suspension de l’Esprit donne naissance à l’émergence libre et éternelle du Prana.
Qui êtes-vous ?
L’Or ondoyant de Dieu.
Ormel

 

Le courage :

Tu t’es prouvé que tu n’étais pas un lâche. Et maintenant tu sais que le courage ne suffit pas à changer le monde. Ta voie n’est pas celle du combat mais de la douceur et de la beauté. Laisse à chacun le soin de trouver ce qui lui convient et de faire un nouveau choix quand le moment est venu.
Merci pour ces paroles de réconfort Père.
Sois en paix. Retrouve ta pulsion de vie, ton mandat d’incarnation et le reste arrivera de surcroît. Tes affaires s’arrangeront. Fais-toi confiance. Avance pas à pas sur le chemin de la joie qui est celui de la paix et de l’amour.

St Germain

 

La Lumière d’Amour :

Laisse couler la Lumière jusqu’au plus profond de toi-même Mon fils. Laisse-la t’inonder. Inonder ton être. Fais cette méditation le plus souvent possible. C’est ta connexion divine à Moi, à Nous, à ta vie future. Fais-Moi confiance. Fais-Lui confiance. Avance pas à pas dans cette douceur qui est ton tuteur, ton soutien et ton repère aussi. Abandonne-toi à elle. Ne t’occupe de rien d’autre pour l’instant. C’est la première chose que tu dois accomplir sur le sentier de ta nouvelle vie.
Comme c’est bon Père.

Apprécie Ma Lumière Mon Fils. N’aie plus peur. Ne crois plus qu’en Elle. Détends-toi. Sois libre de toute attache au passé. Je Suis là maintenant et tu peux le sentir. Grâce à cette expérience, tu pourras évaluer facilement tout ce qui t’en écarte. Va Mon fils. Sois confiant. Je ne t’abandonne pas. Nous allons construire ensemble l’envol de ta vie.

Tu peux te relier à qui tu le souhaites. C’est l’expérience de ces jours derniers. Le chemin de ta maîtrise montrée. Relie-toi donc au plus Haut Mon Fils.
Ô Mon Père, Ô Mon Amour Parfait, apprends-moi à vivre dans le cœur à tout instant, à tout faire avec le cœur en tous lieux, à toutes occasions, toutes affaires, toujours Mon Amour.
Tu marches déjà sur ce chemin Mon Fils. Observe, sois patient, apprends. Je suis Là. Toujours. Aie confiance.
Je veux Te sentir encore.

Arrête-toi un instant et reprend la méditation sur le cœur. D’abord assis, ou couché, puis debout en statique, puis en mouvement.
Voilà Mon Fils. Va en Paix et dans la Joie de l’Amour qui est Ma Lumière.
Ton Père très Haut
Dieu

 

Message des Êtres de Lumière transmis à Guy, 3 Août 2015
elisheanportesdutemps.terrenouvelle

Prière secrète d'un enfant à sa mère et à son père
Les Anges d'août

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mardi 20 novembre 2018

Image Captcha