• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

6 minutes de lecture (1142 mots)

L’Amour inconditionnel ou la mort fine - New Age

amour-lumiere-coeur

La pire morphine qu’on ait administrée à l’espèce humaine pour mourir tout en finesse est l’idéologie New âge « PAIX ET AMOUR INCONDITIONNELS ».

Certes, le principe parait irréprochable mais quand on tente de coller un concept de cinquième dimension à notre réalité tridimensionnelle, on se leurre et il n’est donc pas étonnant d’observer les dégâts que ces principes de paix et d’amour inconditionnel occasionnent au quotidien.

Tel que défini dans le dictionnaire, l’amour inconditionnel est le Partage d'un sentiment d'affection, sans condition et en toutes circonstances. Arrêtons-nous ne serait-ce que sur l’expression « en toutes circonstances ». On peut donc tomber sur une fille qui se fait violer et partager un sentiment d’affection avec son violeur puisqu’il s’agit bien de cela ! Ou bien voir un enfant qui se fait tabasser et envoyer de l’amour à son agresseur. Dans un monde fondé sur la dualité est-il juste d’appliquer ce concept d’amour inconditionnel ? A qui ou à quoi cela profite-t-il ?

Je ne vais pas aborder ici le complotisme, par contre je m’attarderai sur les conséquences qui découlent d’une telle attitude consistant à tout prix à vouloir la paix et à être dans un soi-disant amour inconditionnel, attitude complètement obsolète, démunie de tout sens dans ce monde anagramme de démon !

Justement, A tellement vouloir la paix, les gens alimentent sans le savoir la guerre. Vouloir la paix sous-entend qu’il y a forcément guerre. Selon cette même logique, A tellement vouloir manifester cet amour dit inconditionnel, on alimente la haine, les conflits et le chaos. Ce monde est ainsi fait !

- Incitation à la Passivité :

L’un des objectifs nouille âge est d’inciter à la passivité ! Quoi de plus simple, de plus reposant, de plus déculpabilisant que d’endosser l’habit de la vertu moderne pour soi-disant être dans l’amour inconditionnel : Je t’aime, je t’envoie de l’amour, j’envoie de l’amour à la terre entière, faites ce que vous voulez car je ne suis pas dans le jugement, mais foutez-moi la paix et laissez-moi tranquille dans ma bulle ! C’est à se demander si ce n’est pas carrément de l’indifférence ! L’enfer est pavé de bonnes intentions paraît-il !

- Peur et manque d’estime de soi :

Si les uns se servent de l’amour inconditionnel parce que trop passifs pour être justes, trop rêveurs pour voir la réalité de ce monde pour ne pas en dire plus, les autres en font un bouclier par peur, par manque d’estime envers eux-mêmes. Dans ce cas L'amour inconditionnel devient un évitement du contact.

C'est souvent la peur du contact réel avec l'autre qui en est le motif principal. Plus précisément, c'est l'insécurité par rapport à ce qu'on vit ou à ce qu'on craint de vivre dans le contact. Cette peur a évidemment un lien avec la faible estime de soi.

De même, il arrive souvent que l'amour inconditionnel soit simplement une tentative de se conformer à un modèle. Que ce soit par compensation pour un univers aux exigences trop élevées ou par conformisme à un idéal inadéquat, la personne tente vainement d'être à la hauteur de cette définition de l'amour.

- Amour amour qu’a-t-on fait de toi ?

S’il est une expression pour décrire ce qui est advenu de l’amour sur cette planète suite à cette formule chimique toxique qu’est « l’amour inconditionnel », je dirai que c’est devenu le bazar dans toute sa splendeur, la loi de la jungle !

L’espèce humaine a été trop longtemps tenue en laisse grâce aux liens sacrés du mariage ou aux engagements sérieux pour la vie, pour le meilleur comme pour le pire ; le tout était d’alimenter le système en faisant des enfants, mais là c’est une autre histoire.

L’essentiel c’est que du coup on lâche les homo-erectus dans la nature au nom de cet amour inconditionnel dont on entend souvent parler. Et voilà que tout devient permis, on change de partenaire comme on change de chemise ou encore on reste avec quelqu’un et on va voir ailleurs, un coup par ci, un coup par là, toujours à la recherche de la femme ou de l’homme idéal alors qu’en réalité, on ne fait qu’assouvir le corps instinctif ; au meilleur des cas on essaie de combler un vide affectif qui jamais ne sera comblé !

Voilà l’amour et la spiritualité New âge à la sauce Raélienne qui ne cesse de tirer l’espèce humaine vers les bas instincts au nom de ces principes pompeux inventés de toutes pièces, qui ne colleront jamais à l’état actuel des choses !

- Jugement :

J’entends déjà les cris d’indignation des amoureux de l’inconditionnel amour : « Mais tu juges ? Ce n’est pas bien d’être dans le jugement !!!! »
D’abord estimer que ce n’est pas bien de juger c’est dévoiler la réalité duale de notre monde ; dualité dans laquelle votre amour inconditionnel ne revêt pas le moindre sens. Ensuite je suis désolée de vous décevoir car je ne juge point !

Commençons par savoir ce qu’est concrètement le JUGEMENT.

Il s’effectue toujours en trois étapes (dans l’ordre) :

  • Constatation
  • Opinion
  • Condamnation

En clair, nous pouvons Constater un fait. Cela n’est pas du jugement.

Nous pouvons donner notre avis sur ce fait. Cela n’est toujours pas du jugement, mais du DISCERNEMENT ! Du sens critique !

En l’occurrence, nous ne devons pas condamner si nous ne voulons pas juger. Dans ce sens, nous n’appliquons pas de sentence sous-entendue comme « on devrait le (tuer ,frapper,brûler, etc.) » ou bien « j’aimerais qu’il soit (tué, violé, frappé, etc.) », ou « il faudrait qu’il lui arrive ça ». C’est cela (et uniquement cela) JUGER. C’est infliger une condamnation.

 - L’attitude à adopter face au chaos inconditionnel de ce monde :

Admettre qu’on est si petits devant cette notion d’amour inconditionnel - qui n’est pas de notre monde et qui ne s’emboîtera jamais à notre monde - est déjà un aveu d’humilité, une reconnaissance de notre pâle reflet en tant qu’humains devant la pureté et la splendeur de ces mondes angéliques où il n’y a ni mal ni bien.

L’attitude à adopter, à mon sens, tant qu’on est sur ce monde et de ce monde, est d’être juste dans l’instant présent, être soi-même simplement ! Le chemin qui mène aux mondes immaculés de l’amour inconditionnel est encore long ! Tenons bon, centrons-nous et soyons surtout vrais.

Tout ce qui est dit dans cet article n’engage que moi, à chacun sa liberté de discernement !

 “L’amour inconditionnel existe vraiment en chacun de nous. Il fait partie de notre être le plus profond. Ce n’est pas une émotion active mais une manière d’être. Ce n’est pas un « je t’aime » pour telle ou telle raison, ce n’est pas un « je t’aime si tu m’aimes ». C’est un amour sans raison, c’est un amour sans objet”.
-Ram Dass-

Gardons espoir et discernons !

Faten

Quotidien
Souvenir d’une autre vie à la James Bond !

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
lundi 12 novembre 2018

Image Captcha