• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

6 minutes de lecture (1159 mots)

Karma et condition humaine

Karma et condition humaine

Le karma, tel que le vit l'homme,  est une notion connue depuis des millénaires par l'inde ,qui était la plus proche et la plus représentative de la spiritualité  Atlantéenne  et qui, pourtant avec la montée en puissance du régent du kali yuga : Arhiman a figé le karma dans la prison du système des castes.

C'est très significatif de la puissance d'Arhiman qui a fait de l'oeuvre régulante du karma une oeuvre d'anti-évolution en confinant chacun dans le sort qu'il mérite, sans la possibilité avérée dans les faits, d'évolution collective.
Certains, des basses castes, affirment clairement que cette théorie est tout bénéf pour les castes supérieures qui profitent du système. 


Si j'insiste sur l'aspect historique, c'est pour montrer ce qui peut être vécu sur terre ,en deçà des promesses des plans sur la comète tirées de sphères non terrestres qui n'ont pas prévenu activement des tourments du monde d'aujourd'hui.
La connaissance du Karma n'a pas sauvé la civilisation qui en a le mieux exprimé la réalité : l'Inde.

On a donc la plus haute vision (Hindoue) qui donne la plus basse caricature !!!
Le karma et la réincarnation ont donc un casier judiciaire chargé.

Krishnamurti a mis l'accent sur le fait que l'individu concret était devenu un paquet de mémoires agglutinées de générations en générations.
Les bouddhistes qui ont le vent en poupe disent que ce paquet de mémoires agglutinées a une fausse individualité  qui s'évapore  dans le post mortem.

C'est donc à cela que l'on dévolue la responsabilité de l'évolution du genre humain !!!!

C'est aller un peu vite en besogne. Beaucoup de discours sur l'individualité  et les responsabilités "spirituelles " ressemblent aux discours des politiciens qui flattent le peuple sur sa dignité et ses capacités pour être élus (on n'attrape des mouches avec du vinaigre, isn't it ?).

Et après on connait  la suite : tournez manège  for the next time.
Alain deloin n'est pas près d'avoir un emploi de proximité spirituelle.

Et pourquoi Alain deloin commencerait à se regarder de près, cela fait des incarnations qu'il se voit de loin, serré de près par la structure sociale pour se voir de loin.
Cela n'est pas une question de classe sociale ou d'éducation .
Le conformisme omniprésent sur tous niveaux assure la reconduction permanente du système.

Ce n'est pas sans raison que la rengaine "d'ici maintenant" a fait recette.
Mais le "ici maintenant" ne donnera rien de collectif sur la trajectoire actuelle après quelques décennies de propagande.

Que pourrait "l'ici et maintenant" contre ce paquet de mémoires agglutinées de générations en générations qui fonde l'incarnation présente ?

Quelques zooms mentaux sur notre condition réelle qui vont jouer au cerf-volant dans le ciel des possibles ? Ce sont les 1ères possibilités qui déjà font vaciller l'équilibre, chèrement acquis, dans le conditionnement. Et l'on connait le réflexe des animaux quand il voient une ombre se déplacer sur les sols, ils détallent ; pas le temps d'identifier la menace, encore moins quand elle semble planer du ciel ....
 
Et ce ciel des mémoires, ces "samskaras", qui peuplent la sphère lunaire et qui nous définissent pour une grande part en incarnation, les entités qui dressent des plans sur la comète n'y pénètrent pas et ne peuvent accéder à leurs charges comportementales en incarnation.  
Ces samskaras sont le vivier de lucifer et d'ahhriman par lesquels elles manipulent l'Homme selon leur plans qui luttent contre ce que devrait être le plan de l'évolution de l'Homme.
Ainsi on commence à découvrir le pot aux roses. Personne ne s'occupe de ces mémoires, d'autant que la religion avec ses manigances lucifériennes diverses a induit l'incapacité à comprendre la réalité de ces mémoires en conditionnant la sensibilité religieuse à la culpabilité, axée sur le pêché originel, et l'absolution des péchés.

Où passe l'énergie d'incarnation de tous ces esprits de retour en incarnation pour évoluer ? 

Cette énergie sert à décorer le patrimoine et individuel et collectif d'une bonne couche d'intellectualité rutilante pour les spécialistes et blafarde pour les bedos.
En tous cas toutes ces mémoires qui aspirent à prendre la dimension de l'homme ,qui aspirent au JE , sont largement nourries par le monde lucifero-arhimanien de l'audio-visuel jusqu'à prendre chez un grand nombre un débridement généralisé.

Ainsi l'addiction pour les séries TV, de préférence USA, pour les musiques, les jeux vidéos, les shows sportifs en tous genres, les films et plus rarement les documents. Plus récemment dans une ampleur inégalée et inédite, internet a permis de se distancier de ces addictions ou d'en ajouter de nouvelles dont la plus faramineuse, devenir maître du jeu dans sa conscience.
Beaucoup oublient que c'est une occasion en or pour se déconditionner en sachant sur le tas ce qui nous motive à aller de ci sur le web delà et pourquoi.

Examiner cette question par soi même devient nécessaire en commençant  par ce préambule :
Qu'un paquet de mémoires parfumé depuis un bon siècle par l'éducation publique maçonnique est devenu de plus en plus inapte à voir l'essentiel de la réalité du monde, mais a contribué à une complexification dégradante et sans issue de ce que peuvent devenir des paquets de mémoires juxtaposés sinon opposés, cohabitant dans des espaces sociaux dont la réalité est en train de disparaître.

Toutes les exhortations à l'évolution ne pourront rien contre l'effet dégradant d'une société dégradée sur des paquet de mémoires  en quête de foi, d'amour et d'espoir qui n'ont pas de contrat d'avenir sur terre.

L'histoire des USA avait déjà démontré ce qui était possible pour l'humanité à l'orée de la guerre 14-18 : la création du nouveau monde, bien plombé par l'histoire de l’Europe, sur un sol sans obstacles, sol d'élection d'arhiman, qui a su montrer d'abord quel nouveau il préparait pour la terre entière et le monde d'aujourd'hui en est l'aboutissement.
Si R.Steiner l'avait annoncé en son temps, c'est que c'était parfaitement visible, ô combien !!!!

Les mondes spirituels récupérant la signature de cette dégradation sans fin dans l'aura des esprits qui quittent la terre, ne peuvent l'ignorer depuis 2 siècles.

R.Steiner a souligné que cette dégradation était si avancée de son temps que les anciens initiés ne pouvaient vivre à l'époque moderne leur état d'initiés et l'on voudrait que les apprentis humains qui sont restés cloisonnés et enfermés depuis des siècles dans des classes sociales, quand elles ne subissaient pas le servage et l'esclavage, se rapprochent de la vraie condition humaine dans le royaume d'injustice aux mains des privilégiés décadents, provoquant guerres et dévastations sans fins ?  

Il est difficile  à un terrien  d'entendre par un initié qu'il faut, au cœur d'une période matérialiste nécessaire, dont il fait plus ou moins les frais selon sa position sociale, il faut qu'il devienne un zéro pour trouver l'impulsion à être par lui, d'autant plus qu'il se lie au christ pour cela.

Toute cette histoire du monde si horrible, où les plaisirs égalent les souffrances.Toute cette histoire du monde pour devenir un zéro qui n'aura de valeur que si l'on trouve l'impulsion à être par soi même,Christ ; que si l'on retrouve l'unité le un, à mettre devant le zéro.

Et bien cet amour présent dans la création qui passe par le zéro attire une minorité d'anormaux mais certainement pas l'humanité qui est entrée en consommation.

La Rétrospection
Derrière le voile des événements et autres écrits ...

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 21 novembre 2018

Image Captcha