• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

2 minutes de lecture (324 mots)

Libérer le corps de la cuirasse du mal-aimé

Libérer le corps de la cuirasse du mal-aimé
Cette cuirasse fait son apparition vers l’âge de 4 ans pour s’installer définitivement autour de 7 ans. Elle recouvre les cuirasses de l’impuissance et désespoir et celle de la pulsion de mort que l’enfant a installées pour survivre à ses blessures d’abandon, de rejet, de non-reconnaissance, de trahison, d’humiliation, d’injustice ou de mal-traitance.

L’enfant cherche quoi faire pour être aimé. « Pour être aimé, je dois être ainsi; pour être aimé je dois accepter ceci; pour être entendu, je dois pleurer, je dois crier; pour être aimé je dois me taire. » En réponse l’enfant développe un corps qui correspond exactement aux compulsions et aux attitudes de compensation du corps bafoué. Il devient victime des autres mais surtout de lui-même. Ce corps a souvent des problèmes de glucose, d’anorexie, de boulimie ou s’adonne à l’alcool ou à la drogue.

L’enfant, l’adolescent ou l’adulte est habité par la peur, le manque, le vide et recherche l’amour à tout prix, dans la nourriture, dans la performance scolaire, dans les jeux ou le sport. Il peut développer une compensation dans le mensonge, la suractivité, la paresse. Les racines de la dépendance affective prennent forme. *

LE DANGER de cette cuirasse est que l’individu recherche l’amour à l’extérieur de lui-même et qu’il développe la dépendance affective et est prêt à tout pour être aimé mettant sa propre vie en danger. Il ou elle devient celui ou celle qui aime trop, qui aime mal.

Cette cuirasse tente de protéger la souffrance d’être mal-aimée qui est bien enfouie au coeur du corps. La personne donne beaucoup d’amour aux autres, est généreuse, elle semble être pleine d,amour, mais elle se maltraite en ne s’aimant pas ou en s’aimant mal. Elle offre son amour conditionnellement: elle donne pour être aimée. Cette personne est souvent victime et attire des sauveurs et des persécuteurs. Il devient important qu’elle apprenne à s’aimer. D’où l’importance de NAÎTRE À SON CORPS, NAÎTRE À SON COEUR.

Extraits du livre de Marie Lise Labonté
R-éveillez vous
Mes expériences personnelles chapitre 4

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha