Galdar Discussion ouverte par Galdar il y a 6 ans

STADHAGALDR DE MANNAZ

 

Salutations à toutes et tous !

Nous prenons connaissance, aujourd'hui, avec les trois cycles d'initiation de Mannaz:

 

1- Le premier cycle consiste à prononcer le nom de la Rune et se concentrer sur elle en la

visualisant pour se placer en symbiose avec elle.

 

2- Lors du second cycle s'ajoute la posture manuelle, le Hönstadhagaldr, qui imite le glyphe de la

Rune en question.

 

3- Dans le troisième cycle, s'ajoute la posture corporelle, le Stadhagaldr, dont la première phase

imite la Rune Isa, laquelle est la base de départ de tout Stadha pour transiter , ensuite, vers le Stadha

de la Rune concernée.

 

Cette pratique régulière informe la conscience de divers enrichissements conduits par les vibrations

ressenties réellement gagner tout le corps.

Cette pratique méditative régulière et patiente procure, progressivement, une transmutation de la

conscience, dans le sens, par exemples, où celle-ci doit s'éveiller progressivement plus en

embrassant un champ de vision de plus en plus vaste, permettant une lecture plus lucide et

exhaustive des événements quotidiens de même qu'environnant, lecture qui s'avère en même temps

«active» en quelque sorte) ainsi qu'une protection appréciable.

Les doigts placés différemment à chaque séance servent d'antennes pour, accompagnés de la

prononciation ainsi que de la visualisation, capter (à la façon d'une antenne de radio qui se

connecte sur les diverses stations dont les ondes existent dans l'atmosphère), les Énergies cosmiques

relatives à chaque glyphe/Rune. Le corps, qui imite la Rune, développe, de par cette union, plus

intensément ces bénéfices.

 

Je me permets de partager avec vous un témoignage sur l'efficacité des Runes que j'ai reçu ici :

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,yoga-occidental-3,175132.html

«

1. combe - Le 04/09/2011 à 14:41

bonjour,

Merci énormément pour cette explication. j'ai découvert les runes il y a un an maintenant.

Je les avais vu dans une vision de cérémonie chamanique au Pérou il y a deux ans alors que je ne les

connaissais pas. Depuis que je sais qui elles sont , elles m'ont changé la vie.

Je les ai étudié avec des livres reprenant les textes de l'Edda. depuis que je connais leur sens, je m'en

imprègne en "méditant" sur chacune d'elle , guidé par mon intuition.Votre témoignage me montre

que j'ai bien fait d'aller doucement.Je vais pouvoir passer à la seconde étape du chant et des

positions des mains.votre site me parle et m'apporte énormément, je le garde parmi mes favoris.j'ai

40 ans, et ma vie bascule depuis que je "fréquente" le Futhark. Je fais aussi des diètes d'arbres

européens depuis peu, et le Frêne m'a invité à persévérer dans cette direction.Vous êtes un messager.

Merci.»

 

Pour plus de compréhension, (et mieux me connaître), je vous invite à consulter les trois liens qui

présentent mon historique :

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,qui-est-galdar,174818.html

 

L'historique des Runes:

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,a-propos-des-runes,174835.html

 

Ainsi que mon expérience ésotérique vécue dans leur univers, et que je vis toujours:

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,yoga-runique,174858.html

 

Afin de vous familiariser avec leur paysage, ceci en vue d'une méditation plus empathique, je vous

présente régulièrement le «portrait intérieur» de chaque Rune.

Je nous souhaite un bon cheminement ensemble,

 

Galdar

 

 

Mannaz, Rune à laquelle nous nous adressons pour une durée de 15 jours, assure donc une

régence allant du 14 avril à 7h jusqu'au 29 avril à 12h

 

Premier cycle :

Installe-toi à ta convenance, face à l'Est-Sud, dans la solitude et le silence.

 

Trace la Rune au feutre rouge (couleur de base des Runes) sur un carton blanc, ceci pour faciliter ta

visualisation. (Ou utilise celle présentée).

 

Contemple-la avec empathie. Un instant. Un bonne minute. Ensuite, ferme les yeux : Tu devrais la

voir en vert (couleur complémentaire), si tu choisis celle que tu traces en rouge.

 

Continue à la visualiser/imaginer et chuchote au moins 3 fois, sur un ton bas :

 

mmmmmmmaaaaaaaaaaaa-mmmmmmmaaaaaaaaaaaannnnnnnaaaaaaaazzzzzzzz

 

(Le fait de prononcer le nom de la Rune en « syllabes progressives » est une sorte d'appel).

 

Ensuite:

 

« mmmmmuuuuuuunnn- mmmmmmaaaaaaannn - mmmmmmiiiiiiinnnn - mmmmmmmeeeeeeennn - mmmmmmmoooooonnnn - mmmmmmoooooonnn - mmmmmmeeeeeeennnn - mmmmmmmiiiiiiinnnnnn - mmmmmmmaaaaaaannnnnn - mmmmmmmmuuuuuuunnnnnnn»,.

 

(Ce sont les correspondances planétaires des voyelles qui sont ainsi sollicitées: u=jupiter, a=lune,

i=soleil, e=vénus et mercure, o=saturne et mars)

 

Deuxième cycle :

Tu reprends le même procédé indiqué ci-dessus pour passer ensuite à la gestuelle

 

Posture manuelle à effectuer près du visage à hauteur d'entre les sourcils :

 

Les index des deux mains s'entrecroisent de façon à former une croix en X, les pouces sont posés sur les index et les autres doigts sont repliés.

 

Effets :

Chasser les périls, se portéger, donner l'inspiration, capter la sagesse, éveiller l'esprit, la puissance lumineuse et créatrice, augmentation du bien-être, améliorer la mémoire, nettoyer tout ce qui est négatif.

 

Ensuite :

 

« Je te présente mes salutations runiques Rune Mannaz, ainsi qu'à tes énergies runiques qui coulent en moi. »

(chuchote ainsi: jjjeeee teeee prrréééssssenenenenteeeee...) en visualisant l'image d'un faisceau

lumineux de petites Runes Mannaz qui vient du cosmos et pénètre par le hvel (ou chakra couronne) et s'écoule en ton être pour s'y épandre.

 

Ensuite, en visualisant l'action:

« qui travaille en moi pour développer en moi ton pouvoir runique, Rune Mannaz »

 

Ensuite, toujours en visualisant l'action:

« qui travaille à travers moi pour m'entourer de ton pouvoir runique, Rune Mannaz. »

 

Continue à te recueillir dans la Rune et ta visualisation. Visualise-la, toujours les yeux fermés, face

à toi, s'approcher, un peu comme si tu voulais entrer à l'intérieur d'elle...

 

Demeure un instant en l'état. En maintenant ta concentration empathique sur Mannaz , demeure en état intérieur de réceptivité, cinq minutes environ la première fois. Ensuite, lors des prochaines

connections, tu pourra prolonger progressivement ce temps.

 

Troisième cycle, qui reprend les deux premiers pour continuer avec le Stadhagaldr :

 

Stadha de Isa:

 

Place-toi debout, tes bras et tes mains plaqués contre contre corps. Ensuite, lève tes deux bras

étendus au-dessus de la tête, paumes face à face.

 

Demeure ainsi quelques secondes, puis effectue la posture de Mannaz :

 

Stadha de Mannaz :

Première semaine :

Tiens-toi debout, les jambes jointes, lève les bras, puis baisse les avant-bras en les croisant devant le visage.

 

Deuxième semaine :

Droit, les jambes jointes, croise les bras sur la poitrine, comme une momie égyptienne. Les mains doivent toucher les épaules.

  

 

Bénéfices de Mannaz :

 

Mannaz aide à purifier le cœur, aussi à appeler sa part divine, élargir son champ de conscience, trouver la paix intérieure, être soi, être vrai, chercher une vérité, visiter d’autres lieux, améliorer ses rapports avec l’entourage.

 

Energie : 

Mannaz a des énergies puissantes, elle est la Rune de la conscience matérialisée et mène à l’éveil de notre part divine. Elle met aussi en évidence que nous sommes des chercheurs. Elle incite à la réflexion sur sa position, à être vrai et ne pas ignorer la vérité et mène à des changements intérieurs profonds.

 

Demeure un instant ainsi …..

 

Ensuite, pour conclure, tu chuchotes :

mmmmmmmaaaaaaaaaaaa-mmmmmmmaaaaaaaaaaaannnnnnnaaaaaaaazzzzzzzz

 

Puis:

 

« Merci à toi, Rune Mannaz »Tu peux à présent ouvrir les yeux et défaire lentement ta posture.

 

 

Portrait de Mannaz:

 

1-Plan Cosmique:

La conséquence naturelle de l'oscillation en EHWAZ est l'harmonie en MANNAZ. En cette Rune, les pôles ont fini par s'harmoniser pleinement pour donner naissance à l'Humain sur le plan cosmique, (que l'on pourrait comparer au « Réalisé » du Bouddhisme ou à « l'Adam Kadmon » de la Qabalah). 

MANNAZ est l'Humain, mais ce n'est plus l'humain sur le plan habituel et commun, c'est l'humanité entière sur le plan des archétypes les plus élevés. MANNAZ est le prototype humain sur le plan cosmique, ce prototype se manifeste périodiquement en certains individus, mais il est appelé à se manifester en l'humanité toute entière. En elle, le divin et le terrestre se sont unis pour l'éternité.

MANNAZ est donc un pont entre le monde actuel et le monde futur, elle est l'espérance d'une plus large réalisation, et les qualités les plus positives de l'humain lui sont associées.


2-Plan humain:

Il arrive un moment où l'on expérimente un instant de totale harmonie, même fugitif, ce moment est une incursion de l'absolu dans l'actuel - il faut le sauvegarder. A ce stade, on arrive au sentiment d'une certaine complétude, d'un certain aboutissement après des luttes, on se sent plus complet, plus entier.

C’est la synthèse des intelligences intuitive et rationnelle fonctionnant en harmonie, et capable dès lors d’informer le soi intégral et divin de l’humain.

Dans ce monde de mouvance, il serait sage de conserver à l'esprit qu'il existe une humanité réalisée sur un autre plan. cet état de réalisation, nous pouvons fugitivement le capter à chaque fois que nous installons en nous le pouvoir d'harmonie et de conciliation d'une façon authentique et sincère.

Cette Rune représente la tolérance, la relation à l'autre, l'amitié, l'effort coopératif, la justesse, la justice teintée d'empathie, des attitudes justes et anti-discriminatoires, de l'ouverture aux perspectives des autres, du compromis positif, de l'acceptation des opinions divergentes...de tout ce qui met en valeur la diversité de l'humanité.

 

 

 

Voici le poèmes attribué à Mannaz :

 

Poème Anglo-Saxon :

 

Man byþ on myrgþe his magan leof.

Sceal ðeah anra gehwylc oðrum swican.

For ðam drihtne wyle dome sine 

Þæt earme flæsc eorþan betæcan.

 

L’homme joyeux est cher à ses proches,

pourtant il doit abandonner sa dépouille,

selon le décret des Puissances,

la chair fragile à la terre.

 

Mannaz signifie l’homme dans le sens de l’être humain, soit l’homme et la femme. Elle est l’union des deux polarités, une union sacrée et fondatrice appelée à créer. C’est le partage de la nature humaine entre chaque individu. Mannaz indique que l’homme est un membre d’une famille, mais à l’instant du voyage ultime, il est seul. L’humain est distingué des animaux par l’intelligence, la créativité et les facultés mentales.

 

Poème Norvégien :

 

Madr er moldar auki;

mikil er græip á hauki.

 

L’homme est un surcroît de poussière,

Grande la serre du faucon.

 

Mannaz est très claire en indiquant ici que l’humain n’est qu’un surcroit de poussière, autrement dit qu’il n’est pas grand-chose, il se laisse vite attraper par le destin, dans les évènements et le parcours de la vie. Le destin et sa loi sont fixés dans le cycle de la vie auquel l’homme ne peut pas y échapper, même s’il peut être maitre de son destin en le prenant en main dans les domaines de la vie.

 

Poème Islandais :

 

Madr er manns gaman

og moldar auki

og skipa skreytir.

 

L’humain est la joie de l‘humain

et un surcroît de poussière

Et un ornement du navire.

 

Mannaz revient ici sur le même sujet, qu’il n’est pas grand-chose, elle dénote que l’humain ne peut que se satisfaire par l’humain. L’ornement du navire est celui qui conduira les forces du chaos à la fin des temps, au Ragnarök. Ce navire est fait des ongles des morts, c’est pourquoi il faut les couper pour ne pas faire agrandir le navire. Cette image démontre bien que dans certaines circonstances, on ne peut pas échapper au destin et ses caprices.

 

La parole de Mannaz :

 

"Je suis la Rune de l'humain, celle de l'éveillé et de l'humain-dieu.

A travers moi, tu apprends la multiplication par les flux runiques

vivants dans le Multivers."

 

 

Please publish modules in offcanvas position.