STADHAGALDR DE LA RUNE URUZ

Galdar mercredi 17 juillet 2013 12:40

URUZ
 
STADHAGALDR DE LA RUNE URUZ




Salutations à toutes et tous !

Nous prenons connaissance, aujourd'hui, avec les trois cycles d'initiation.

Le premier cycle consiste à prononcer le nom de la Rune et se concentrer sur elle en la visualisant pour se placer en symbiose avec elle.




Lors du second cycle s'ajoute la posture manuelle, le Hönstadhagaldr, qui imite le glyphe de la Rune en question.




Dans le troisième cycle, s'ajoute la posture corporelle, le Stadhagaldr, dont la première phase imite la Rune Isa, laquelle est la base de départ de tout Stadha  pour transiter , ensuite, vers le Stadha de la Rune concernée.

Cette pratique régulière informe la conscience de divers enrichissements conduits par les vibrations ressenties réellement gagner tout le corps.




Cette pratique méditative régulière et patiente procure, progressivement, une transmutation de la conscience, dans le sens, par exemples, où celle-ci doit s'éveiller progressivement plus en embrassant un champ de vision de plus en plus vaste, (permettant une lecture plus lucide et exhaustive des événements quotidiens de même qu'environnant, lecture qui s'avère en même temps « active » en quelque sorte) ainsi qu'une protection appréciable.




Les doigts placés différemment à chaque séance servent d'antennes pour, accompagnés de la prononciation ainsi que de la visualisation, capter (à la façon d'une antenne de radio qui se connecte sur les diverses stations dont les ondes existent dans l'atmosphère), les Énergies cosmiques relatives à chaque glyphe/Rune. Le corps, qui imite la Rune, développe, de par cette union, plus intensément ces bénéfices.

Je me permets de partager avec vous un témoignage sur l'efficacité des Runes que j'ai reçu ici : http://talismans.e-monsite.com/rubrique,yoga-occidental-3,175132.html

« 1. combe - Le 04/09/2011 à 14:41

bonjour, Merci énormément pour cette explication. j'ai découvert les runes il y a un an maintenant. Je les avais vu dans une vision de cérémonie chamanique au Pérou il y a deux ans alors que je ne les connaissais pas. Depuis que je sais qui elles sont , elles m'ont changé la vie. Je les ai étudié avec des livres reprenant les textes de l'Edda. depuis que je connais leur sens, je m'en imprègne en "méditant" sur chacune d'elle , guidé par mon intuition.Votre témoignage me montre que j'ai bien fait d'aller doucement.Je vais pouvoir passer à la seconde étape du chant et des positions des mains.votre site me parle et m'apporte énormément, je le garde parmi mes favoris.j'ai 40 ans, et ma vie bascule depuis que je "fréquente" le Futhark. Je fais aussi des diètes d'arbres européens depuis peu, et le Frêne m'a invité à persévérer dans cette direction.Vous êtes un messager.Merci. » 

Pour plus de compréhension, (et mieux me connaître), je vous invite à consulter les trois liens qui présentent mon historique :

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,qui-est-galdar,174818.html

L'historique des Runes:

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,a-propos-des-runes,174835.html

Ainsi que mon expérience ésotérique vécue dans leur univers, et que je vis toujours: 

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,yoga-runique,174858.html

Afin de vous familiariser avec leur paysage, ceci en vue d'une méditation plus empathique, je vous présente régulièrement le « portrait intérieur» de chaque Rune.

Je nous souhaite un bon cheminement ensemble,

Galdar

Premier cycle :




Uruz, Rune à laquelle nous nous adressons pour une durée de 15 jours, assure donc une régence allant du 14 juillet à 8h jusqu'au 29 juillet à 14h 

Installe-toi à ta convenance, face au Sud-Ouest, dans la solitude et le silence.

Trace la Rune au feutre rouge (couleur de base des Runes) sur un carton blanc, ceci pour faciliter ta visualisation. (Ou utilise celle présentée).

Contemple-la avec empathie. Un instant. Un bonne minute. Ensuite, ferme les yeux : Tu devrais la voir en vert (couleur complémentaire), si tu choisis celle que tu traces en rouge.

Continue à la visualiser/imaginer et chuchote au moins 3 fois, sur un ton est plutôt bas, sur un ton grave son nom en te concentrant:

« ououou - ououououououourrrrrrrrrouououzzzzzzzzzzzz ».

 (Le fait de prononcer le nom de la Rune en « syllabes progressives » est une sorte d'appel). 

Ensuite:

« (en inspir) uuuuuuurrrrrrrrrrr – (en expir) aaaaaaarrrrrrrrrr – (en inspir) iiiiiiirrrrrrrrrrrrr - eeeeeeerrrrrrrrrrrr– (en expir) oooooorrrrrrrrrrrrrr- (en inspir) oooooorrrrrrrrrrrrrrrr - (en expir) eeeeeeerrrrrrrrrrrrr - (en inspir) iiiiiiirrrrrrrrrrrrrrrr - (en expir) aaaaaaarrrrrrrrrrrrrr – (en inspir) uuuuuuurrrrrrrrrrrrrr », toujours sur un ton est plutôt bas, sur un ton grave.

(Je rappelle que ce sont ici les correspondances planétaires des voyelles qui sont ainsi sollicitées: u=jupiter, a=lune, i=soleil, e=vénus et mercure, o=saturne et mars)




Maintiens en toi le ressenti obtenu durant environ cinq minutes, délai que tu pourras prolonger chaque jour, selon ton intuition, puis, lentement tu ouvres les yeux et reprends contact avec ton environnement.




Deuxième cycle :




Tu reprends le même procédé indiqué ci-dessus pour passer ensuite à la gestuelle :




Posture manuelle à effectuer près du visage à hauteur d'entre les sourcils :

Ta main est tournée vers le bas, les doigts sont tendus vers le bas en formant la rune avec l'index et le pouce.

Ensuite, toujours sur un ton est plutôt bas, sur un ton grave :

« Je te présente mes salutations runiques Rune Uruz, ainsi qu'à tes énergies runiques qui coulent en moi. »

(chuchote ainsi: jjjeeee teeee prrréééssssenenenenteeeee...) en visualisant l'image d'un faisceau lumineux de petites Runes Uruz qui vient du cosmos et pénètre par le hvel (ou chakra couronne) et s'écoule en ton être pour s'y épandre. 

Ensuite, en visualisant l'action:

« qui travaille en moi pour développer en moi ton pouvoir runique, Rune Uruz » 

Ensuite, toujours en visualisant l'action:

« qui travaille à travers moi pour m'entourer de ton pouvoir runique, Rune Uruz. » 

Continue à te recueillir dans la Rune et ta visualisation. Visualise-la, toujours les yeux fermés, face à toi, s'approcher, un peu comme si tu voulais entrer à l'intérieur d'elle...

Demeure un instant en l'état. En maintenant ta concentration empathique sur Uruz, demeure en état intérieur de réceptivité, cinq minutes environ la première fois. Ensuite, lors des prochaines connections, tu pourra prolonger progressivement ce temps.




Troisième cycle, qui reprend les deux premiers pour continuer avec le Stadhagaldr :

A présent, Commence par la posture de départ, celle de Isa, car une de ses correspondances est l'ego (le moi)

Stadha de Isa:

Place-toi debout, tes bras et tes mains plaqués contre contre corps. Ensuite, lève tes deux bras étendus au-dessus de la tête, paumes face à face.

Demeure ainsi quelques secondes, puis effectue la posture de Uruz :

Stadha de Uruz :

Écarte les jambes, tends tes bras et baisse-toi de façon à former un pont avec ton corps, le dos est un peu arrondi, la tête est vers le bas, les bras sont tendus vers le bas et les paumes des mains vers le sol. Ne prolonge pas trop cette posture et surtout ne fais aucune rétention des énergies.

Imagine, à présent, la couleur vert clair qui inonde ton système nerveux central, ton appareil digestif, ta colonne vertébrale, ton appareil respiratoire, ton ouïe et tes organes sexuels.

Bénéfices de Uruz :

Uruz influe sur le système nerveux central, l'appareil digestif, la colonne vertébrale, l'appareil respiratoire, l'ouïe et les organes sexuels.

Uruz influe sur notre assurance, notre confiance dans la vie par la continuité. Nous devenons attentifs aux signaux de notre corps pour éviter la maladie. Uruz nous fait réaliser que nous faisons partie de la nature et que nous puisons ses forces.

Demeure un instant ainsi …..

Ensuite, pour conclure, tu chuchotes toujours sur un ton bas, en poursuivant sur un ton plus élevé :

« ououououououou - ouououououourrrrrououououzzzzzzzzzzz».

Puis:

« Merci à toi, Rune Uruz »

Tu peux à présent ouvrir les yeux et défaire lentement ta posture. 

Portrait de Fehu:

Plan Cosmique:

Uruz est l'Énergie non manifestée elle-même, à partir de laquelle la « Glace cosmique » fut originellement formée, deuxième élément après le Feu pour « l'équilibrer ».

Il est d'ailleurs à noter que la température du « Vide » Cosmique est glaciale, alors que celle des Éléments créatifs est brûlante.

Cette Énergie modèle les archétypes de l'Ordre Primordial menant à la mise en forme « finale » du Monde des Manifestations, définissant ainsi l'origine et la destinée de toute chose.

En quelque, l'ADN cosmique dont les fameuses quatre lettres « A, C, G, T » paraissent nous dire, en extrapolant un peu:

A-Ansuz (le Verbe), C-Kenaz (éclaire), G-Gebo (et donne), T-Tiwaz (de Soi).

Plan humain:

A l'image de ce macrocosme, Uruz présente les archétypes de la formation du soi, composite de tous les aspects interactifs du complexe psychosomatique.

Un face à face avec Uruz conduit vers un enseignement d'une sagesse relative à chacun(e), issue de l'Ordre Primordial précité.

Divinités correspondantes :

Thor et Urd, la Norne qui gouverne le passé

Elément :

terre

Polarité :

mâle

Arbre :

bouleau argenté (betula pendula)

Herbe :

lichen appelé mousse d’Islande (cetraria islandica)

Huile essentielle :

mousse du chêne

Son :

u (ou devant une consonne)

Situation du Hvel :

Le périnée

Voici les poèmes attribués à Fehu :

Poème Anglo-Saxon :  

Ur byþ anmod and oferhyrned,     

Felafrecne deor, feohteþ mid hornum

Mære morstapa; þæt is modig wuht.

L’auroch est puissant et bien encorné,

un animal féroce qui combat avec ses cornes,

vagabond dans la lande, c’est un animal courageux.

Uruz est ici l’aurochs, ce bovin primitif qui est disparu de nos jours. Uruz détient la force physique de l’aurochs, l’endurance et le courage. Elle indique la liberté dans la direction que l’on a choisie, traversant avec force et détermination les embûches et les obstacles. Elle est le défi qui mène au changement. Uruz est la force de la santé et de la résistance. Elle est aussi la force spirituelle.

Poème Norvégien :

Urr er af illu jarne;

 opt løypr ræinn á hjarne. 

La scorie vient du mauvais fer;

Le renne court souvent sur la neige glacée.

Uruz parle ici des résidus, autrement dit des conséquences des actes, elle est l’action accomplie et la récompense que cela peut engendrer. Uruz démontre la difficulté d’un parcours, une sorte de sacrifice consenti et sa récompense. Elle montre l’effort donné pour accomplir quelque-chose et qui sera récompensé. Elle dénote l’origine, la base d’un départ menant à un changement créatif, une sorte de transformation.

Poème Islandais :

 Ur er skýja grátr

og skára þverrir 

 og hirðis hatr.   

La bruine, c’est les pleurs des nuages, 

l’adversaire de la fenaison

Et la haine du berger.

Uruz représente la bruine, la pluie symbolisant ici le pouvoir fondamental de la virilité : sa forme symbolise entre autre la corne lunaire qui harmonise l’équilibre des polarités. Uruz a ici un aspect de fécondité, la Terre-Mère qui fait croître toute chose par la semence du Père-Ciel. Sur un autre plan, Uruz parle de la transformation inattendue, comme les intempéries qui bouleverse les plantations. Elle peut dénoter un aspect conflictuel et l’insatisfaction.   

La parole de Uruz :

"Je suis la rune des guérisseurs, je soigne les blessures et les douleurs.

Je suis l'origine de toute chose, le temps originel, la Mère primitive et l'éternel.

Si tu me comprends, tu connaîtras le sens de la vie. "




Please publish modules in offcanvas position.