SYNTHESE DU STADHAGALDR DE FEHU

Galdar mercredi 3 juillet 2013 17:33

 
STADHAGALDR DE LA RUNE FEHU

Salutations à toutes et tous !

Nous prenons connaissance, aujourd'hui, avec les trois cycles d'initiation.

Le premier cycle consiste à prononcer le nom de la Rune et se concentrer sur elle en la visualisant pour se placer en symbiose avec elle.




Lors du second cycle s'ajoute la posture manuelle, le Hönstadhagaldr, qui imite le glyphe de la Rune en question.




Dans le troisième cycle, s'ajoute la posture corporelle, le Stadhagaldr, dont la première phase imite la Rune Isa, laquelle est la base de départ de tout Stadha  pour transiter , ensuite, vers le Stadha de la Rune concernée.

Cette pratique régulière informe la conscience de divers enrichissements conduits par les vibrations ressenties réellement gagner tout le corps.




Cette pratique méditative régulière et patiente procure, progressivement, une transmutation de la conscience, dans le sens, par exemples, où celle-ci doit s'éveiller progressivement plus en embrassant un champ de vision de plus en plus vaste, (permettant une lecture plus lucide et exhaustive des événements quotidiens de même qu'environnant, lecture qui s'avère en même temps « active » en quelque sorte) ainsi qu'une protection appréciable.




Les doigts placés différemment à chaque séance servent d'antennes pour, accompagnés de la prononciation ainsi que de la visualisation, capter (à la façon d'une antenne de radio qui se connecte sur les diverses stations dont les ondes existent dans l'atmosphère), les Énergies cosmiques relatives à chaque glyphe/Rune. Le corps, qui imite la Rune, développe, de par cette union, plus intensément ces bénéfices.




Je me permets de transmettre un témoignage sur l'efficacité des Runes que j'ai reçu ici : http://talismans.e-monsite.com/rubrique,yoga-occidental-3,175132.html

« 1. combe - Le 04/09/2011 à 14:41

bonjour, Merci énormément pour cette explication. j'ai découvert les runes il y a un an maintenant. Je les avais vu dans une vision de cérémonie chamanique au Pérou il y a deux ans alors que je ne les connaissais pas. Depuis que je sais qui elles sont , elles m'ont changé la vie. Je les ai étudié avec des livres reprenant les textes de l'Edda. depuis que je connais leur sens, je m'en imprègne en "méditant" sur chacune d'elle , guidé par mon intuition.Votre témoignage me montre que j'ai bien fait d'aller doucement.Je vais pouvoir passer à la seconde étape du chant et des positions des mains.votre site me parle et m'apporte énormément, je le garde parmi mes favoris.j'ai 40 ans, et ma vie bascule depuis que je "fréquente" le Futhark. Je fais aussi des diètes d'arbres européens depuis peu, et le Frêne m'a invité à persévérer dans cette direction.Vous êtes un messager.Merci. » 

Pour plus de compréhension, (et mieux me connaître), voici trois liens qui présentent mon historique :

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,qui-est-galdar,174818.html

L'historique des Runes:

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,a-propos-des-runes,174835.html

Ainsi que mon expérience ésotérique vécue dans leur univers, et que je vis toujours: 

http://talismans.e-monsite.com/rubrique,yoga-runique,174858.html




Afin de se familiariser avec leur paysage, ceci en vue d'une méditation plus empathique, je présente régulièrement le « portrait intérieur» de chaque Rune.

Je nous souhaite un bon cheminement ensemble,

Galdar

 Premier cycle :

Fehu, Rune à laquelle nous nous adressons pour une durée de 15 jours, assure donc une régence allant du 29 juin à 3h jusqu'au 14 juillet à 8h 

Installe-toi à ta convenance, face au Sud, dans la solitude et le silence.

Trace la Rune au feutre rouge (couleur de base des Runes) sur un carton blanc, ceci pour faciliter ta visualisation. (Ou utilise celle présentée).

Contemple-la avec empathie. Un instant. Un bonne minute. Ensuite, ferme les yeux : Tu devrais la voir en vert (couleur complémentaire), si tu choisis celle que tu traces en rouge.

Continue à la visualiser/imaginer et chuchote au moins 3 fois, sur un ton bas, en poursuivant sur un ton plus élevé son nom en te concentrant:

« fffffffffffèèèèèèèè - fffffffffèèèèèèèèèouououououououou».

 (Le fait de prononcer le nom de la Rune en « syllabes progressives » est une sorte d'appel). 

* Ensuite:

« (en inspir) ffffffffuuuuuuu – (en expir) ffffffffaaaaaaa – (en inspir) ffffffffffiiiiiii - (en expir) ffffffffeeeeeee– (en inspir) fffffffffffoooooo- (en expir) ffffffffffoooooo - (en inspir) fffffffffeeeeeee - (en expir) fffffffiiiiiii - (en inspir) ffffffffaaaaaaa– (en expir) ffffffffuuuuuuu », toujours sur un ton bas, en poursuivant sur un ton plus élevé .

(Je rappelle que ce sont ici les correspondances planétaires des voyelles qui sont ainsi sollicitées: u=jupiter, a=lune, i=soleil, e=vénus et mercure, o=saturne et mars)




Maintiens en toi le ressenti obtenu durant environ cinq minutes, délai que tu pourras prolonger chaque jour, selon ton intuition, puis, lentement tu ouvres les yeux et reprends contact avec ton environnement.

Deuxième cycle :




Tu reprends le même procédé indiqué ci-dessus pour passer ensuite à la gestuelle :




Posture manuelle à effectuer près du visage à hauteur d'entre les sourcils :

Pouce et annulaire rapprochés, majeur et auriculaire dirigés vers le haut..

Ensuite, toujours sur un ton bas, en poursuivant sur un ton plus élevé :

« Je te présente mes salutations runiques Rune Fehu, ainsi qu'à tes énergies runiques qui coulent en moi. »

(chuchote ainsi: jjjeeee teeee prrréééssssenenenenteeeee...) en visualisant l'image d'un faisceau lumineux de petites Runes Fehu qui vient du cosmos et pénètre par le hvel (ou chakra couronne) et s'écoule en ton être pour s'y épandre. 

Ensuite, en visualisant l'action:

« qui travaille en moi pour développer en moi ta puissance runique, Rune Fehu » 

Ensuite, toujours en visualisant l'action:

« qui travaille à travers moi pour m'entourer de ton puissance runique, Rune Fehu. » 

Continue à te recueillir dans la Rune et ta visualisation. Visualise-la, toujours les yeux fermés, face à toi, s'approcher, un peu comme si tu voulais entrer à l'intérieur d'elle...

Demeure un instant en l'état. En maintenant ta concentration empathique sur Fehu, demeure en état intérieur de réceptivité, cinq minutes environ la première fois. Ensuite, lors des prochaines connections, tu pourra prolonger progressivement ce temps.




Troisième cycle, qui reprend les deux premiers pour continuer avec le Stadhagaldr :

Commence par la posture de départ, celle de Isa, car une de ses correspondances est l'ego (le moi)

Stadha de Isa:

Place-toi debout, tes bras et tes mains plaqués contre contre corps. Ensuite, lève tes deux bras étendus au-dessus de la tête, paumes face à face.

Demeure ainsi quelques secondes, puis effectue la posture de Fehu :

Stadha de Fehu :

Debout, les talons joints, monte les bras devant toi, les paumes des mains sont dirigées vers le haut, le bras gauche est plus haut que le bras droit. Afin d'éliminer les tensions, balance-toi un peu. Concentrez-toi sur Fehu pour ressentir les énergies de la Rune.

Imagine, à présent, la couleur pourpre qui inonde ton cœur et accompagne toute la circulation de ton sang dans ton corps.

Bénéfices de Fehu :

Elle agit sur le cœur, active et fortifie le système sanguin, dissout les blocages du système nerveux central, la colonne vertébrale, les épaules et la région des bras, sur les problèmes de peaux, les maux de tête et de dos, les rhumatismes et le système immunitaire.

Elle permet de gagner du calme, de l'harmonie, de l'équilibre, tout en activant et fortifiant les énergies créatives propres à rendre mûr(e) et libre d'agir

Fehu aide à augmenter la conscience. Elle procure également la Force de progression dans la vie.

Demeure un instant ainsi …..

* Ensuite, pour conclure, tu chuchotes toujours sur un ton bas, en poursuivant sur un ton plus élevé :

« ffffffffféééééééééé - fffffffffffféééééééououououououou».

* Puis:

« Merci à toi, Rune Fehu »

Tu peux à présent ouvrir les yeux et défaire lentement ta posture. 

Portrait de Fehu:

Plan Cosmique:

Sans entrer dans le vaste champ de la Théogonie/Cosmogonie, ni employer les termes habituels émanant du Vieux Norrois, nous dirons simplement que cette première Rune représente la grande Énergie Primordiale du mouvement d'expansion dans tous les univers, tant parallèles que « hiérarchiques ».

Puissance ignifuge, elle émane elle-même de la source du Feu cosmique, d'où provient le Monde des Manifestations.

Nous pourrions dire que l'Énergie de Fehu est l'extension/pouvoir dynamique et omniprésente de cette Source.

Cette extension participe à la création du Manifesté, mais aussi à sa destruction, assurant ainsi la grande Impermanence,condition de toute évolution, de l'éternel devenir.

Plan humain:

Puisque Fehu gouverne l'alternance construction/destruction, il est préférable de la fréquenter dans une gestion de prudence.

Elle favorise la descente en soi-même pour en sublimer les aspects sombres, ou considérés comme tels, transmutation propre à une évolution créatrice.

L'éthique que préconise Fehu est la transmission de la réception, matérielle comme spirituelle, sous peine de sclérose du soi.

Signification du nom :

Finance, pouvoir

Signification graphique :

Cornes de bovin, (être debout, mains tendues pour émettre/recevoir)

Divinités correspondantes :

Frey et Freya

Eléments :

Feu et terre

Polarité :

Femelle

Arbre :

Le sureau (sambucus nigra)

Herbe :

Ortie brûlante (urtica diolca)

Huile essentielle :

Menthe verte

Son :

f

Situation du Hvel (Tchakra) :

Le rocher crânien.

Voici les poèmes attribués à Fehu :

Poème Anglo-Saxon : 

Feoh byþ frofur fira gehwylcum.    

Sceal ðeah manna gehwylcum miclun hyt dælan,  

Gif hi wile for ðrihtne domes hleotan.   

La richesse est un réconfort pour tout homme,

 pourtant chacun doit savoir partager généreusement

si on veut gagner l’estime des Puissances.

Fehu parle ici de la richesse, des biens que l’on possède, ceux qui sont mobiles, que l’on peut déplacer. Fehu est le cheptel, le troupeau qui était une source de richesse. Mais le troupeau, il faut l’entretenir, être attentif envers celui-ci pour en recevoir une récompense par le travail fourni, c’est là une marque de générosité qui est récompensée. Fehu ne parle pas de fortune facile, mais du développement de la richesse par l’énergie et le labeur. Elle fait preuve de générosité, du confort et du bien-être matériel. Fehu est l’enrichissement par l’expérience, le travail, mais elle est aussi l’enrichissement spirituel.

Poème Norvégien :

Fé vældr frænda róge;

Føðesk ulfr í skóge.

L’argent est une discorde entre les proches ;

Le loup grandit dans la forêt.

Fehu est ici la Rune l’argent et ce que cela peut apporter. Ici, les choses sont très claires, l’argent peut apporter de la discorde entre les proches, le plus souvent en famille, l’argent est, quoiqu’il en soit, un sujet épineux dans une conversation, que ce soit en famille ou avec des amis. Le conflit peut se provoquer par un héritage, un legs, Fehu met en garde contre l’escroquerie ou l’abus de confiance, car qu’est-ce que l’homme ne ferait pas pour de l’argent !  

Poème Islandais :  

Fé er frænda róg

og  flæðar viti

og  grafseiðs gata.

L’argent est la discorde entre les proches,

le feu de la mer

Et le chemin du serpent.

Fehu parle aussi de l’argent et de la discorde ; elle parle surtout de la valeur et son symbole pur qui est celui de l’abondance et du bien-être part l’argent que l’on gagne grâce au travail et aux efforts que l’on fourni et qui sont récompensé, mais il faut aussi donner, comme la taxe ou les impôts. L’argent peut rendre aveugle et faire suivre un chemin trompeur.

La parole de Fehu :

"J'ai le pouvoir de t'aider dans la maladie, les soucis et les douleurs. Mais songes-tu parfois à ta fin ?

Je suis la Rune du feu originel qui, dans l'amour, agit comme une force créatrice.

Tu es livré à toi-même et tu fais pourtant partie du tout ! "
 
 

Please publish modules in offcanvas position.