• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

6 minutes de lecture (1138 mots)

Être un Ninja de la vie, c’est cool et efficace

Être un Ninja de la vie, c’est cool et efficace

Allez, c’est parti !

Être un Ninja de la vie, cela inclut des responsabilités de deux types.

D’abord chercher et définir ce que l’on veut faire de sa vie. C’est primordial pour avoir une existence où il y a plus de hauts que de bas, plus d’optimisme que de résignation, plus de grains de folie que de monotonie et c’est ce que nous faisons pendant chaque challenge Cloudbraining.

Mais, l’autre devoir du ou de la Ninja de la vie, c’est de balayer devant sa porte. C’est bien beau d’avoir les yeux fixés sur l’horizon de sa future vie formidable-heureuse-épanouie-efficace-riche mais avant ça, il s’agit d’écarter les petits obstacles qui empêchent d’avancer, car ils nous font trébucher et nous empêchent d’atteindre ou d’aller vers nos plus grands buts.

Ça peut paraitre futile mais ça ne l’est pas.

Prenez l’exemple de quelqu’un qui veuille atteindre un but, quel qu’il soit mais qui chez lui possède une armoire complètement désorganisée, mal rangée, où on ne retrouve rien (quand on en a besoin). Vous me direz quel rapport avec la réussite de son grand but ?

Aucun ! Sauf que, tous les jours, tous les soirs, tous les matins, cette personne passe et repasse devant cette armoire où les vêtements s’entassent pêle-mêle. La conséquence ? Nous vivons avec quelque chose de très puissant en nous, quelque chose qui a bien plus de pouvoir que nous ne le pensons.


L’inconscient

Cet inconscient enregistre ces images de fouillis, telles quelles, encore et encore. Il finit par croire que c’est la norme (c’est d’ailleurs pour ça qu’on vient à aimer cette armoire comme ça !), et fera tout pour reproduire ce schéma dans d’autres domaines.

Alors oui, vous allez me dire : “Je suis plus fort que mon inconscient et par ma seule volonté je peux changer les choses !”, et moi je vous réponds, faites le test. Je ne doute pas que sur une ou deux semaines vous puissiez tenir vos grands objectifs, tout en gardant votre armoire en forme de salade niçoise.

Mais attendez la troisième semaine et, sans même que vous ne le remarquiez, de petites fissures apparaitront. Un papier oublié pour votre projet. Un rendez-vous manqué. Un “j’ai pas le temps !” un peu agacé face à une nouvelle tâche.

Au bout d’un à deux mois, vous serez de retour au point de départ, sans même savoir pourquoi. Sans doute que votre plan pour votre grand objectif était solide mais le danger est venu de là où ne vous l’attendiez pas. De vous-même. :)

Attention, c’est juste un exemple et je ne suis pas en train de vous encourager à devenir un maniaque du rangement ou d’autre chose.

Pour prendre un autre exemple, les moines du bouddhisme zen forcent le respect par leur capacité à méditer, développée sur de nombreuses années. Ce que l’on sait moins, et je l’ai vu de mes propres yeux, c’est qu’ils passent une grande partie de leur journée à faire du nettoyage, à laver la vaisselle ou à cultiver la terre. Leur grand but est soutenu par une hygiène de vie irréprochable.

Nous, nous n’en sommes pas là (nous sommes des Ninjas, après tout !) mais les petits blocages de la vie quotidienne obstruent notre chemin vers nos buts les plus nobles.


Le choix

J’ai pris l’exemple d’une armoire mal rangée mais c’est à vous de définir, ce qui dans votre environnement :

1 – vous enquiquine sérieusement
2 – Est solvable en 7 jours

Et vous allez être surpris par le nombre de petites nuisances qui sont tout autour de vous ! Je suis presque certain que, sans bouger, là maintenant, si vous êtes chez vous, en levant les yeux de votre ordinateur et en jetant un coup d’œil circulaire autour de vous, vous allez trouver quelque chose. Ou penser à quelque chose.

Mais le but de ce mini-CB n’est pas seulement d’éclaircir le chemin mais c’est aussi, pour certain(e)s d’entre vous, de vous redonner confiance. :)

Je vous disais, en article de présentation, que souvent, on finit par se décourager après de multiples échecs (qui n’en sont pas mais c’est une autre histoire) alors, pour retrouver sa confiance, débuter par un mini-but est un excellent moyen de “cultiver” sa confiance en soi.

Encore une fois choisissez autour de vous, regardez parmi vos envies récentes quelque chose qui puisse être réglé en une septaine de jours.


La stratégie

Un ou une Ninja de la vie possède une arme mystérieuse, uniquement révélée sous le sceau du secret : la méthode sashimi (Tada !)

Qu’est-ce que c’est ?

Ben… c’est secret donc je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant… mais promis, chaque jour, pendant les 7 jours du mini-CB, je vous révélerai une facette de cette arme psychologique qui a traversé les âges et que j’ai découverte pendant que je vivais au Japon.

Mais d’abord, il faut jurer, de ne rien dire à personne d’accord ?…

Je peux vous faire confiance ?


Le jour Neutre

Si demain sera le jour 1 du mini-CB, aujourd’hui c’est le jour Neutre. (Avec un grand N.)

Neutre, pourquoi ?

Parce que vous allez prendre un visage impassible (comme tout bon Ninja qui se respecte) et vous allez choisir votre cible, votre mini-but pour les prochains 7 jours.

Chut ! Ne vous réjouissez pas ouvertement, ne riez pas, n’insultez pas votre cible. Celle-ci ne doit se rendre compte de rien. Choisissez-là mentalement, passez à côté d’elle (si elle est physique) sans en avoir l’air. C’est ce qu’on appelle avoir la ninjattitude. ;)

N’écrivez rien ! (sauf ci-dessous dans les commentaires.) Un(e) Ninja ne laisse aucune trace et ne laisse pas l’ennemi deviner ses projets.

Ce soir, en vous couchant, visualisez le résultat recherché. Imaginez votre mini-but comme si c’était fait (un Ninja de la vie ne doute jamais), imprégnez-vous de cette situation finale pendant quelques minutes et ensuite, mettez votre masque (de Ninja). Puis, endormez-vous du sommeil du juste.

Demain matin, au réveil, refaites immédiatement cet exercice, même à moitié endormi(e) (c’est même recommandé !) et ne vous levez que lorsque vous aurez bien visualisé votre mini-but accompli et comme allant de soi.

Ensuite levez-vous et, ne célébrez pas votre première victoire ! Un(e) Ninja garde toujours son sang-froid. L’ennemi est puissant, pourrait se douter de quelque chose et pourrait frapper pendant les 7 prochains jours.

Demain, je lèverai un coin du voile sur le premier secret de la méthode sashimi…

Alors, ci-dessous, inscrivez votre mini-but pendant ces 7 jours. Si vous n’êtes pas certain(e), proposez toujours et je vous dirai si c’est ninja-faisable ou pas. ;)

(La suite, ici !)

PS : Je vous recommande d’imprimer et de découper l’image en haut d’article. Collez-la à un endroit visible (frigo, voiture, miroir de salle de bains) pour ne pas oublier que vous êtes pour 7 jours, un Ninja de la vie. :)

http://revolutionpersonnelle.com/2013/03/etre-un-ninja-de-la-vie-cest-cool-et-efficace/

 

Les génies que nous sommes
Miroir, miroir, dis-moi, qui suis-je ?

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha