• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

2 minutes de lecture (421 mots)

EELV - Audit sur le NUCLEAIRE ?

EELV - Audit sur le NUCLEAIRE ?

Europe-Ecologie - Les Verts a demandé dimanche un audit complémentaire indépendant et pluraliste et va déposer une proposition de résolution à l'Assemblée nationale après la publication d'un rapport confidentiel de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) évaluant à 5.800 milliards d'euros le coût d'un accident nucléaire majeur en France !

Tant que la France et l’Europe entière ne seront pas sorties du nucléaire, le premier impératif est de ne pas se voiler la face, ni mentir aux populations en ignorant les risques,

écrit dans un communiqué Pascal Durand, secrétaire national d'EELV, réclamant qu'un audit complémentaire indépendant et pluraliste soit réalisé au plus vite afin d'évaluer ces risques et les prévenir.

Le second impératif est financier. Les centrales nucléaires françaises sont assurées par la collectivité publique à un niveau dérisoire (91,5 millions d’euro par réacteur). La France ne se relèverait pas d’un accident nucléaire. Nous demandons la constitution immédiate d'un fonds de provisionnement correspondant au coût d’un accident majeur, alimenté par l’industrie nucléaire,

ajoute Pascal Durand.

Le parti écologiste demande également que la question de la sûreté nucléaire devienne au plus vite une compétence de l'Union européenne et en appelle à François Hollande pour impulser des mesures concrètes et imposer aux opérateurs, EDF, Areva et la COGEMA, notamment, de les financer de manière prioritaire. De leur côté, les députés écologistes ont fait savoir dans un communiqué distinct qu'ils déposeront mardi une proposition de résolution (PPR) à l'Assemblée nationale demandant la transparence sur ces études, un complément des audits de sûreté des installations nucléaires prenant en compte les risques sous-estimés sous les gouvernements Sarkozy-Fillon et la mise en place d'une obligation d'assurance (ou de constitution d'un fonds provisionnant le coût d'un accident majeur) pour l'industrie nucléaire, et l'imputation de ce coût dans l'évaluation du coût réel du kWh nucléaire.

En tant que parlementaires nous ne pouvons accepter que la France continue de sous-estimer les risques et les impacts d'un tel accident majeur,

dit ce communiqué cosigné de Denis Baupin vice-président EELV de l'Assemblée nationale et de François de Rugy et Barbara Pompili coprésidents du groupe des députés écologistes.

Selon un rapport confidentiel de l'IRSN cité par le Journal du dimanche, le coût d'un accident majeur pourrait aller de 760 milliards d'euros pour un cas de base à 5.800 milliards d'euros, soit l'équivalent de trois années de PIB, dans le cas d'une situation particulièrement catastrophique. Ce dernier chiffre a toutefois été remis en cause dimanche par l'IRSN qui le qualifie de plus d'actualité, avançant aujourd'hui le chiffre d'environ 430 milliards d'euros.

AFP
GREENPEACE : Le Danger nucléaire ça suffit !
Samsung doit respecter les droits

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 16 novembre 2018

Image Captcha