• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

5 minutes de lecture (975 mots)

Comment vaincre la paresse

Comment vaincre la paresse

Lorsque nous avons des choses à faire et que nous les repoussons à plus tard, nous savons que nous courons au devant de problèmes. Cette résistance, cette “paresse” apparente, comme vous, je la connais bien. Pour nous aider, il existe une méthode toute simple pour avancer dans son travail.

Définir le noeud du problème

D’abord la difficulté ne vient pas spécialement d’un manque de volonté. C’est juste une question de motivation. Il y a des choses que l’on doit faire, des coups de téléphones à passer ou des mails à envoyer qui n’ont rien de passionnant. Si on attend trop, on risque de tout bâcler à la dernière minute avec les risques d’erreurs que cela inclut ou les décisions vite prises qui ne seront pas les bonnes.

Pour éviter cette situation, l’idéal serait de liquider ses tâches au fur et a mesure qu’elles apparaissent. Mais je ne parle pas dans cet article de comment organiser son travail. Je ne m’intéresse qu’à ce moment précis où l’on décide ou non de passer à l’action.

C’est un moment fascinant. Dans mon cas, il m’arrive d’hésiter, de peser le pour et le contre, de me demander par quoi commencer, de perdre petit à petit ma motivation, de surfer sur le net et… après plusieurs heures, rien de concret n’a été accompli. Je suis aussi un adepte de la sieste, sauf que pour moi la sieste, elle peut être à n’importe quel moment de la journée ! ;)

Je me suis rendu compte qu’il me fallait trouver un système qui me force à accomplir mes tâches inintéressantes. Je ne pouvais pas toujours me faire confiance pour passer à l’action. Alors, depuis plusieurs années j’utilise un système qui s’appelle le timeboxing, un système qui m’a rendu bien plus efficace.

Comment ça marche le timeboxing?

En français ça veut dire le ‘temps en boîte’. On va vraiment mettre le temps en boîte :)

A l’origine c’est un système qui avait été créé par les développeurs de logiciels et qui a ensuite été repris par tous ceux qui voulaient être plus efficaces dans leur vie quotidienne. Pour l’utiliser vous n’avez besoin que d’un minuteur de cuisine, d’une montre ou alors d’un réveil.

Supposez maintenant que vous deviez faire vos comptes pour savoir où vous en êtes dans vos dépenses mais, parce que ce n’est vraiment pas intéressant à faire, vous repoussiez toujours le moment de prendre la calculette. Asseyez-vous face à votre pile de factures et demandez-vous combien de temps maximum vous pouvez passer sur cette comptabilité ? 10 minutes ? 20 minutes ? 30 minutes ? Ne vous surestimez pas. Le but n’est pas de finir votre comptabilité mais de juste la commencer. Ne vous mettez pas la pression. Vous décidez que, grand maximum, vous supporterez votre “compta” pendant 10 minutes.

Avant de commencer, et ceci est très important, pensez clairement à ce que vous vous offrirez en récompense si vous atteignez votre but. Lire un article sur le net ? Une petite bière ? Un bon thé ? Un carré de chocolat ? 20 minutes de sieste ? (ça c’est pour moi !) Quand vous avez choisi, réglez votre minuteur sur 10 minutes et ne réfléchissez plus ! Commencez à travailler tout de suite sur vos comptes en vous disant que dans 10 minutes, il y aura un bon petit café qui vous attendra.

Au début ce sera dur. Mais très souvent, au bout de ces 10 minutes, vous allez vous rendre compte que votre résistance à la compta est beaucoup plus molle. Vous allez vous dire, “C’est pas trop dur. Je peux encore en faire un peu.” Alors n’hésitez pas, rajoutez 10 minutes au minuteur. :)

Au bout de ces 10 nouvelles minutes vous vous direz peut-être, “là j’ai presque fini, autant aller jusqu’au bout.” Ainsi sans trop d’effort et sans volonté particulière, vous finirez vos comptes. Ensuite vous pourrez aller vous délecter en lisant cet article sur le net ou dans votre magazine favori. Vous pourrez déguster une bière fraiche ou savourer un chocolat chaud, qui auront meilleur goût parce que vous serez content du travail accompli. Je ne vous parle même pas d’une pêche juteuse !

La magie du timeboxing

L’idée du timeboxing, qui est très utilisée dans le monde, c’est de tromper votre esprit. Quand vous faites face à un travail qui ne vous motive pas ou de longue haleine, ça fait peur. Si vous devez écrire un essai, une rédaction ou alors des articles pour votre blog, parfois la tâche parait insurmontable. Avec le timeboxing, la peur disparaît. Ce ne sont plus des heures que vous allez passer à votre bureau mais 10-15 minutes au maximum, ce que votre mental peut accepter. Le but du timeboxing c’est vraiment de contourner cette résistance de notre esprit à accomplir les tâches nécessaires mais peu intéressantes.

Maintenant, vous allez me dire, et si au bout de 10 minutes vous vous jetez sur votre thé et ne voulez plus entendre parler de votre tâche ? Pas de problème. Vous aurez un tout petit peu progressé et selon le temps qu’il vous reste pour la terminer, vous y reviendrez régulièrement par tranches de 10 minutes ou plus.

C’est pour ça qu’il faut s’y prendre à l’avance. Le timeboxing ne pourra pas vous aider si vous devez finir votre rédaction aujourd’hui. Par contre “timeboxez-là” dès que vous la recevrez et votre rédac avancera presque toute seule (J’ai bien dit presque.)

Au-delà des choses ennuyeuses

A partir de maintenant, la paresse n’existe plus pour vous. Car le timeboxing vous aidera dans ces tâches qui ne vous motivent pas ou quand vous avez besoin d’être un peu poussé. Il peut aussi être utilisé dans d’autres domaines. Une réunion de travail peut utiliser le timeboxing. Un coup de téléphone. Quand vous voulez faire du sport.

Alors essayez et dites-moi comment vous avez utilisé le timeboxing. :)

 source :http://revolutionpersonnelle.com/2009/08/comment-vaincre-la-paresse/

Les femmes sans peur
Maroc : L'énergie Libre démarre !
 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
samedi 17 novembre 2018

Image Captcha