• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

4 minutes de lecture (845 mots)

Catalogue de la normalité, selon Paulo Coelho

Catalogue de la normalité, selon Paulo Coelho

1. Est normal tout ce qui nous fait oublier qui nous sommes et ce que nous désirons, pour que nous puissions travailler pour produire, reproduire, et gagner de l'argent.

2. Avoir des règles pour la guerre (Convention de Genève).

3. Passer des années dans une université pour ensuite ne pas trouver de travail.

4. Travailler de 9 heures du matin à 5 heures du soir dans quelque chose qui ne procure aucun plaisir, du moment que, au bout de trente ans, on puisse prendre sa retraite.

5. Prendre sa retraite, découvrir que l'on n'a plus d'énergie pour profiter de la vie et mourir d'ennui au bout de quelques années.

6. Utiliser du Botox.

7. Comprendre que le pouvoir est beaucoup plus important que l'argent, et que l'argent est beaucoup plus important que le bonheur.

8. Ridiculiser celui qui cherche le bonheur plutôt que l'argent, le traitant de « personne sans ambition ».

9. Comparer des objets tels que voitures, maisons, vêtements, et définir la vie en fonction de ces comparaisons, au lieu d'essayer de connaître vraiment la vraie raison de vivre.

10. Ne pas causer aux étrangers. Dire du mal du voisin.

11. Toujours croire que les parents ont raison.

12. Se marier, avoir des enfants, rester ensemble même si l'amour est fini, sous prétexte que c'est pour le bien de l'enfant (comme s'il n'assistait pas aux querelles incessantes).

12a. Critiquer tous ceux qui essaient d'être différents.

13. Se réveiller avec un réveil hystérique à côté du lit.

14. Croire absolument à tout ce qui est imprimé.

15. Porter un bout de tissu de couleur accroché au cou, sans aucune fonction apparente, mais qui répond au nom pompeux de « cravate ».

16. Ne jamais poser de questions directes, même si l'autre comprend ce que l'on veut savoir.

17. Garder un sourire aux lèvres quand on meurt d'envie de pleurer. Avoir pitié de ceux qui manifestent leurs sentiments.

18. Penser que l'art vaut une fortune, ou qu'il ne vaut absolument rien.

19. Toujours mépriser ce qui a été acquis facilement, parce qu'il n'y a pas eu le « sacrifice nécessaire », donc cela ne doit pas avoir les qualités requises.

20. Suivre la mode, même si tout paraît ridicule et inconfortable.

21. Être convaincu que toute personne célèbre a accumulé des tonnes d'argent.

22. Beaucoup investir dans la beauté extérieure, et peu se soucier de la beauté intérieure.

23. Recourir à tous les moyens possibles pour montrer que l'on a beau être une personne normale, on est infiniment au-dessus des autres êtres humains.

24. Dans un moyen de transport public, ne jamais regarder quelqu'un dans les yeux, sinon cela pourrait être interprété comme un geste de séduction.

25. Quand on monte dans un ascenseur, garder le corps tourné vers la sortie et faire comme si l'on était tout seul à l'intérieur, si plein soit-il.

26. Ne jamais rire tout fort au restaurant, même si' l'histoire est bien bonne.

27. Dans l'hémisphère Nord, porter toujours le vêtement qui va avec la saison ; bras nus au printemps (tant pis s'il fait froid) et gilet de laine en automne (tant pis s'il fait chaud).

28. Dans l'hémisphère Sud, mettre du coton sur l'arbre de Noël, l'hiver n'a pourtant rien à voir avec la naissance du Christ.

29. A mesure que l'on vieillit, se croire maître de toute la sagesse du monde, même si on n'a pas assez vécu pour savoir ce qui est juste ou pas.

30. Se rendre à un gala de charité et penser qu'ainsi on en a fait assez pour venir à bout des inégalités sociales dans le monde.

31. Manger trois fois par jour, avec ou sans faim.

32. Croire que les autres sont toujours meilleurs en tout : ils sont plus beaux, plus capables, plus riches, plus intelligents. Il est très risqué de s'aventurer au-delà de ses propres limites, mieux vaut ne rien faire.

33. Utiliser la voiture comme une arme et une armure invincible.

34. Proférer des injures sur la route.

35. Penser que toutes les bêtises que fait son enfant sont la faute de ses petits camarades.

36. Se marier avec la première personne qui vous offre une position sociale. L'amour peut attendre. 

37. Toujours dire « J'ai essayé », même si on n'a absolument rien tenté. 

38. Reporter ce qu'il y a de plus intéressant dans la vie au moment où l'on n'aura plus la force de le vivre. 

39. Éviter la dépression par des doses quotidiennes et massives de télévision.

40. Croire qu'il est possible d'être sûr de tout ce que l'on a gagné. 

41. Penser que les femmes n'aiment pas le football et que les hommes n'aiment pas la décoration et la cuisine.

42. Accuser le gouvernement de tout ce qui va mal.

43. Être convaincu que, si vous êtes une personne bonne, décente, respectueuse, les autres penseront que vous êtes faible, vulnérable, et facilement manipulable.

44. Être convaincu également que l'agressivité et l'absence de courtoisie dans la façon de traiter les autres sont synonymes d'une forte personnalité.

45. Avoir peur de la fibroscopie (les hommes) et de l'accouchement (les femmes).

b2ap3_thumbnail_solitude.gifLa solitude du vainqueur, Paulo Coelho
La prison où nous naissons
Defiance, le nouvel OVNI télévisuel

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 14 novembre 2018

Image Captcha