• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

2 minutes de lecture (340 mots)

Bien respirer pour bien vivre

Bien respirer pour bien vivre

 

Le souffle, c’est la vie !

Lorsque nous respirons de la bonne manière, nous inspirons et expirons l’énergie vitale qui équilibre notre vie intérieure et c’est pour cette raison que l’énergie doit circuler librement.

Chaque fois qu’elle est bloquée par un facteur quelconque, elle perd sa fonction régulatrice et laisse libre cours à la maladie ou à des dérèglements.

Comme nous ne pouvons pas stocker l’air sous forme de réserves, il en ressort que l’activité la plus importante de notre existence est l’acte respiratoire !

Une bonne respiration doit employer la totalité des poumons jusqu’à la moindre alvéole. Le diaphragme lorsqu’il est bloqué en position haute par le stress ou parce que l’on ne respire jamais profondément, une partie importante des alvéoles pulmonaires ne sont pas utilisées et s’atrophient.

Nous respirons mal par négligence ou ignorance.

Pourtant, un quart d’heure chaque jour suffit à retrouver un automatisme de respiration.

Répétez des exercices basiques et votre respiration redeviendra naturelle et intégrée dans vos habitudes quotidiennes.

 

Exercice de respiration

  • Allongez-vous de façon à vous mettre à l’aise sur le sol.
  • Portez des vêtements amples qui ne gêneront pas votre acte respiratoire.
  • Disposez vos mains sur votre abdomen de sorte que vous sentiez bien votre ventre se soulever.
  • Commencez par vider totalement vos poumons. On ne peut remplir d’un nouvel ingrédient un récipient déjà à moitié plein.
  • Chaque inspiration ou expiration se fera par le nez, régulièrement et silencieusement.
  • Prenez une longue inspiration par la voie nasale et conservez-la de 6 à 8 secondes. Vos mains doivent se soulever sous l’effet de l’inspiration, l’abdomen se gonfle. Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 3 à 4 secondes.
  • Comptez ensuite de 12 à 16 secondes pendant lesquelles vous expirez. Votre abdomen doit reprendre sa position initiale. Vos mains vous indiquent si vous y parvenez ou non.
  • Faites à nouveau l’exercice par série de 3 et ensuite respirez normalement quelques minutes avant de reprendre une autre série.

Cette première partie de la respiration profonde vous sera d’un grand secours en cas de stress.

Source

Légumes : dix recettes de conserves naturelles
Méthode MIR

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
lundi 19 novembre 2018

Image Captcha