• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

4 minutes de lecture (844 mots)

Flammes jumelles : l’épreuve n’implique pas la preuve !

flammes

A l’instar de toutes les notions et croyances qui constituent ce monde, l’histoire des flammes jumelles qui a pris une ampleur considérable lors des dernières années, n’échappe pas à la règle dans la mesure où elle a été détournée de son essence et réduite à une histoire à l’eau de rose.

Ce qui est alarmant, c’est que le phénomène est devenu une histoire de perpétuelle séparation, de souffrance et un commerce juteux pour les thérapeutes, les guérisseurs, les tarologues et les connaisseurs en la matière de tout bord qui détiendraient des remèdes miracles, des techniques spéciales ou d’heureuses divinations quant à l’avenir particulièrement radieux et à la réunion des deux tourtereaux élus par la grâce divine.

Il est regrettable de voir tant de gens gaspiller de belles années, dépenser des sommes faramineuses pour des consultations « miraculeuses » comme s’il étaient sujets à une pathologie alors qu’il s’agit, dans la plupart des cas, d’histoires d’amour non payées de retour.

Il n’est pas ici question de dénoncer le phénomène des flammes jumelles en tant que tel, mais les attitudes, les profits qui y sont associés et les égrégores de souffrance qui enlisent davantage cette terre au lieu de l’alléger et de la libérer de ses démons.

Combien de visages terrassés par la douleur, de regards baignés de larmes, de voix brisées … passent en boucle, au quotidien sur internet pour raconter l’expérience qui se veut unique, divine, authentique alors qu’il n’en ai rien , si ce n’est le cri du petit moi désemparé qui ne peut vivre sans son autre ou un autre . Ce petit moi dans le manque et le besoin d’amour et de reconnaissance, qui n’attend et n’espère que la réunion et l’hypothétique et indéfinissable fusion.

Une question pourtant persiste curieusement et se pose en coulisses aux détenteurs du « savoir » amoureux : « Suis-je en présence de ma flamme jumelle ? » . Des réponses sont soit fournies, référence faite à des calculs très compliqués et à un savoir qui échappe au commun des mortels ; soit occultées, parce que, parait-il, il faut se fier à son intuition et écouter son cœur. Oui, mais dans un monde totalement parasité peut-on vraiment se fier à l’intuition ?

L’entêtement fait que l’on s’élance à accumuler des preuves :

  • Enorme différence d’âge ou être nés la même année.
  • Physiquement, ce n’est pas le modèle de l’amant ou l’amante auquel on aspire.
  • Chamailleries, séparation et nuit noire de l’âme berceau de tous les désespoirs, pouvant durer des années.
  • Rééquilibrage abstrait du yin et du yang ; ce n’est pas grave si l’autre reste dans le déni, vous ignore, ne daigne même pas répondre à vos messages ; vous bloque carrément et définitivement s’il ne veut plus jamais entendre parler de vous ! Aller haut les cœurs ! On se raccroche ! Humiliante, mais indispensable Comme étape !
  • Retrouvailles ou rêve de retrouvailles, parce que jusqu’à nouvel ordre, personne ou presque ne s’est retrouvé, à part avec un thérapeute ou un prédicateur ….

Voilà, le chantier !

Il est à savoir que, malgré cette grande confusion dans les esprits et les cœurs, ce phénomènes des flammes jumelles, ou pour être exacte dans l’appellation, âmes fusionnelles ou encore Rayons gémellaires ; existe réellement, prend une certaine ampleur, mais pas au point de concerner tout le monde. Sa rareté n’est pas synonyme de supériorité, mais c’est dû à un mécanisme (appelons ça comme ça) dont les rouages ont été intentionnellement montés pour empêcher les âmes de s’incarner ensemble, cheminer et se retrouver comme prévu (le pourquoi de la chose sera relaté dans un autre article).

Le fait de se poser la question «  suis-je en présence de ma flamme jumelle ? » est la preuve flagrante que vous ne l’êtes pas ! Être en présence de son autre est une certitude, ça n’implique pas le moindre doute car le message vous sera délivré par vos guides ou votre soi supérieur de manière que tout doute soit écarté.

Cela dit, on ne part jamais en quête de notre jumeau , ça vous tombe dessus et c’est à partir de ce moment que tout le processus se déclenche spontanément et sûrement ; alors nul besoin d‘aller consulter : vous reconnaitrez la nature de votre lien, dépasserez tout ce qui l’entrave et apprendrez à aimer l’autre sans besoin particulier de quelle que nature que ce soit . vous saurez vous réaliser, vous équilibrer compter sur vous même et puiserez en vous une joie sans objet, malgré les énergies néfastes incarnées et non incarnées qui feront tout pour vous séparer mais n’y pourront rien !

L’objectif de cet article ne consiste pas à relater l’histoire, les détails ou la finalité des flammes jumelles, c’est juste une mise au point pour épargner à certains, jeunes et moins jeunes, de tomber dans le panneau d’une illusion amoureuse aux conséquences parfois regrettables et surtout coûteuses, et une invitation pour toutes ces belles âmes dans la souffrance et l’apathie à être dans la vie, la joie avec ou sans leur flamme jumelle. Alors rayonnez votre propre lumière car vous n’êtes ni l’ombre de l’autre, ni le projet du new âge et encore moins la machine à sous des profiteurs.

Faten

Les élites incultes de l’élite occulte
Bilan « pré-mortem » de la mort

Articles en Relation

 

Commentaires 1

Invité - Nell le mercredi 25 avril 2018 13:55

Bonjour Faten,
Superbe article avec lequel je suis en accord, merci de remettre les pendules à l'heure et de poser le doigt sur une chose aussi importante que le respect de soi dans nos relations aux autres

Bonjour Faten, Superbe article avec lequel je suis en accord, merci de remettre les pendules à l'heure et de poser le doigt sur une chose aussi importante que le respect de soi dans nos relations aux autres
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 20 juin 2018

Image Captcha