• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

6 minutes de lecture (1201 mots)

Architecte de sa Vie, l'Éveil.

Architecte de sa Vie, l'Éveil.

 

Nous pouvons changer le monde, en changeant notre perception du monde.

Nous communions en nous notre destinée, jour après jour, nuit après nuit, pensée après pensée, nous construisons nos vies, nous en sommes les architectes, notre vie est un rêve, un rêve de perception, une imagerie mentale, nous pouvons choisir de la vivre endormie, inconscient, ou éveillée, conscient.

S'ouvrir à une possibilité, si j'étais l'artiste-créateur de ma destinée, la Cause première de toutes choses, le Génie de la lampe ?

S'éveiller à son rêve de perception, faire corps avec lui, en devenir le Créateur, l'Architecte conscient, le Réalisateur de sa vie, ouvrir la possibilité qu'il pourrait en être ainsi, créer la conscience de rêver dans un mental infini, une fenêtre d'enfant qui s'ouvre sur le champ de tous mes possibles…

Si j'en prenais conscience ? Si je décidais de m’éveiller ?

Si j'inversais le sens de rotation de ma vie, d'effet passif, à Cause active ?

Cette nouvelle perception pourrait-elle apporter des changements en moi qui jailliraient à l'extérieur de moi ?

Existe-t-il vraiment un extérieur à moi, une séparation entre vous et moi ?

L'extérieur n'est-il que le reflet, la projection, de mon inconscient ?

Suis-je la réponse à toutes mes questions ?

Rêver est la fonction principale de notre cerveau qui le fait vingt-quatre heures par jour. Nous créons à chaque instant notre réalité, elle est construite morceau par morceau dans notre cerveau :

Nous interagissons avec notre environnement à partir de notre système sensoriel qui capte les signaux extérieurs qui nous arrivent sous formes d'informations, de vibrations. Cette transformation débute au niveau des organes sensoriels qui convertissent les ondes et les molécules en signaux électriques puis les renvoient dans notre machinerie mentale.

Les visions, les sons, les saveurs, les odeurs, n'existent pas dans la nature, il s'agit d'un ensemble d'ondes et de molécules, molécules qui sont constituées d'atomes. Nous percevons l'atome comme une sorte de boule dure, mais en fait, il y a un tout petit point de matière très dense au centre entouré d’une sorte de nuage cotonneux d’électrons qui vont et viennent, apparaissent et disparaissent. Le noyau que nous croyons massif apparaît et disparaît aussi facilement que les électrons. Un atome est une vibration, un fragment concentré d’énergie, d’information, une sorte de pensée.

Le cerveau emmagasine toutes ces informations, il crée des images, puis comme la table du monteur il les unit pour donner une cohérence, un sens, au film de notre vie. Notre environnement, nos pensées, nos émotions, sentiments et ressentis sont construits à partir de cette imagerie mentale du monde. Tout phénomène extérieur n'existe pas en dehors d'une conscience qui le conçoit.

La substance primordiale de notre corps, de notre environnement, est un champ énergétique, un champ d'information.

A partir de cette constatation, que percevons-nous réellement de la réalité ?

Ce que nous voyons en rêvant a la même réalité pour le cerveau que ce que nous voyons lorsque nous sommes éveillés, c'est le même réseau neuronal qui est activé.

Nous rêvons lorsque le cerveau est éveillé mais également lorsque ce dernier dort. La différence?durant l'état de veille, le cadre de référence espace-temps- matière nous fait percevoir les choses de façon linéaire. Lorsque nous nous endormons, nous n'avons plus ce cadre de référence aussi le rêve a-t-il tendance à changer constamment, sans se soucier de l'espace, du temps, de la matière, ni des lois qui en découlent.

Lorsque je rêve la nuit dans mon sommeil, les lieux, les gens, mon environnement, sont le pur résultat de ma création mentale, je cours, je touche, je vois, je sens et ressens, un rêve aussi réel que ma réalité de tous les jours, ce n'est souvent qu'à mon éveil que je prends conscience de mon rêve. Dans ma journée ce rêve reste encore présent, comme un souvenir.

Le cerveau ne fait pas la différence entre la pensée qu'il crée à l'intérieur et la matière qu'il voit à l'extérieur.

Le cerveau construit un sentiment d'un moi-intérieur, indépendant, séparé de son environnement, mais cette expérience est purement mentale, l'Univers tel que nous le percevons est une pure création du mental.

Existe-t-il vraiment une matière extérieure tangible, séparée, ou tout n'est-il pas créé de UN, ma conscience, mon esprit ?

L'Univers est-il unifié en moi ? Suis-je le centre de l'Univers ?

Suis-je un point de conscience dans une conscience infini ?

Un point d'énergie dans une énergie infini ?

Un point de pure énergie-conscience faisant une expérience mentale de séparation, de dualité sous toutes ses formes, tangibles et intangibles ?

Un pur Esprit jouant avec les formes, un créateur de matière dense ?

Ma vie peut-elle être régie par les lois du mental, de l'imagination attractive ?

Jusqu'ici j'ai vécu ma vie avec le programme de croire sans douter, pourtant, quelque chose ne tournait pas rond, il se passait quelque chose en moi que je ne comprenais pas, je ne m'y reconnaissais pas, je vivais comme une anomalie dans le système sans comprendre pourquoi ? Comme un bug dans la matrice, comme une question sans réponse, quelque chose ne tournait pas dans le bon sens, le sens de rotation de mes croyances ne m'apportait que mal-être, insatisfaction, incompréhension et rejet de moi, rejet que je projetais à l'extérieur de moi.

J'ai inversé le sens de rotation de mes croyances, tout est redevenu normal, clair, compréhensible, cohérent, chaque chose prenait sa cause en moi et moi aussi, j'acceptais le monde, le monde m'acceptait.

Cette simple idée de retournement de ma perception de la réalité m'ouvre énormément de joie, de compréhension, de complétude, de confiance, de l'effet passif dépendant d'une cause, je deviens la cause active produisant l'effet, je ne suis plus l'acteur qui exécute le scénario et lit son texte, mais le scénariste, le réalisateur, le décorateur, l'acteur et les figurants du film de ma vie. S'ouvrir à la possibilité que l'on est peut-être le créateur de son rêve jour après nuit, nuit après jour, représente un véritable éveil, le pion devient Roi, l'avatar devient le Créateur, le créateur devient sa création, l'effet devient sa cause, la séparation hors de moi devient l'Unité en Soi.

Cette nouvelle perception de l'univers m'ouvre une nouvelle compréhension des textes Religieux, Philosophiques, Hermétiques, Ésotériques, Occultes, Magiques, de la loi d'attraction.

Briser sa solitude, Briser son silence, Briser ses croyances, Briser ses pensées communes, Briser ses chaînes, redevenir libre de penser, d'imaginer, s'ouvrir à la possibilité que je ne sais rien, que tout reste à découvrir, que ma vie est en attente d'être créée consciemment.

Ce que je vois, entends, touche, sens, ressens, en ce moment précis n'est qu'une image mentale, une perception subjective de ma réalité, j'ai le pouvoir de changer ma perception du monde, ma vibration, mon état d’Être, J'ai appris que mes perceptions, mes ressentis, mes émotions et mes croyances n'ont pas beaucoup de pouvoir sur ma vie, mais à présent je sais que rien n'est plus éloigné de ma réalité.

La remise en question de toutes mes croyances, la façon dont je me perçois et perçois le monde est le code qui me donne le pouvoir de croire en moi, de créer, de voir, de me changer et enfin d’ÊTRE.

''L'essentiel est invisible pour les yeux''

LIEN: Architecte de sa Vie.
L'Univers Mental
Un petit matin pas tout à fait comme les autres.

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
lundi 19 novembre 2018

Image Captcha