• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

7 minutes de lecture (1354 mots)

Approche de l'Illusion Cosmique

Approche de l'Illusion Cosmique

 

Le monde n'a aucune Réalité en soi.

Nous voyons une chaise. La chaise est perçue par nos sens et le mental.

Mais en réalité il n'existe pas de chaise. C'est une simple hallucination. Le monde entier que nous percevons est une création des sens, du mental individuel et du mental Cosmique. Le monde n'est qu'un fantasme posé sur le vide. Le monde est une projection hallucinatoire comparable à une Séance de cinéma. Nous percevons des choses que nous croyons être réelles, mais qui en fait sont dépourvues de réalité. Tout cela, tout ce qui est perçu est un mensonge. Voici la première chose qu'il faut comprendre.

Lorsque nous aurons compris cela, et lorsque cette compréhension aura imprégné notre sensibilité et notre vie quotidienne, nous atteindrons un détachement profond. Impossible de s'attacher aux Choses et aux gens lorsqu'on a pris l'habitude de ne voir en eux que les simples éléments d'une rêverie dépourvue de réalité. C'est parce que nous croyons les choses réelles que nous nous attachons à elles. Lorsque notre vie quotidienne nous apparaît comme un fantasme hallucinatoire dépourvu de réalité, un immense vide se creuse en nous, le vide du détachement intégral.

Plus rien ne nous intéresse. À quoi bon tous ces cris, toutes ces paroles, toutes ces formes et ces couleurs, toutes ces sensations et ces sentiments, à quoi bon toutes ces pensées... Rien de tout cela n'est réel. Ce n'est qu'un fantasme surimposé au vide de la Conscience.

Le monde est illusoire. Nous aussi, en tant qu'hommes, nous sommes illusoires. La seule Réalité c'est la Conscience Témoin qui perçoit le corps et les pensées de l'homme. La Réalité c'est le vide infini de la Conscience.

Notre vie, nos amours, nos déceptions et nos ambitions, notre recherche spirituelle, tout cela n'a aucune réalité. C'est simplement le scénario du fantasme hallucinatoire que nous percevons. Il n'y a aucune vérité en tout cela.

La seule Vérité, c'est ce que nous sommes réellement, la seule Vérité c'est la Conscience éternelle qui est la spectatrice de cette fantasmagorie illusoire que nous appelons vie humaine.

Il faut vivre cette compréhension. Il faut sentir s'écrouler tous nos espoirs, toutes nos ambitions, tous nos désirs, toutes nos croyances. C'est une étape importante qui nous fait connaître le grand dégoût et le grand dépouillement.

C'est cela la mort du vieil homme.

Quand nous savons que tout ce que nous percevons est illusoire. Que tout ce que nous pouvons penser est inutile. Nous sommes projetés dans le vide de la Conscience qui seule demeure.

Il faut sentir que la Conscience est la seule Réalité. La Conscience infinie qui demeure toujours identique à elle même, et qui ne peut rien perdre et rien acquérir. Tout le reste n'est qu'une illusion et un fantasme coloré, qui traverse éphémèrement le champ de cette Conscience éternelle. Il faut sentir que nous sommes cette Conscience Unique, vide de toute espèce de contenu. Sentir cela c'est une nouvelle naissance. C'est la résurrection qui suit la mort du vieil homme.

Ne croyez pas pouvoir éviter la douloureuse étape dans laquelle vous lâcherez votre compréhension sur tout ce qui existe. Il faut savoir d'expérience : le vide de la Conscience est la seule Réalité, le monde n'est qu'une illusion, pour être mort à soi-même.

Lorsque l'on sait que le vide est la seule Réalité. Lorsque l'on sait que l'on est le vide sans fin. Lorsqu'on a pris l'habitude de contempler ce vide qui est notre Véritable nature, et qui demeure immuablement derrière les phénomènes évanescents du monde. Nous sommes morts vis-à-vis de nos anciennes illusions, et de nos identifications erronées.

Ayant compris cela nous pouvons nous demander d'où vient ce fantasme illusoire que nous appelons le monde, si nous avons dénié toute réalité au monde, si nous avons dit qu'il n'était qu'une illusion nous n'avons pas dit que cette illusion n'existait pas. Il existe un fantasme hallucinatoire et une illusion dans cet instant même où nous percevons sous la forme du corps de l'homme et du monde.

En déclarant que le monde est une illusion, nous analysons la nature du monde. Nous ne disons pas : « Le monde n'existe pas ». Nous disons : « La nature du monde c'est d'être une illusion, quant à cette illusion elle existe en tant que telle ».

Le monde est illusoire, car il n'a pas de nature propre. C'est, nous l'avons dit, une simple hallucination produite par le mental individuel et les sens. Ce que nous percevons est mensonge. Les arbres, les rivières, le soleil et les gens que nous voyons n'ont aucune réalité en dehors de l'hallucination au sein de laquelle nous les regardons.

La question d'où vient le monde ? N'est plus pour nous : « D'où vient cette réalité que nous appelons le monde ? ». Mais : « D'où vient cette hallucination et cette illusion que nous appelons le monde ? ».

La réponse est la suivante : « C'est la pensée divine qui façonne l'hallucination du monde ». Le monde n'a aucune réalité en soi, car il est une projection subjective du mental divin. Lequel mental divin engendre le mental Cosmique, qui à son tour engendre le mental individuel.

Il ne saurait d'ailleurs en être autrement. Dieu est Pur Esprit. Or un pur Esprit ne peut engendrer la matérialité du soleil, si cette matérialité du soleil n'existe pas, le soleil n'est qu'un élément de l'hallucination collective engendrée par la pensée Divine.

Le mental Cosmique pense le soleil et le soleil est perçu. Mais le soleil n'a aucune existence en soi, aucune réalité en dehors de la pensée qui le produit, et qui devient hallucinatoire pour nous. Le monde n'est donc qu'une rêverie, un fantasme de la pensée Divine posé sur le vide.

La première pensée Divine c'est la pensée du Verbe, c'est la pensée de l’Énergie Divine. Tout le reste, qui nous apparaît en tant que Cosmos, n'est que le développement de cette première pensée.

Dieu en sa transcendance et le Verbe sont Un et inséparables comme l'envers et l'endroit d'une pièce de monnaie.

Le Verbe jaillit du vide de la Pure Conscience. Le Verbe c'est le passage du non manifesté au manifesté. Dans le Verbe, Dieu qui en son état de Pure Conscience était inactif devient actif.

Le monde est donc la manifestation de Dieu. Cette manifestation est réelle.

Le monde est irréel.

Cette manifestation est réelle, car il existe bien une hallucination appelée monde, en engendrée par la pensée Divine.

Le monde est irréel, car rien de ce que nous percevons n'existe réellement.

Tout n'est qu'une production illusoire de la pensée Divine.

Ainsi nous avons deux manières de voir le monde. Nous pouvons le considérer comme une illusion dépourvue de réalité, et nous pouvons le considérer comme une manifestation de Dieu. Les deux manières de voir sont complémentaires, car le monde est une illusion et cette illusion est une manifestation de Dieu.

Ce merveilleux univers n'est rien d'autre qu'un fantasme gratuit et illusoire façonné par la pensée Divine, laquelle pensée est Dieu manifesté.

Dieu en son aspect manifesté est la totalité des choses que nous voyons. Ce que nous voyons n'a aucune réalité objective, c'est une simple production subjective de la pensée Divine. La pensée Divine est une pensée consciente, de ce fait la totalité de ce que Dieu pense est imprégnée de Conscience. La présence de cette Conscience transcendante en toutes les formes imaginées par la pensée Divine, constitue l'immanence Divine, ou la présence en tout de la Réalité transcendante de Dieu.

Nous devons donc aboutir à une double compréhension. Le monde étant à la fois une manifestation et une illusion de Dieu.

La nature du monde c'est d'être une illusion. Il faut saisir cela pour parvenir au détachement. Mais cette illusion est une Manifestation de Dieu. Il faut saisir cela pour accepter le monde, tout en demeurant détaché.

J'accepte pendant le temps qui me reste à vivre sur terre de percevoir l'ensemble des fantasmes que nous appelons une vie humaine, je l'accepte, car je sais que ces fantasmes sont la manifestation de Dieu.

Cette acceptation est une acceptation joyeuse et émerveillée.

Voici à quoi aboutit notre quête.

Du site "Maïeutique transcendante"
Les âmes victimes
À propos d'Amour

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
lundi 19 novembre 2018

Image Captcha