• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

6 minutes de lecture (1129 mots)

Anomalie dans la matrice et but de la vie Première partie

Anomalie-dans-la-matrice1

La question

Selon une petite enquête qui a été menée, et à la question «  Quel est, selon vous, le but de la vie ? », des réponses à profusion, jamais identiques ont été fournies. «  Être heureux, pour certains ; survivre, pour d’autres ; ou encore apprendre à aimer ; ou même, le but dépend de l’âge ; la vie n’a pas de but ; mourir en paix… s’élever spirituellement, louer dieu… » réflexions abstraites, évasives, métaphoriques, par moments égotiques, référence faite à ce petit moi songeant à son petit confort, à la perfection dans laquelle devrait s’effectuer son passage sur terre en vue de gagner un certain paradis, peut-être…

Ce manque de certitude, cette absence de précision dans les réponses à cette question si fondamentale pourtant prouve qu’il y a bien quelque chose qui ne tourne pas rond, un certain savoir qui s’est perdu, des maillons de connaissances manquants ! Et puis pourquoi la compréhension de l’expression « le but de la vie en tant que telle » a-t-elle dégénérée presque dans tous les cas de figure à une notion réduite, liée au moi ; ce moi qui croit tellement être aux commandes de sa vie pour décider de ses propres objectifs ! Cette question n’aurait-elle pas dû être prise avec plus de recul compte tenu qu’il y a « Nous » mais aussi « EUX », les architectes de la matrice artificielle qui ont bien un but derrière la tête, si tête ils ont, de notre présence ici, de notre détention dans cette boucle spatio-temporelle, moissonneuse-batteuse de nos corps et de nos âmes ?

Un regard sur notre monde actuel

Après avoir baigné dans un liquide amniotique (matrice maternelle) infesté de médicaments à cause de tous ces vaccins administrés à la mère pour des raisons vagues qui échappent à la compréhension des masses, on débarque dans ce monde. En guise de bienvenue et avant de vous laisser le temps de respirer, on vous assène une de ces fessées qui vous marquera à vie ! Méthode encore soft pour l’existence hard qui vous attend !

Vous êtes ensuite soumis à des examens, à tout un programme de vaccination, nourris pour la plupart au sein artificiel (biberon). Les mamans modernes ont soit peur d’altérer leur beauté physique, soit sont prises par leur travail, soit sont trop faibles et leur lait sans consistance vu la consistance de la nourriture que les supermarchés proposent…

Amnésique, n’ayant aucun souvenir de qui il est ni d’où il vient, l’enfant a pour seul repère ses parents biologiques dont on le prive d’ailleurs si tôt parce trop occupés à GAGNER LEUR VIE ! Ce sont donc les crèches et les jardins d’enfants qui prennent le relais pour éduquer l’enfant, lui inculquer les lois et les valeurs du système auxquelles il doit se plier sans se poser de questions.

L’école vient parachever et parfaire le travail d’apprentissage avec son programme imposé par le ministère de l’éducation nationale : de l’éducation religieuse ou catéchisme (pouvant être remplacée selon «  l’évolution » des pays par l’athéisme inspiré par toute la littérature de l’absurde), à l’éducation civique et à la notion de patriotisme, à l’Histoire, aux sciences… Un bourrage de crâne intempestif durant de longues années pour embrasser finalement le modèle et la carrière tant sollicités par le système, être une bête de somme productive comme tous les autres, se marier, s’enraciner, payer ses factures, sa nourriture, son eau, peut-être bientôt l’air… Payer payer payer, consommer à en crever, à en être criblé de dettes… Faire des enfants, payer leurs études, travailler plus pour gagner plus par peur du manque, partir à la retraite et mourir dans l’horreur et la peur de l’inconnu ! Joli programme !

Pour nous rendre la vie plus supportable, les nouvelles technologies sont là pour nous distraire, téléphones portables, tablettes, pc, télé ; il y a aussi les sports et les supporters qui aboient, se saoulent la gueule, se déchirent, se haïssent, se maudissent pour les beaux yeux de telle ou telle équipe, tel ou tel joueur ; sinon vous avez les voyages organisés, les vacances datées, les pèlerinages payants et la spiritualité de bas étage pour ceux qui se repentent, pèsent le pour et le contre et optent finalement pour le paradis promis.

Sous l’emprise d’une hypnose collective, on regarde sans vraiment voir, on écoute sans vraiment entendre car voyez-vous ce à quoi vous êtes réduits ? Percevez-vous les mailles de cette prison vibratoire qui se referme de plus en plus sur vous ? Ne comprenez-vous pas qu’on est pris dans sorte d’attrape mouche, ne saisissez-vous pas le danger de votre prétendu progrès ?  Mis à part la grille magnétique qui maintient la terre en quarantaine depuis des éons, vous êtes cernés d’ondes (Antennes relais, appareils électriques, Compteurs linky… etc), votre nourriture est empoisonnée de pesticides et d’OGM, la musique discordante que vous écoutez émet de basses vibrations… sans parler du béton qui sert de matériau à vos constructions ; à la disharmonie de vos villes, au bruit qui vous encercle, à la pollution qui vous étouffe (comme s’il n’y avait pas d’autres alternatives pour une énergie infinie, propre et gratuite) et l’amour, le fameux amour dont on parle à tout bout de champ et qui est réduit à l’expression d’une simple bestialité vu les frustrations engendrées par les religions, la propagation de la pornographie avec tout son cortège qui éveille les bas instincts.

Les symboles, parlons-en, même si le commun des mortels n’en a jamais entendu parler : pour votre gouverne, nous baignons dans un monde de symboles qui ont été réappropriés par les mages noirs, imprégnés de l’énergie des prédateurs de sorte qu’on est manipulés inconsciemment ; cela chamboule nos vortex cellulaires (chakras), affecte notre subconscient, altère nos signatures énergétiques…

La liste est encore longue, très longue, concernant tout ce qui phagocyte nos âmes, fragilise notre être, détruit nos corps, nous maintient en captivité et dans l’ignorance la plus parfaite ! La cerise sur la gâteau serait la puce RFID qui séduit de plus en plus pour des raisons pratiques et des raisons de sécurité parait-il !!!

Sachez tout de même que si notre vie est écourtée par programmation, c’est pour nous empêcher de mûrir, de nous éveiller à la réalité de ce monde et de nous en affranchir. Nous sommes des enfants immatures qui fabriquons des enfants, nous huilons cette machine infernale qui nous maintient en captivité et nourrissons nos prédateurs par nos énergies de peur, de souffrances, par nos pensées qui vagabondent sans contrôle qui créent et recréent cette ligne spatio-temporelle désastreuse à notre insu, par nos guerres, nos haines sans motif, notre sang, nos massacres, sans parler des rituels de sacrifices d’animaux et…  pour nourrir qui ?!!!! En répondant à cette question, vous saurez le but de la vie, de votre présence ici également !

Notre délai de vie dans ce véhicule de matière est chronométré et nos âmes sont moissonnées de l’autre côté... (cela fera l’objet d’un autre article, pas le suivant)

FATEN 

Anomalie dans la matrice et "but de la vie" second...
Ils vous tiennent par l'argent !

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mardi 13 novembre 2018

Image Captcha