• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

6 minutes de lecture (1144 mots)

Aluminium : un poison dans notre maison

aluminium

Considéré comme inoffensif, l’aluminium s’est imposé dans tous nos produits de consommation (aliments, médicaments, cosmétiques...).

Or, de plus en plus d'études démontrent qu'il serait responsable de cancers, de maladie d'Alzheimer, de Parkinson... Réponses avec le Dr Pierre Souvet, Président de l'Association santé environnement France.

En 2000, l'étude PAQUID* a montré que le risque de contracter la maladie d'Alzheimer est 1,99 fois plus élevé dans les régions où l'eau est riche en aluminium (plus de 0,1mg/litre). Or, en France, la norme est de 0,2mg/litre d'eau potable, soit le double !

D'où ça vient : Il est ajouté du sulfate d'aluminium dans le traitement de l'eau potable pour la rendre transparente.

En quoi est-il nocif : L'aluminium se fixe sur les tissus cérébraux**, accélère leur vieillissement et détruit le système nerveux.

« C'est un neurotoxique avéré. Il passe dans le sang, se fixe dans le cerveau et y reste. A force d'en absorber, cela entraîne des troubles neurologiques », explique le Dr Souvet.

Des solutions : A Paris, l'aluminium a été remplacé par du chlorure ferrique, une substance inoffensive.

Étude menée par l'Inserm, réalisée dans les départements de la Gironde et de la Dordogne.

On a découvert depuis 1976 que l'aluminium pouvait entraîner une forme de maladie neurologique chez certains insuffisants rénaux effectuant régulièrement des dialyses. Lors de ces traitements, l'aluminium présent dans l'eau du liquide de dialyse passait directement dans le sang, et le cerveau. Les personnes atteintes souffraient de troubles de langage, de troubles moteurs, de convulsions... Depuis, de nombreuses autres études ont montré la nocivité de l'aluminium sur le cerveau.

 

Aluminium dans les médicaments : des lésions du côlon

« La consommation d’anti-acides (médicaments contenant de l’aluminium) peut entraîner des inflammations intestinales comme l’a montré une étude en 2010*réalisée par des chercheurs de Lille. Ils ont conclu que l'aluminium pourrait favoriser le déclenchement et l'entretien de l'inflammation intestinale chez les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques intestinales**», indique le Dr Souvet.

Exemples de médicaments à risque : Phosphalugel® (phosphate d'aluminium), Rocgel® (Oxyde d'aluminium hydraté), Maalox® (hydroxyde d'aluminium), Gélusil® (hydoxyde d'aluminium).

* Etude L’aluminium : implication d’un facteur environnemental dans la physiopathologie des maladies inflammatoires intestinales, 2010 - G. Pineton de Chambrun, C. Vignal, M. Body-Malapel, M. Djouina, F. Altare, A. Cortot, J.-F. Colombel, C. Neut, P. Desreumaux,
** comme la recto-colite hémorragique, maladie de Crohn

 

Aluminium dans les vaccins : des effets néfastes sur les muscles

« On soupçonne les vaccins avec des adjuvants à l'aluminium dans le processus de la myofasciite à macrophages », explique le Dr Souvet. C'est quoi ? C'est une maladie grave dégénérative qui a été identifiée la première fois en 1993. Elle se caractérise par de micro-lésions dans les muscles qui provoqueraient des douleurs musculaires et articulaires, une importante faiblesse musculaire, une fatigue chronique... Suite à l'injection de plusieurs vaccins aluminiques, les muscles auraient une réaction inhabituelle.

A savoir : En France, on compte 31 vaccins contenant de l'aluminium, soit 47% des vaccins commercialisés. Il existe donc des vaccins sans aluminium.

 

Aluminium dans les cosmétiques

Des risques accrus de cancer du sein

L'aluminium est utilisé dans 1 cosmétique sur 2, dans les rouges à lèvres, fonds de teints, crèmes de soin, déodorants...

En quoi est-il nocif : Le problème se pose aujourd'hui avec les anti-transpirants. 75% d'entre eux contiennent des sels d'aluminium, parfois jusqu'à 20% dans leur composition. Selon une équipe de chercheurs du CHU de Poitiers, l'aluminium passe la barrière de la peau et intoxique ses utilisateurs. Sur peau rasée, la quantité qui pénètre serait multipliée par six. Même constat avec une étude anglaise, qui accuse les anti-transpirants d'être des perturbateurs endocriniens et d'avoir une implication dans la survenue de cancer du sein.

D'ailleurs, dans un rapport daté du 17 octobre 2011, l'Ansm (ex-Afssaps) considère que « les produits anti-transpirants ou déodorants ne doivent pas être utilisés après le rasage des aisselles ».

Il facilite la pénétration des crèmes, durcit le vernis des ongles, il blanchit les dents, il bloque la transpiration.

Il n'y a pas encore suffisamment d'études sur l'influence des autres cosmétiques.

Étude du Dr Pineau et Guillard en 2004

Étude de septembre 2007 réalisée à l'hôpital de Wilhelshaven à Manchester auprès de 17 patientes atteintes de cancer du sein. Exley, Charles, Barr, Martin, Polwart, Darbre : Aluminium in Human Breast Tissue. La teneur en aluminium chez des patientes atteintes de cancer du sein a montré une concentration importante du métal dans les tissus plus proche de l'aisselle.

 

Aluminium : des risques de maladie de Parkinson

 

De la même manière que l'aluminium a une incidence sur la maladie d'Alzheimer, il en a une sur la maladie de Parkinson, en touchant directement le cerveau.

En quoi est-il nocif : « L’aluminium est un neurotoxique, c’est-à-dire qu’il affecte le système nerveux central. L’Inserm a montré que l’aluminium et le fer sont retrouvés en quantité anormalement élevée dans le cerveau, dans les corps de Lewy (nom des lésions dans les cellules nerveuses cérébrales). C'est la présence de ces lésions qui confirment le diagnostic de la maladie de Parkinson. Il n’est cependant aujourd'hui pas démontré que la présence d’aluminium dans le cerveau provoque l’apparition de la maladie », explique le Dr Souvet.

 

Que faire pour se préserver d'un excès d'aluminium ?

  • Préparer soi-même ses repas.
  • Lire les étiquettes : pour savoir si le produit que vous achetez contient de l'aluminium, référez-vous aux additifs mentionnés sur l'étiquette.
    Les E173 (colorant alimentaire),
    E520-E521-E522-E523 (fruits et légumes confits, blanc d'oeuf entrant dans les préparations culinaires...),
    E554-E555-E556-E559 (lait en poudre, sel, sucre, cacao, certains fromages, riz, saucisses et saucissons...),
    E541 (produits de boulangerie, biscuits...) sont des composés d'aluminium.
  • Utiliser des déodorants sans alcool, sans aluminium chlorohydarte.
    Attention à la pierre d'alun, qui se trouve être de l'aluminium.
  • Rendez-vous sur le site www.sante.gouv.fr/eau-potable.html qui vous donne la teneur en aluminium de l'eau de votre commune.

 

Aluminium, partout !

« L'aluminium est partout aujourd'hui », explique le Dr Souvet. Utilisé en masse par l'industrie agroalimentaire, on le retrouve comme agent levant (poudre à lever) dans les pains, les viennoiseries et les biscuits industriels, comme conservateur dans les charcuteries et les plats préparés, comme colorant dans les confiseries et anti-agglomérant dans les produits laitiers et les laits maternisés...

Mais aussi dans les cosmétiques, l'eau du robinet, les médicaments.

Nous nous retrouvons exposés à des concentrations d’aluminium de plus en plus élevées*.

« A cela s'ajoute la migration de l'aluminium depuis nos casseroles vers les aliments ou du papier aluminium lors de cuisson en papillote**».

* Les industriels n'ont pas de limite à respecter dans l'utilisation de l'aluminium, sauf dans les produits bios.
** L'acidité de certains aliments conjuguée à une cuisson à haute température peut faire migrer l'aluminium des récipients ou du papier d'aluminium vers les aliments. Préférez ici le papier sulfurisé.

Source

D'après "Aluminium, notre poison quotidien"

Documentaire
Durée 52’
Auteure-réalisatrice Valérie Rouvière
Production France Télévisions / Ligne de Mire Production
Année 2011

Comment éviter les effets indésirables de la Pensé...
la médecine par les plantes, le persil et les rein...

Articles en Relation

 

Commentaires 2

Invité - Michel Courrier (Wolfheart) le jeudi 14 mai 2015 23:31

uh, et l'aluminium dans les chemtrails ? yes ? no?
"http://globalresearch.ca/chemtrails-the-consequences-of-toxic-metals-and-chemical-aerosols-on-human-health/19047"
"wolfheartmusik.skyrock.com/"

uh, et l'aluminium dans les chemtrails ? yes ? no? "globalresearch.ca/chemtrails-the-consequences-of-toxic-metals-and-chemical-aerosols-on-human-health/19047" "wolfheartmusik.skyrock.com/"
AngeAdmin le vendredi 15 mai 2015 15:43

C'est le sujet d'autres articles, présents et à venir. Merci Michel

C'est le sujet d'autres articles, présents et à venir. Merci Michel
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 14 novembre 2018

Image Captcha